L’expulsion silencieuse d’Europe

Dans un article consacré à « L’expulsion silencieuse des Juifs d’Europe » , JEAN BIRNBAUM (Le Monde) cite à nouveau PIERRE BOUTANG : « À cette heure, il n’y a pas d’Europe. L’homme européen ne se trouve pas éminemment en Europe, ou n’y est pas éveillé. Il est, paradoxe et scandale, en Israël. » (LIEN.)

Or ce qui est visé actuellement en Europe dans le mouvement général de déjudaïsation, ce ne sont pas «seulement les Juifs », mais toute tradition considérée comme vivante : « nationalisme, sionisme, catholicisme », expliquent inlassablement Les provinciales. (LIEN.)

« Dans un monde assailli par la plus atroce barbarie, la généreuse tradition des prophètes hébreux, que le christianisme, en ce qu’il eut de plus pur, reprit pour l’élargir, ne demeure-t-elle pas une de nos meilleures raisons de vivre, de croire et de lutter ? »
MARC BLOCH

Fidèle lecteur de PIERRE BOUTANG, notamment La Fontaine politique, MICHAËL BAR-ZVI expliquait bien que « par peur de voir renaître une génération de héros, les éducateurs renoncent à cette universalité fantastique d’un imaginaire commun, qui se trouve dans les mythes, les lettres et les légendes des anciennes cultures. Ils n’y voient que la nostalgie du vieil ordre alors que c’est grâce au maintien d’une dimension héroïque en l’homme que l’on peut éviter la démesure ou l’idolâtrie. » (LIEN.)

En effet, c’est par la poésie, par « la puissance enfouie au tréfonds de la langue » dans la mémoire d’un peuple, que celui-ci peut retrouver « la vraie force » politique : la poésie fait la jonction avec la politique, explique AXEL TISSERAND (Politique magazine). (LIEN.)

L’ex-institutrice ÉLODIE POUX a illustré cela de manière assez significative avec un La Fontaine gilet jaune, tandis que de nombreuses voix se sont élevées pour pousser FABRICE LUCCHINI à l’Académie. (LIEN.)

Si l’on a du mal à suivre le mouvement des idées en Europe, il faut se forger d’abord un vrai « art politique » en lisant PIERRE BOUTANG, comme LAURENT DANDRIEU (Valeurs actuelles)
ou BÉRÉNICE LEVET (Le Figaro) nous y invitent. (LIEN.)

Source : lesprovinciales.fr

Tagués avec : , , , ,
Publié dans société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter