Michèle Chabelski a vu pour vous au théâtre Le Misanthrope

Bon Vendredi

Chabbat Chabes

publicitÉ


Le Misanthrope

Avec Lambert Wilson

Mise en scène de Peter Stein

Lambert Wilson est grand dans son humilité au texte de Molière

Peter Stein est grand, dans son infini respect de la langue française qui n’est pas sa langue maternelle mais qu’il abrite avec amour dans son coeur et son esprit.

Je ne garde pas dans l’ombre les autres personnages, Celimène, objet de son amour, immature, coquette et égoïste, Philinte, l’ami bienveillant et plein de tempérance, Oronte, boursouflé de lui même, Arsinoe l’amie fourbe et médisante, Eliante, la cousine, Acaste et Clitandre les ridicules petits marquis..

Tous ces valets de cour, riches et oisifs n’ont pour objectif que de plaire, séduire , faire les beaux, dans une comédie humaine qui privilégie l’hypocrisie et le factice, face à un Alceste monolithique,  dépourvu de complaisance pour ces jeux sociaux bi polaires, séduction en avant scène, noirceur et médisance en coulisses.

Dans ce cloaque snobinard, régi par un protocole de bonnes manières  ultra codifié, la sincérité, la pureté et la droiture intransigeante d’Alceste symbolisent l’humanité du cœur face à la matoiserie des valets de la cour.

Mais sa faiblesse, son talon d’Achille, c’est la jeune Celimène qu’il aime d’amour fou et dont la frivolité et la duplicité lui cisaillent le cœur, en ébréchant douloureusement sa carapace…

Wilson nous offre avec talent la rutilance du texte de Molière, alternant la brutalité du solitaire incompris et la souffrance de l’amoureux éconduit  dans un phrasé rythmé de silences qui illustrent l’ironie et la dérision de ces vers..

La douleur affleure à chaque mot et Wilson prête à son Alceste une sensibilité et une violence qui mettent à nu son cœur en miettes et son esprit exalté d’une rage impuissante contre cette hypocrisie forcenée.

Les vers sont humanisés par une diction parfaite qui gomme ce que pourrait avoir d’artificiel l’alexandrin et donne au texte une sidérante modernité dans cette intemporelle et universelle dualité entre le code social et la sincérité crue.

Le décor, sobre et élégant, offre un plateau épuré au texte qui déroule son opulence lyrique , spirituelle et sociologique, magnifiquement servie par un Lambert Wilson habité, escorté d’une équipe d’excellents acteurs qui offrent un nanan à un public conquis.

On est loin du pensum des pièces classiques qui mobilisaient nos jeudis à la Comédie Française dans un ennui poli qui offrait à notre imaginaire des galopades bien éloignées de cette pénitence scolaire.

Une soirée exquise

Une pièce à ne pas manquer

Que cette journée signe les retrouvailles du Chabbat chaleureuses, lavées des appréhensions rituelles sur un inquiétant samedi..

Chabbat Chalom

Git chabes

Je vous embrasse

Michèle Chabelski

Note du metteur en scène : Misanthropie et jalousie : cette combinaison fait de notre Alceste  un « clown ». Il est touchant,  nous comprenons  ses sentiments .   Les raisons de sa misanthropie  peuvent aussi aujourd’hui nous plonger dans le désespoir. L’élégance des vers, le sarcasme et l’ironie des dialogues font de cette pièce la comédie classique pour l’éternité.

Peter Stein.

Distribution :

Lambert Wilson                                                                                                       Jean-Pierre Malo                                                                                                     Hervé Briaux                                                                                                         Brigitte Catillon                                                                                                       Manon Combes                                                                                                     Pauline Cheviller                                                                                                           Paul Minthe                                                                                                                   Léo Dussollier                                                                                                        Patrice Dozier                                                                                                              Jean-François Lapalus                                                                                             Dimitri Viau

Mise en scène : Peter Stein

Décors : Ferdinand Woegerbauer

Costumes : Anna Maria Heinreich

Lumières : François Menou

Assistance à la mise en scène : Nikolitsa Angelakopoulou

LA PRESSE EN PARLE:

Une distribution de haute qualité FIGAROSCOPE

Un énorme succès France INTER

Lambert Wilson, un grand Alceste LE FIGARO

Le spectacle à voir absolument VANITY FAIR

La pièce de la rentrée 2019 CNEWS

Magnifique d’intensité  PUBLIK’ART

Infos pratiques :

Le Comedia – Théâtre Libre

740 places

4 boulevard de Strasbourg – 75010   Paris

Le misanthrope : du vendredi 22 mars 2019 au samedi 18 mai 2019

Tarifs : de 70€ à 34€

Soutenez Tribune Juive

Tribune Juive a besoin du soutien de ses lecteurs pour continuer d’exister. Un don minime, même de 5€, nous montrera votre adhésion et entraînera notre reconnaissance.

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans théâtre
2 commentaires pour “Michèle Chabelski a vu pour vous au théâtre Le Misanthrope
  1. Girardin dit :

    Profitons pour rappeler que le misanthrope de Molière joue un rôle essentiel dans le film « Alceste en bicyclette » de Philippe Le Guay avec le même Lambert Wilson et, excusez du peu, Lucchini.
    Excellent.

  2. Alceste dit :

    Chouette, un article sur moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter

SOUTENEZ TRIBUNE JUIVE

FAITES UN DON et DÉDUISEZ 66% DE VOS IMPOTS

Pour 100 Euros versés à Tribune Juive, vous recevrez une attestation CERFA qui vous permettra de déduire 66 Euros du montant de votre impôt. Ainsi votre don ne vous aura coûté que 34 Euros.