Coupe du Monde : Messi « pasara « ou « no pasara »

Le journal « Olé » a détourné la couverture du quotidien sportif français, qui avait mis en photo Lionel Messi entouré de cinq joueurs avec en titre « No pasara » (il ne passera pas).
Le match de Coupe du monde France-Argentine est lancé. Avant le huitième de finale, prévu samedi 30 juin à 16 heures, L’Equipe a choisi de mettre en une de son édition de vendredi Lionel Messi entouré de cinq joueurs français avec en titre « No pasara » (il ne passera pas). La réponse argentine n’a pas tardé, et le journal Olé a détourné l’image en modifiant légèrement le message avec le titre « Pasara » (il passera).

La couverture de L’Equipe révèle à quel point le plan mis en place par Didier Deschamps pour contrer le meilleur joueur de l’Albiceleste (et l’un des meilleurs joueurs du monde) s’annonce crucial. « Messi, c’est Messi, avec peu de choses, il est capable d’apporter l’étincelle, il est imprévisible », a prévenu le sélectionneur des Bleus.

Pour aller chercher la qualification en quarts de finale, Didier Deschamps pourrait reconduire la même équipe que celle alignée contre le Pérou (victoire de la France 1-0). Devant Lloris dans les buts, la défense serait donc composée de Pavard, Varane, Umtiti et Hernandez. Au milieu, Pogba et Kanté seraient chargés de la récupération. Sur les ailes, Mbappé serait placé à droite et Matuidi à gauche pour tenter de couper la relation entre Pérez et Messi. Enfin, Griezmann serait placé juste derrière Giroud.

Source franceinfo – France Télévisions

Tagués avec : , ,
Publié dans sport
2 commentaires pour “Coupe du Monde : Messi « pasara « ou « no pasara »
  1. Israel Eden TRATNER dit :

    Elle ne passera pas…. Elle a refusée d’aller chercher une bénédiction en Israel pour un match amical, alors elle trouva la défaite en Russie

  2. julius dit :

    On ne peut pas reprocher aux joueurs de l’équipe de France de pêcher par excès d’intelligence. Depuis le fameux « coup de boule » de notre vedette nationale Zizou, ils se sont fait avoir plusieurs fois par les provocations italiennes et ce soir ils ont failli se faire avoir par les provocations argentines. Le coq gaulois n’a pas grand chose sous la crête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter