Un sniper bat le record du monde du tir le plus long pour tuer un membre de Daesh

Un sniper de l’armée canadienne actuellement à l’œuvre en Irak pour lutter contre Daesh, vient de battre le record de distance de tir létal, en tuant un islamiste à une distance de 3.450 mètres

Ce Canadien efface ainsi la précédente marque de référence de 2.475 m détenue par un Britannique. Il a fallu dix secondes pour que la balle tirée atteigne sa cible. Ni l’identité de cette dernière, ni le rôle qu’elle occupe au sein de l’organisation terroriste n’ont été dévoilés.

«Pour cette mission, il était préférable de faire usage d’un tireur d’élite plutôt qu’un bombardement qui aurait pu occasionner des victimes collatérales comme des civils», explique une source militaire. L’exploit de ce sniper canadien, dont l’anonymat a été préservé, a été réalisé avec un fusil de type McMillan TAC-50. Il a pu être confirmé grâce à un enregistrement vidéo et d’autres données, révèlent The Globe and Mail.

https://youtu.be/eDkbzt3nrcQ

Les différents paramètres entrant en compte pour la réalisation de ce type de tir, comme l’observation de l’orientation du vent, nécessitent des heures d’entraînement. Ce travail réalisé en amont participe à conférer aux snipers canadiens une excellente réputation, qui dépasse le simple cadre des frontières de leur pays.

Outre l’envoi d’avions de combat de type CF-18, le Canada forme aux techniques de combat les combattants kurdes peshmergas tout en participant à certaines missions à leurs côtés.

Source cnewsmatin

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

2 Comments

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*