Notre grand mère assassinée : sursaut républicain

Après l’hommage national au colonel Arnaud Beltrame, le Président Emmanuel Macron, revêtu d’une kippa, a assisté  aux obsèques de Madame Mireille Knoll au cimetière de Bagneux.

Un geste solidaire et chaleureux apprécié par la communauté juive.

publicitÉ


Ce soir, à 18 heures 30, lors de la Marche Blanche, une nation toute entière s’est levée face à l’horreur. Des milliers de personnes sont venues défiler contre l’antisémitisme, beaucoup étaient là à l’invitation du CRIF. Simples citoyens, femmes et hommes politiques, religieux ..

Gérard Larcher,  Valérie Pecresse, Anne Hidalgo, Laurent Wauquiez, Claude Goasguen, Nicole Guedj, Aliza Bin Noun, députés et sénateurs…

Depuis Carpentras, Charlie Hebdo, et l’hypercacher, voici venu le sursaut républicain que nous attendions tous.

Devant le domicile de la victime, beaucoup de fleurs et de mots sont déposés, un moment de recueillement, certains allument des bougies et prient. la Marseillaise puis la Hatikva.ont été chantées en chœur.

Chahutés et bousculés, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen ont dû quitter le cortège.

Alors que le caractère antisémite de ce meurtre a été retenu, les Français ont eu besoin de se recueillir un peu partout pour dire stop à l’antisémitisme, stop à ces actes de barbarie. Des rassemblements étaient  organisés mercredi à Marseille, Lyon, Tours, Dijon, Strasbourg, Metz et Nantes, mais aussi en Israël. Sarah Halimi a été doublement sacrifiée. Assassinée peu de temps avant les élections présidentielles, le mot d’ordre donné aux médias était de ne pas en parler. La marche blanche organisée la veille de Pessah un dimanche matin n’avait pas suscité un tel rassemblement.

Nous espérons que ce sursaut continuera à secouer la communauté nationale dans son ensemble. Nous attendons des pouvoirs publics des décisions fortes, rapides et sincères, avant que les juifs de France ne quittent la France.

Sylvie Bensaid

Tagués avec : , , , , , , , , ,
Publié dans politique
Un commentaire pour “Notre grand mère assassinée : sursaut républicain
  1. Sylvieb dit :

    Pauvre madame Mireille Knoll si douce si genereuse, qui a ouvert la porte à son bourreau et lui avait offert à boire le’ matin même de sa mort, elle qui considérait son assassin comme un membre de sa famille
    Nous comptons sur le gouvernement Macron qui a promis lors du dîner du Crif de tout faire pour protéger la communauté juive des agressions antisemites

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron"