Bat Ye’Or. “Qui est responsable de la guerre en Ukraine? Qui s’en réjouit?”

L’UE, on le sait, n’a pas d’armées pour faire la guerre. Néanmoins une ambition dominatrice insatiable la dévore.

Ses boursoufflures étendent leurs tentacules empoisonnés bien au-delà de ses frontières, dans des pays où ses « ONG  humanitaires » financées en milliards par les contribuables européens fomentent la destruction des gouvernements en place par le soutien armé à des mouvements insurrectionnels, souvent terroristes appelés « résistants », dociles à ses ordres. De l’Ukraine à la Judée-Samarie c’est le même jeu. Une tactique partagée par l’Amérique d’Obama et de Joe Biden sa marionnette. Cela au nom du droit international bien sûr, que personne ne respecte. En particulier les 56 pays musulmans ou à majorité musulmane de l’Organisation de la Conférence Islamique dont la Charte (mai 2008) les soumet au droit de la charia. Mais aussi l’Union européenne dans de nombreuses circonstances.  

La chute du mur de Berlin (1989) et la possibilité d’une fraternisation des branches euro-chrétiennes réparties sur le globe n’a pas fait que des heureux. Dans les pays du sud de la Méditerranée, pour utiliser le langage codé de l’UE, on a versé bien des larmes, déplorant le péril d’une immigration de l’Est qui remplacerait celle du Sud. L’Angleterre dut donner des gages avec sa campagne de dénigrement du « migrant polonais ». D’autant plus que la rivalité des deux Grands avait favorisé la promotion d’un islam radical par les USA dans leur combat contre le communisme. Pour certains la période de la Guerre froide fut du pain béni, si j’ose dire, qu’il fallait maintenir. Aussi la Russie qui tendit la main vers ses cousins de l’Ouest, n’essuya qu’humiliations, dhimmitude oblige ! Les Accords de Minsk furent violés par ceux qui prétendent respecter le droit international mais l’ont souvent ignoré.

Poussé par l’OTAN et l’UE, le gouvernement de Kiev n’a pas cessé par ses provocations militaires d’inciter à la guerre son gigantesque voisin. Jouant au boutefeu sans même avoir une armée, ferraillant sur la fourrure de l’ours, le président Zelenski, ex-comédien, n’a cessé de harceler Moscou au risque de provoquer cette apocalypse nucléaire qui livrerait une Europe réduite en cendres aux invasions des temps barbares. Déjà Erdogan qui célèbre régulièrement la victoire de Manzikert en 1071 incite l’OTAN à bombarder la Russie. On peut deviner la riposte.

Aujourd’hui le sénile Biden rejoue la guerre froide avec une Amérique gangrenée par le wokisme, une arme pour détruire la civilisation judéo-chrétienne, conçue et introduite par Edward Saïd, égypto-américain et pseudo-palestinien, membre émérite de l’OLP et ami fidèle du mufti de Jérusalem Amin al-Husseini, allié d’Hitler. Accueilli à ses débuts à bras ouverts par tous les antisémites américains, le wokisme s’est rapidement propagé dans le parti démocrate sous Obama, tyrannisant les universités. Devenu comme tout jihad, un mouvement anti-occidental et anti-chrétien il déstabilise aujourd’hui l’Occident. Voilà le contexte des gesticulations incohérentes de Biden et des sommations comminatoires d’une UE constituée de nations sans armées qui ont remplacé chez elles la liberté d’opinion par la loi sur le blasphème, le lexique des mots interdits et récemment la censure des écrivains. Dans ce chaudron attisé par des politiciens incompétents, les peuples européens comptés pour rien, seront jetés pour s’étriller à coups de flèches nucléaires. Mais qui donc a créé cette situation de guéguerre en Ukraine, sinon l’arrogance de l’UE et la corruption de l’OTAN ?

Soudainement, du jour au lendemain, les Européens découvrent que les Etats Unis et les pays de l’UE fournissaient de l’armement, de l’argent, des agents pour fomenter des troubles et des violences antirusses en Ukraine et même contre la population russo-ukrainienne. Et toute la presse s’enflamme subitement contre Poutine. La propagande russophobe devient assourdissante, les diplomates nous dévoilent doctement à la télé le plan américano-européen d’un prochain soulèvement populaire russe contre Poutine, d’une décomposition de la Russie par l’Otan et de son absorption dans l’Union européenne. On découvre aussi l’existence d’un fort parti nazi parmi la population ukrainienne pro-européenne. Nostalgies de l’alliance avec les nazis contre la Russie, ce colosse qui, durant la Seconde Guerre mondiale, résista au nazisme triomphant dans l’ensemble des pays européens conquis par la Wehrmacht ? Et pendant que des politiciens bien au chaud chez eux planifient la Troisième Guerre mondiale, nucléaire celle-ci, qui ensevelira des peuples entiers, des centaines de milliers de malheureux abandonnent terrorisés leurs foyers et s’enfuient.

Les parlements des pays de l’Union européenne ont-ils discuté avec les peuples qu’ils représentent de l’opportunité d’une telle politique, surtout après une pandémie de deux ans qui les a lourdement éprouvés ? les gazettes et les télévisions ont-elles éclairé le commun des mortels des conséquences d’une telle aventure ? ne faut-il pas informer le peuple puisqu’en démocratie c’est lui qui décide ? Et tous les pays de l’UE sont des démocraties n’est-ce pas ?     

L’ours a allongé sa patte sur les fanfaronnades de politiciens ubuesques qui attisent des passions haineuses, gesticulant et discourant alors qu’il serait temps au 21e siècle que les peuples d’Europe finalement se réconcilient, se respectent – de l’Atlantique à l’Oural – et abandonnent les esbrouffes face aux périls qui les menacent et que très démocratiquement la police de la pensée interdit de nommer.

Mais l’Europe a, depuis les années 1930, choisit son camps et tandis qu’elle préparait la diabolisation de l’ennemi à l’Est, elle construisait son avenir au Sud comme on l’apprend ici : Le Conseil de l’Europe propose d’enseigner l’histoire de “l’islam d’Europe”, de renforcer la participation politique des communautés musulmanes, de satisfaire leurs exigences religieuses… (breizh-info.com)

© Bat Ye’or pour Dreuz.info

Gisèle Orebi, dite Bat Ye’or (“fille du Nil” en hébreu), a fondé les concepts de “dhimmitude” et d’”Eurabia”. Son Autobiographie politique (Les provinciales, 2018) permet de se familiariser avec ces notions et de découvrir cette figure singulière. Une lanceuse d’alerte?Renée Fregosi. “Bat Yé’or, cette voix qui dérange tantCauseur. 27 juillet 2021

Suivez-nous et partagez

RSS
Twitter
Visit Us
Follow Me

32 Comments

  1. Remarquable! Extraordinaire article d’une visionnaire. A contre-courant et MERCI à dreuz de relayer une opinion contraire au tsunami de la pensée unique.

  2. La personne qui a rédigé cet article est tellement obsédée par sa croisade anti islam, qu’elle ne veut pas voir la réalité de l’expansionnisme russe et préfère diaboliser l’Union européenne.

    • Elle va à contre courant des analyses des journalistes occidentaux, pourtant dans quelques mois, quand l’hystérie médiatique se sera apaisée on verra que son analyse est à prendre au sérieux,les politiciens et journalistes occidentaux ont abusé de la naïveté et de la crédulité des ukrainiens et de leur dirigeants

    • Et vous êtes tellement obsédé par la campagne anti-Russe que vous ne voulez pas admettre que des néo-nazis financés et contrôlé par l’occident bombardent le Dombass depuis le putsch sanglant en 2014 et que l’OTAN continu de s’étendre vers l’est en encerclant la Russie. Les documents déclassifiés de la CIA montrent que les USA ont laissé des NAZIS en Ukraine et les ont financés depuis 1945 pour contrer l’URSS. Ils y ont construit et financé 36 laboratoires biomédicaux pour leur projet de guerre bactériologiques contre la Russie. La Russie ne prend pas d’expansion et n’est pas un pays colonisateur. Elle ne compte pas occuper l’Ukraine, seulement la libérer.

        • Les raisons derrière l’opération militaire en Ukraine sont très pertinentes au sujet. L’Ukraine a continuer de bombarder les républiques de Donesk et Lougansk après que la Russie les ait reconnu comme indépendantes. Et toute véridiques et vérifiable pour ceux qui ont de l’objectivité.

          • La Russie a bafoué le mémorandum de Budapest (promettant de respecter l’intégrité territoriale de l’Ukraine) et les accords de Minsk (qui ont obligé l’Ukraine à accepter l’annexion de la Crimée).

        • Bien sûr, le vrai sujet c’est l’immonde agression russe, et c’est le peuple ukrainien, parmi lequel de nombreux juifs, qui souffre. Et le président Zelensky n’est ni un drogué ni un nazi, c’est un héros juif.

    • En ces temps ou l unanimité tient lieu d analyse politique , le contre pieds , meme outrancier a le merite d elargir les reflexions , je ne partage pas toutes les theses developpées ici , mais , nous juifs avons pu experimenter au sujet des guerres de defense de l etat d Israel cette formidable unicité de la bienpensance qui est la forme presentable de la simplification debilisante : mettons nous a la place de chacun sans arriere pensée pour toucher du doigt les ressorts des positions et donc des actions .

    • Tout-à-fait d’accord, quand on voit les images en provenance d’Ukraine et des témoignages de sources sûres (ukrainiens vivant en Ukraine), on est écœuré de lire cette tentative pitoyable de justification de l’agression russe et en particulier poutinienne contre un peuple innocent.

  3. J’ai lu 3 ouvrages de Bat Ye”or qui m’ont beaucoup plu et je dois dire “impressionné”. Là, ce point de vue “anticonformiste” me laisse songeur. Il y a des choses que je peux difficilement approuver. Je vais le relire…

  4. Bof! Deux commentaires favorables aux théories de Bat Ye’or,un commentaire contre. Ce que j’aimerais, ce sont des arguments qui s’articulent dans un développement. Tout cela m’apparaît comme une succession d’affirmations qu’il est difficile, pour un citoyen même éclairé, d’avaler. Cet article n’a pour effet que d’accroître le scepticisme du lecteur, mais pas de le convaincre.

  5. Excellente analyse. Comment oublier que ceux qui sont glorifiés par “le boucher de Kiev” et les groupes néo-nazis, ceux-là même armés par l’OTAN, la France, l’Allemagne – berceau du nazisme – et entraînés par des conseillers militaires U.S., sont ceux qui en 1940-1944 tuèrent plus d’un million d’Ukrainiens de confession juive? Et que les dirigeants français de l’époque firent constituer une brigade de SS musulmans avec les Frères musulmans dans plusieurs départements du centre de la France pour aller tuer les juifs et les communistes en Yougoslavie? Pour ce qui est de “l’expansionnisme russe ” évoqué par un intervenant (Vered) il est exact qu’il y eut une grande “expansion” soviétique durant la Seconde Guerre mondiale: 27 millions de morts pour libérer leur patrie et le continent européen du nazisme sans lesquels ce monsieur chanterait sans doute encore “Maréchal nous voilà”…

  6. Hallucinant ! nous lisons une suite d’affirmations sans fondements ni sources citées . Un amalgame à la Prevert cette “fille du nil” ferait bien d’aller se rhabiller !!

    • La vérité nue vous dérange ? Si vous étiez objectif vous pourriez mettre des sources fondées qui contredisent au lieu d’attaquer la messagère.

  7. @Vered. Ce n’est pas une obsession de la par de Bat-Yor, c’est une simple réalité qui est désormais visible par tous dans les rues de France et dans les transports. Eric Zemmour le dit, le danger qui guette la France c’est l’islamisation de la société.
    Les Russes de Poutine n’ont pas grand chose à nous envier, nous grande Nation gouvernée par des nains qui veulent la dissoudre dans un espace non démocratique est sous la tutelle des LGBTQ, etc.
    Nous n’avons rien à craindre de la Russie pour peu qu’on la respecte. Où est l’expansionnisme russe, là où nous pouvons constater la perte de ses anciens territoires.
    Qui envahit son espace proche? Qu’ont fait les USA lorsque l’URSS a voulu mettre des missile à Cuba?
    C’est du même ordre.
    Sans compter que les USA sont en guerre depuis la Corée avec le monde entier sous divers prétextes. Pensez-y.

  8. Des néo-nazis financés et contrôlés par l’occident bombardent le Dombass depuis le putsch sanglant en 2014 et l’OTAN continu de s’étendre vers l’est en encerclant la Russie. Les documents déclassifiés de la CIA montrent que les USA ont laissé des NAZIS en Ukraine et les ont financés depuis 1945 pour contrer l’URSS. Ils y ont construit et financé 36 laboratoires biomédicaux pour leur projet de guerre bactériologiques contre la Russie. La Russie ne prend pas d’expansion et n’est pas un pays colonisateur. Elle ne compte pas occuper l’Ukraine, seulement la libérer.

  9. Bonjour, bonjour à tous!
    Depuis quelques temps je parcours nombre de site d’information de tout horizon, observant autant le sujet que les commentaires. Aussi, j’interviens rarement, l(humeur générale étant trop conflictuelle par des oppositions trop marquées par des opinions idéologiques, ce qui je le constate ici, est moins présent, les esprits sont plus policés…

    Mon message n’a donc pas trait au sujet, bien que les informations émises par madame Orebi soit de notoriété publique depuis nombre d’année, sujettes à questionnement certes mais non à controverses, ce qui m’oblige, c’est de constater l’inconscience des populations face à une des plus grande menace actuelle, comme si les esprits ne voulaient pas voir la réalité dans danger monstrueux au coeur même du continent.
    Cela fait deux semaine que nous sommes informé qu’il existe une trentaine de laboratoire manipulant diverses souches de virus et de bactéries les plus mortelles dans un pays en pleine décomposition, où des bandes armées de toutes sortes sévissent sans contrôle, où s’acheminent divers clans belliqueux pour en découdre au nom des dieux de la guerre et la seule chose que les gens débattent sur les sites, c’est de leur opinion idéologique…
    Si vous ne prenez pas conscience de ce danger, le continent entier risque de se retrouver en quarantaine forcé par un blocus.
    Nous parlons ici de “peste”, de fièvre hémorragique”,d’armes biologique. Si une telle chose devait “s’échapper” d’un laboratoire, notre continent ni survivrait pas. aucune des grandes nation “nucléaire” n’accepterait que ce danger l’atteigne.
    Du temps de la peste en Europe, des villages entiers furent contraint à la quarantaine, certains furent même incendier par les populations avoisinante pour éviter la propagation, et aujourd’hui nous voyons bien comment certains pays traitent ce genre de calamité sur leur population.
    Il ne s’agit pas ici de céder à la peur mais au contraire de traiter au plus vite et au plus expressément ce problème en insistant auprès des opinions publiques, politiques et militaires pour circonscrire cette menace.

    Bien cordialement

  10. La propagande et la désinformation russe sont très fortes, à voir l’article très décevant de Bat Yeor que j’estimais beaucoup jusqu’à présent, et à voir les commentaires qui justifient l’invasion russe de l’Ukraine, il y en a même un qui appelle cette invasion “libération” !!! J’hallucine !

  11. Ce que dit cet article et qui est très juste c’est que les adversaires de Poutine défendent consciemment ou le plus souvent inconsciemment l’Union européenne et les USA de Biden c’est-à-dire l’islamisme, l’indigénisme, le wokisme, le néo puritanisme, révisionnisme en un mot le fascisme. C’est la le principal enjeu et malheureusement pour le peuple ukrainien qui dans l’ensemble n’y est pour rien mais se retrouve pris entre-deux feux.

        • @ Kevin
          Il me semble que ce qui caractérise le fascisme c ‘ est l ‘ existence de groupes armés qui attaquent physiquement leurs adversaires et dont le but est de conquérir, par ce moyen, le pouvoir.
          En France ce qui pourrait faire penser au fascisme ce sont les Blacks-Blocs qui pourrissent les manifestations par exemple celles des gilets jaunes, quoique ces Blacks-Blocs rappellent plutôt les S.A. puisqu’ils apparaissent être les auxiliaires des pouvoirs publics en place, ces derniers faisant de telle sorte que la police ne les arrête pas.

          • Bonjour Joseph. “Des groupes armés qui attaquent physiquement leurs adversaires et dont le but est de conquérir le pouvoir”…Précisément ! Les islamistes et les Black lives matter se situent exactement dans ce cas de figure! De même que les indigénistes et les wokistes même si ces derniers agissent de manière plus sournoise : ils ne pratiquent pas directement la violence mais font en sorte de la provoquer : ils diffusent les discours qui incitent à la violence avec les mêmes résultats et le même objectif. Cordialement.
            Kevin.

  12. Je partage très largement cette analyse et certains commentaires. Cette guerre contre la Russie est avant une guerre contre nous-mêmes. J’entends certains ignares dire que certains rêvent d’une Europe entre Blancs…Argument complètement inepte et prouvant la grande ignorance de ceux qui l’utilisent puisque la Russie est un pays multiethnique tout comme Israël. Mais le multuethniscisme soviétique puis russe est un multuethniscisme apaisé qui fonctionne alors que le multuethniscisme américain c’est la guerre civile.
    Quant à l’UE son tout dernier argument s’est effondré. Nous savons désormais (avec Ursula) que l’Europe c’est la guerre. L’eurofascisme nous conduit à la guerre civile et à la guerre tout court.

    • Le multuethniscisme israélien fonctionne aussi pour l’instant mais de moins en moins bien : les Israéliens devraient regarder ce qui se passe aux USA et en Europe afin d’éviter de commettre les mêmes erreurs qui pourraient lui être fatales. La France et l’Angleterre sont déjà dans une situation de pre guerre civile.

  13. J’approuve massivement. Ce ne sont ni la Russie ni l’Ukraine (où les nazis sont très minoritaires ) qui sont nos ennemis mais les nazis islamistes et décoloniaux beaucoup plus nombreux et influents : ils ne sont pas à Moscou ni à Kiev mais aux USA, à Londres Bruxelles, Paris,Lyon, Nantes etc Mon homme et moi avons déjà commencé planifier notre départ définif. Mais pas en Russie : le problème n’est pas Poutine mais le climat,!

4 Trackbacks / Pingbacks

  1. Ukraine – Nouvelles du Front – Profession Gendarme
  2. « Qui est responsable de la guerre en Ukraine? Qui s’en réjouit? » – PAGE GAULLISTE DE RéINFORMATION . Les médias nous manipulent et nous mentent, sachons trier le bon grain de l ivraie
  3. Les chats russes bannis des compétitions félines… et nous privés de blé, d’essence, de pétrole… – Résistance Républicaine
  4. Macron minable président, mais grand chef de guerre ! – Riposte Laique

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*