Sarah Halimi. Pourquoi Florence Morlighem, Rapporteur, sera largement désavouée et sa conscience interrogée

Le Rapport destiné à rendre compte de la Commision d’enquête parlemenatire Sarah Halimi, rédigé qu’il fut par par la Rapporteur LREM Florence Morlighem, laquelle a souventes fois pianoté sur son smartphone et n’a pas jugé “nécessaire” de se joindre aux membres de la Commission et leur Président qui se livrèrent une deuxième fois à une “simulation” de la reconstitution qui fut refusée à Sarah Halimi, alors qu’elle eût été capitale, fut adopté par 7 voix sur 12, par 7 députés du Groupe LREM présents lors du vote.

Lien pour prendre connaissance du Rapport Morlighem

Meyer Habib, à l’intiative de ladite Commission qu’il présida, précise aujourd’hui qu’après trois mois intenses, difficiles et passionnés où il s’est battu de toutes ses forces, parfois dans l’adversité et dans la contradiction, pour essayer d’établir la vérité et lister un nombre très important de dysfonctionnements, nous a fait savoir que ledit Rapport, rendu public hier lundi, à son sens incomplet et principalement à décharge, vient d’être mis en ligne sur le site de l’Assemblée nationale, où nos Lecteurs pourront écouter les auditions: https://www2.assemblee-nationale.fr/…/(block)/RapEnquete

Le Député Habib, après avoir précisé qu’il avait voté “contre”, a précisé qu’aucun député socialiste, communiste ou insoumis n’avait cosigné sa demande de Commission ni même n’était venu à la moindre minute des travaux.

Il souligne que les députés LR, MODEM et UDI n’ont pas voté ce rapport, s’étant abstenus ou ayant voté contre.

Il précise enfinque le Rapport est introduit par son propos liminaire et sa contribution, cosignée par le député François Pupponi, et qu’il y liste l’ensemble des dysfonctionnements très importants dans cette affaire tragique.

Confirmant la Conférence de presse qui se tient en ce moment-même à l’Assemblée nationale en sa présence et avec la vice-présidente Constance Le Grip et le secrétaire François Pupponi, il annonce y expliquer plus précisément ces dysfonctionnements ainsi que les raisons pour lesquelles ils n’ont pas voté ce rapport.

Enfin, Meyer Habib, fidèle à son voeu de transparence, s’engage à publier très vite son propos liminaire et sa contribution sur les RS, Facebook en l’occurrence.

Pour notre part, nous savons de source sûre que la Députée Florence Morlighem, déjà au centre d’une polémique sur Twitter, s’empêtre dans des explications vaseuses en se plaignant d’avoir subi “pressions et attaques” émanant du Président Habib en personne, se plaît à répéter ad nauseam que la Commission d’enquête n’avait pas lieu de refaire l’enquête ou le procès mais à acter les potentiels dysfonctionnements: Si Madame Morlighem avait posé son téléphone, elle aurait remarqué que le Président Habib n’eut de cesse de redire cela avant de procéder à l’audition de chaque personne convoquée.

Pour notre part, nous répétons que la seule réponse apte à mettre à terre toute contre-vérité réside dans l’écoute de chaque audition: toutes suffisaient à lister manquements et dysfonctionnements.

Le silence de la Presse est assourdissant. Un jour, cette Commission fera l’objet d’un documentaire attestant de l’énorme imposture qui vient de se produire. La tache et le déshonneur sur la Justice française sont hélas ici gravés dans la pierre.

Sarah Cattan

Suivez-nous et partagez

RSS
Twitter
Visit Us
Follow Me

5 Comments

  1. Chez les grands bourgeois qui controlent la France , la ” conscience ” s appelle : garder la main dans le pot de confiture ” ou ” garder ses privileges de classe ”
    Demandez a ceux qui ont vecu le petainisme , ils vous expliqueront

  2. Le plus révélateur et le plus consternant dans ce rapport de la “rapporteuse” à la solde du pouvoir en place est qu’elle commence son rapport en préconisant de réformer les commissions d’enquête parlementaires de telle sorte à ce qu’elle ne remette jamais en cause les dysfonctionnements énormes constatés par tout un chacun!
    Une honte … et une vraie caricature !

  3. Finalement les seules parties intéressantes du rapport sont celles qui ont été rédigées par le président et le secrétaire de la Commission, soit Meyer Habib et François Pupponi, ainsi que le complément rédigé par le groupe LR mené par Constance Le Grip, qui pointent avec précisions, clarté et objectivité les dysfonctionnements de la police et de la justice. Grâce leur en soit rendue !
    Il y a là largement matière à révision de ce non-procès scandaleux.

  4. Le resp du groupe LREM, nommé par Macron, est aux ordres et donc c’est le locataire de l’Elysée qui a patronné ce rapport.
    A la veille des élections, ne pas heurter ses amis maghrébins : une voix est une voie de plus pour être réélu.

  5. J’ai écrit un mémo tenter d’expliquer les causes du scandale “Sarah Halimi”, qui fait intervenir un certain nombre de personnes présentant des curiosités oculaires renvoyant à des produits psychoactifs : tinyurl.com/halimisa

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*