Pascal Boniface ? Certains l’appellent Pascal Volte-Face, Par Sarah Cattan

Nous, à Tribune juive, quand une info nous vient du site Égalité et Réconciliation, nous nous bouchons le nez, mais nous lisons. Toujours. Même lorsqu’on sait que l’un des buts de E&R est de faire la promotion des idées de l’essayiste Alain Soral sur la gauche du travail et la droite des valeurs. Ça ne nous fait même plus rire : L’aurait-on perdu, notre humour.

Que recouvre le site antisémite E&R?

Fondé en 2007 par Alain Soral et deux anciens responsables du GUD se targuant d’avoir pour méthode le cybermilitantisme et pour slogan Gauche du travail et Droite des valeurs : pour une réconciliation nationale, E&R, d’abord très proche du Front national, prit ses distances mais s’il aime à se définir comme nationaliste de gauche, E&R reste classé à l’extrême droite par la plupart des observateurs : appelant à dépasser les clivages sur les plans ethniques, religieux et sociaux notamment, E&R entend lutter contre le libéralisme-libertaire, le mondialisme et le sionisme. Vous me direz : Tiens ? Pourquoi le sionisme ? Je vous répondrai seulement que l’association, de laquelle Dieudonné est un soutien extérieur, est considérée par la plupart des observateurs comme  antisémite et conspirationniste. Que David Rachline en fut membre, Bruno Gollnisch y donna une conférence, que le journal de bord de Jean-Marie Le Pen fut abrité sur leur site internet, que Florian Philippot y est adoubé : que du beau linge, j’vous dis, reprenant l’élégante expression de la non moins élégante Xavière Tibéri.

Alain Soral, dont on observe comme il oscilla entre un antisémitisme traditionnel et le nouvel antisémitisme, fut le pourvoyeur idéologique d’E&R, et Dieudonné mit longtemps le théâtre de la Main d’Or à disposition de l’association, qui diffusa en retour la production de l’humoriste. Vous me direz que l’humoriste, il prêtait facilement son théâtre à d’autres organisations, pourvu qu’elles fussent connues pour être anti-juives. Allez. Je vous livre un petit scoop : ces deux-là se seraient brouillés quand l’épouse et productrice de Dieudonné exigea, via un e-mail, de conserver l’exclusivité de l’exploitation commerciale du geste de la quenelle, et ça, ça ne s’invente pas.

Bref : outre que le politologue Pierre-André Taguieff parle de Soral comme celui qui se serait professionnalisé dans le recyclage de vieilles thématiques conspirationnistes, on sait que E&R défend bec et ongles les théories négationnistes de Robert Faurisson et que son site internet fut le premier à diffuser en France et sur le mode du deuil la nouvelle de la mort de Roger Garaudy, figure du négationnisme.

Voilà, vous l’aurez compris : nous, à Tribune juive, on classe E&R dans la nébuleuse anti-juive et même parmi les organisations ouvertement antisémites : le journaliste Frédéric Haziza, rejoint par le CRIF et la LICRA, évoque carrément une association et un site antisémites, négationnistes et homophobes. De leur obsession à prouver que ces Juifs qui sont partout représentent aussi le Mal, c’est-à-dire le vice, l’appât du gain, le non-respect des goys et la volonté de dominer le Monde, nombre d’observateurs concluent à un antisémitisme à peine maquillé en antisionisme : telle est la colonne vertébrale de E&R. Enfin, the last but non the least, E&R oppose Français de souche et Français de branche ou de fraîche date, ce qui ne l’empêche pas de perversement tenter de séduire un public arabo-musulman, par exemple en se rapprochant de membres de l’UOIF comme Tareq Oubrou. De là à dénoncer la laïcité, cette nouvelle religion d’État islamophobe, E&R en arrive à accuser feu le PS d’avoir diabolisé l’islam, et in fine, à prôner une alliance contre la communauté juive, ce rapprochement destiné à être l’outil de la lutte contre le mondialisme derrière lequel se cacherait, tel un grand marionnettiste, « une communauté organisée », c’est-à-dire juive et sioniste cosmopolite qui soumettrait les États-nations européens, en particulier la France, de race blanche et de tradition catholique pluriséculaire.

Et Pascal Boniface dans tout ça ?

Et notre Pascal Boniface alors ? Viré du Parti socialiste en 2003 suite aux pressions de BHL et du Cercle Léon Blum, dit-il, Boniface voit le soupçon d’antisémitisme peser sur lui depuis qu’il a osé prôner une position équilibrée dans le conflit israélo-palestinien.

Ne voilà-t-il pas que ce 28 septembre, E&R titre sur Le demi-intellectuel Pascal Boniface terrifié par tout lien avec Alain Soral, expliquant que le pauvre se sentait sali par le harceleur Haziza et son compère Frédéric Encel : c’est qu’il est accusé, Pascal Boniface, par Frédéric Haziza et Frédéric Encel. Accusé de ne pas suffisamment se désolidariser d’Alain Soral, alors E&R moque le trouillomètre de celui qui ne serait motivé que par la volonté de conserver son association. Son association ? C’est tout bonnement l’IRIS, l’Institut de relations internationales et stratégiques, qui plaida en 2001 déjà pour une modification de la politique du PS à l’égard du conflit israélo-palestinien, affirmant qu’il serait en matière de politique internationale préférable, pour chacun, de faire respecter des principes universels et non pas le poids de chaque communauté. En 2002, il créa la polémique au sein de la communauté juive lorsqu’il compara Ariel Sharon et Jörg Haider, connu pour ses positions ambiguës sur le nazisme. En 2003, Laurent Fabius et Serge Weinberg démissionnent du conseil d’administration de l’Iris après la parution de l’ouvrage[1] de Pascal Boniface Est-il permis de critiquer Israël ? Pour info, l’Arche publia le mois suivant un article titré Est-il permis d’être antisémite ?

Reprochant à Boniface de se justifier face à ses oppresseurs pour qu’ils tapent moins fort, E&R s’en donne à cœur joie pour fustiger ces sionistes qui ne pardonnent pas : Frédéric Haziza et Frédéric Encel lui ordonnent la soumission intégrale, celle qui oblige à cracher sur un honnête patriote et sur son travail. Et Boniface de se soumettre aussitôt

Et de rappeler le temps où le dit Boniface venait pleurnicher à la Main d’Or auprès d’Alain Soral, se plaignant d’avoir été éjecté du PS par une certaine communauté.

Ainsi, pris entre ce qu’il doit croire être le marteau et l’enclume, voilà notre Boniface acculé : on lui aurait signalé des manœuvres indignes, fomentées conjointement par Frédéric Haziza et Frédéric Encel, et tendant à l’associer à l’extrême droite.

Ben, se défend l’accusé, les mêmes l’ayant accusé d’islamo-gauchisme ? Diable serait-elle donc possible cette accointance entre extrême droite et islamo-gauchisme ? Et ces attaques fielleuses dureraient depuis 2001 : Je me dois de réagir, conclut l’intéressé, accusant Frédéric Encel d’avoir envoyé à environ 600 personnes un document fourni par Frédéric Haziza, où on le voit à côté d’Alain Soral, et vous savez quoi, il l’aime pas, le commentaire, Pascal Boniface : Un antisioniste fanatique aux côtés d’un fasciste – repris de justice lui aussi – et ne le désavouant pas ! Intéressant, non ? Boniface, il appelle ça de la dénonciation calomnieuse. Mieux encore : de la délation.

Alors, il explique que, concernant Soral, ses positions sont plus que claires. Il nous renvoie au chapitre qui lui est consacré dans son ouvrage Les Pompiers pyromanes[2], où il évoque également Encel et Haziza. Pour sa défense, il argue que le fait d’avoir participé à un débat organisé par Robert Ménard, et auquel était également convié A. Soral, ne prouverait en rien ses inclinations pour l’extrême droite. Il savait pas, continue-t-il, que Ménard virerait extrême droite.

Souvenez-vous encore : le géo politologue Pascal Boniface porta plainte contre Frédéric Haziza, suite à un tweet qu’il qualifia d’ordurier du journaliste sioniste de La Chaîne parlementaire, l’accusant d’être à l’origine de la prise d’otages dans l’épicerie cacher du 9 janvier dernier.


Dans la famille partouze, je demande … Ben en fait c’est mon psy qui les appelle ainsi, ces alliances, lorsque Bernard-Henri Lévy, lui, évoque élégamment une secte Boniface-Ramadan-Soral-Dieudonné.

Les ennemis jurés de Boniface

C’est la guerre. Sur notre sol. Dans le monde. Dans les prétoires. Et maintenant par tweets interposés. Il a pas d’bol, Pascal Boniface, qui redéposa plainte pour menace de mort, contre celui qui un jour l’agressa et menaça de revenir avec ses copains de la LDJ.

C’est la guerre, vous disais-je. Depuis la fin de l’année 2012, Frédéric Haziza est en guerre ouverte contre Alain Soral.

En 2011, dans Les Intellectuels faussaires, Pascal Boniface s’attaque à Bernard-Henri Lévy, Alexandre Adler, Caroline Fourest, Philippe Val ou Frédéric Encel. Frédéric Encel est un ancien responsable du Betar, Caroline Fourest une serial menteuse, tous ceux-là fournissant à l’opinion publique des produits intellectuellement frelatés ou toxiques et fabriquant des leurres idéologiques.

En 2015, à l’occasion d’un débat sur la laïcité prévu à Cergy, Laurence Marchand-Taillade crée la polémique en critiquant notamment l’invitation de Pascal Boniface auquel elle reproche à juste titre d’alimenter la théorie du complot islamophobe, et en affirmant dans un entretien au Figaro que lui et Rokhaya Diallo étaient des ennemis déclarés de la laïcité. Pascal Boniface lui répond que elle, comme ses collègues, opposait les religions et diabolisait avant tout l’islam, tout ça au nom de la laïcité. Il vous dira que Fatiha Boudjahlat n’a d’existence et de reconnaissance médiatiques que parce qu’elle évoque, de manière négative, les musulmans : C’est son seul et unique domaine d’expression mais aussi la raison de son exposition dans les médias. Elle est mise en scène par des «bourgeois blancs», dont elle vient satisfaire l’agenda ou les préjugés et qui lui permettent d’occuper un espace médiatique inaccessible sur tout autre sujet.

A trop chercher, on trouve. Et on trouve entre autres Caroline Fourest qui répondit au pamphlétaire qu’il traitait de faussaires tous les intellectuels ne partageant pas sa complaisance envers l’islam politique de Tariq Ramadan ou du Hezbollah.

Rendons-lui qu’à certains, Boniface rendit hommage[3] : Esther Benbassa, Rony Brauman, Stéphane Hessel. Non, rien…

Quand l’IFRI organise le forum de Doha, Boniface se plaint que si c’eût été l’IRIS, on eût lu sur les réseaux sociaux que L’IRIS et/ou Pascal Boniface étaient payés par le Qatar. Et vous savez quoi ? S’interrogeant sur cette accusation à l’égard de l’IRIS et ce silence à l’égard de l’IFRI, il vous répond que la différence tient en réalité à ses prises de position sur le conflit israélo-palestinien, les partisans inconditionnels de l’actuel gouvernement israélien voulant salir sa réputation et celle de l’IRIS, pour lui faire payer ses positions sur le conflit au Proche-Orient : Je croise tellement d’universitaires ou de journalistes, sans parler de responsables politiques, qui me disent : « Je pense comme toi sur le conflit israélo-palestinien, mais jamais je n’oserais m’exprimer en public ». Ca veut bien dire qu’il existe des pressions directes ou indirectes, ou de l’autocensure.

Vous l’aurez tous compris : un brin parano, Boniface pense qu’aux prix de méthodes plus que douteuses, Frédéric Haziza et Frédéric Encel veulent le démolir. Mais lui a réponse à tout : Ayant pris la parole avant Soral, par exemple, il ne pouvait dès lors commenter des propos que l’autre n’avait pas encore tenus. Ou encore : Il avait dû partir avant la fin de la table ronde, donc avant la vive opposition qui éclata entre M. Tubiana et A. Soral : reconnaissez que c’est pratique.

Allez ! Il a ses followers, Pascal Boniface, et de tout cela ils vous font la synthèse : Ce qui est horrible, c’est que ces deux fachos sont partout, ne rencontrent aucune opposition! Et leurs attaques ciblées et constantes contre Pascal Boniface sont une forme de terrorisme intellectuel: essayer de briser un homme par tous les moyens, parce qu’il ose critiquer Israël et qu’il fait partie des (trop) rares intellectuels à ne pas céder au chantage à l’antisémitisme. Je ne les supporte plus!

La cerise sur le gâteau

Voilà qui est dit. Nous, contents que nous étions d’être allés un peu défricher le terrain, dans le souci d’honnêteté qui nous caractérise, bien que sus-nommés Tribune juive, eh bien nous allons vous dire : trop heureux, en ces temps où il importe tant de nommer les choses, trop heureux donc de nous positionner résolument aux côtés de ces … fachos que sont Haziza, Encel, Fourest, BHL, Marchand-Taillade, et de prendre définitivement nos distances avec le Sieur Boniface, eh bien figurez-vous qu’un bonheur ne venant – paraît-il – jamais seul, figurez-vous donc qu’au moment de vous poster ce papier, tombe la dépêche annonçant que la Banque Postale fermerait les comptes d’Alain Soral. Ce cher Alain Soral. Mais qu’est-ce qu’il va faire de tout cet oseille, se demandait ironiquement Mathieu Molard de Street Press. C’est qu’il s’agit ici des comptes d’E&R, son asso comme disent les gens branchouillés : eh bien, vous savez quoi ? La Banque Postale elle en veut plus, et lui il a 60 jours pour clôturer tout ça. La Banque Postale, elle dit aux curieux comme nous que le contrat signé au moment de l’ouverture dudit compte lui permet de le fermer, sans avoir à donner d’explications. Les comptes en question, ils concernent aussi la SARL Culture pour tous, vous savez ces sociétés fourre-tout qui permettent de gérer des business en tout genre : éditions de livres, DVD, mais aussi vente de produits bio : vous désirez en savoir plus ? Lisez Le système Soral, enquête sur un facho business[4]. Donc, si on fait dans l’essentiel, on conclut que les comptes en banque de E&R vont également être clôturés. Ben aux dernières nouvelles, il paraît que la rente du facho business n’est pas la bienvenue dans les banques françaises : 6 établissements auraient déjà décliné ces fiançailles. Non… Rien…

[1] Robert Laffont.

[2] Les pompiers pyromanes : ces experts qui alimentent l’antisémitisme et l’islamophobie. Pascal Boniface. Max Milo, 2015.

[3] Les Intellectuels intègres, Pascal Boniface, Gawsewitch Éditeur, 2013.

[4] Le système Soral, enquête sur un facho business, Robin D’Angelo et Mathieu Molard, Calmann-Levy. 2015.

Sarah Cattan

Soutenez Tribunejuive.info

Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur "Faire un don", et d'avance MERCI à vous.


Powered by WPNewsman

Tagués avec : , , , , , , ,
Publié dans antisémitisme
Un commentaire pour “Pascal Boniface ? Certains l’appellent Pascal Volte-Face, Par Sarah Cattan
  1. Jonas dit :

    Pascal Boniface, est aussi extralucide en géopolitique que Paco Rabanne dans ses élucubrations sur la station Mir et l’éclipse du soleil en l’an 2 000.
    Quelques rappels du géopoliticien du foot.
    1)  » Le régime Syrien isolé ne durera pas… L’Iran et la Syrie sont des alliés , mais Téhéran a ces derniers temps pris ses distances avec Al-Assad et engage des contacts directs avec l’opposition « . Septembre 2011.
    2) « … A cette occasion ,Bush a expliqué qu’en Irak , les Etats-Unis étaient en guerre contre le -fascisme -islamique , après avoir évoqué le Hamas et le Hezbollah ( un mouvement athée ) il a lancé… Pour le géopoliticien du foot le Hezbollah est un mouvement athée.
    3) » Je ne crois guère au développement d’un terrorisme de masse(…) je ne pense donc pas , contrairement à certains que nous verrons des actes terroristes entraînant des milliers de victimes « . Pascal Boniface ,in , Les guerres qui menacent le monde.(Béatrice Bouvet et Patrick Dernaud, Kiron, Ed.du Félin 2011)
    4) Pascal Boniface est impressionnant par sa culture.  » Le physicien , juif Emmanuel Lévinas ». Juif oui, mais physicien?
    En plus de ces connaissances du foot , Pascal Boniface est connu pour ses nombreux plagiats et condamnations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Powered by WPNewsman

SOUTENEZ TRIBUNEJUIVE.INFO