Anne Charbit. “J’écris avec des larmes aux yeux”


“J’écris avec  les larmes aux yeux… Ce n’est pas comme ça que cet Homme mérite de quitter le pouvoir, ce n’est pas comme ça qu’Il mérite de partir.
Depuis 50 ans, il travaille pour notre pays…
Et même maintenant, même maintenant, il voulait juste continuer Sa mission…
Il préférait Sa Mission à la vie glorieuse, des conférences d’une demi-heure pour des millions de shekels…
Il aurait pu… être allongé devant sa  piscine de sa résidence à Césarée…
Et obtenir  le silence avec  la cessation de la haine et de l’incitation aux critiques contre lui et sa famille…
Alors juste avant de voir les haineux “spéciaux”  demain et les journalistes célébrer le grand moment qu’ils attendaient – le renversement de Netanyahu…

Il est temps de dire “merci et désolée…”

Merci pour les Accords de paix.
Merci pour la Sécurité.
Merci pour l’Economie.

Merci d’avoir été le premier à  éradiquer  le virus… dans le  monde…

Merci pour la politique forte et intransigeante envers l’Iran.

Merci pour l’excellente politique étrangère qui a conduit à l’annulation de l’accord nucléaire, à la relocalisation de l’Ambassade américaine à Jérusalem, à la reconnaissance américaine du Golan et de la capitale, et aux accords abrahamiques.

Pardon…

Désolée, nous n’avons pas su comment apprécier  ce que tu  as accompli pour ce Pays.
Désolée que Yair Lapid ait dit de toi dans tous les studios médiatiques que tu étais un criminel…
Désolée que Meirav Michaeli ait dit que tu étais un danger pour l’État d’Israël…
Désolée, ils t’ont même accusé de trahir la sécurité nationale…
Désolée pour ces personnes haineuses qui ont manifesté devant ta maison avec incitations au meurtre.
Désolée que tu aies dû absorber cette haine juste pour continuer ta  mission …

Pour toujours et à jamais, on se souviendra de toi comme du meilleur Premier Ministre que le peuple juif ait jamais eu, un Leader géant révolutionnaire, un immense Homme d’État…

Un leader dévoué et fidèle à la tradition éternelle du peuple d’Israël, un leader avec une profonde affinité pour les promesses du Créateur du monde, un leader qui a dirigé Israël avec dévotion, un Leadership rare, qui est un symbole et un exemple pour beaucoup.  Un leader qui est un ami fidèle dans le monde entier et une source d’inspiration et de fierté pour nous tous.

Merci Bibi,
Et rappelles toi… Tu  ne seras  pas vaincu si rapidement.
C’est pas fini …

Que tu le saches… Tu n’as pas perdu les élections…
C’est Israël qui perd un leader… mondial.

© Anne Charbit

Suivez-nous et partagez

RSS
Twitter
Visit Us
Follow Me

5 Comments

  1. Cet homme était premier ministre de 1996 à 1999 et de 2009 à 2021 ; donc 15 ans (QUINZE) !

    C’est bien assez, c’est bien TROP. Selon toutes les analyses cela menace la démocratie ; effectivement elle est inopérante en Israël vues les difficultés à composer un gouvernement. Il faut donc que les choses changent.
    Rappelons par exemple qu’en France le maximum est deux mandats et 10 ans ; aux USA : deux mandats et 8 ans.

    Par ailleurs, suite à des longues enquêtes minutieuses il est accusé par la justice israélienne de fraude, corruption et abus de confiance dans trois affaires (une quatrième est en cours d’instruction).

    Bon débarras donc. Séchez vos larmes, il n’y a pas de quoi. Israël ne manque pas de gens compétents capables de faire ce travail au moins aussi bien que lui et sans trimballer tant de casseroles. .

  2. 15 ans au pouvoir c’est beaucoup , c’est trop ! Mais les «  casseroles «  sont des pourparlers sans résultats entre patrons de médias et Premier ministre ! Vous verrez bien ! Netanyahu est désormais chef de l’opposition à un gouvernement bancal sous la coupe d’un parti islamiste!
    On souhaite à Israël qu’il n’y ait ni guerre ni terrorisme car la coalition hétéroclite se disloquerait !

  3. Netanyaou est un des plus grands leaders de son pays et de notre époque c’est indéniable. J’espère qu’il reviendra encore plus fort et innocenté et que les médias auront la décence de lui ficher la paix ainsi qu’à sa famille. Les médias sont acharnés contre lui mais il est toujours plébiscité par le peuple qui le considère comme le plus apte à occuper la fonction de PM ce qui compte tenu du lavage de cerveau médiatique constant est un exploit !

    • Bibi fut un grand leader , Israel lui doit beaucoup . Il faut neanmoins reconnaitre 2 points :
      – il a vraisemblablement fait le combat de trop
      – le pays doit bien evidement etre dirigé apres lui et son plus grand defaut fut de detruire toute succession possible conduisant ainsi forcement a une sortie brutale et desordonnée .

  4. Je ne connais pas le lien entre ANNE Charbit, laudatrice de Bibi, et DENIS Charbit, détestateur du même Bibi.
    Lien familial, de plus ou moin près ? ou simple hasard ?
    Cette curiosité signalée en passant, les deux arguments mis en avant par T.Amouyal sont parmi les plus pertinents pour admettre la nécessité qu’il y avait de changer de coalition.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*