Le vent mauvais du complotisme par Raphaël Nisand

On s’en doutait, on le savait, mais une étude récente réalisée sous la houlette de la fondation Jean Jaurès et de Conspiracy Watch vient confirmer la percée considérable des idées complotistes dans notre pays.

publicitÉ


Le complotisme c’est une forme de paranoïa, une forme de maladie mentale où le malade, ici le citoyen imagine qu’un complot ordonne la marche du monde et la structure y compris contre lui-même. C’est ainsi que par exemple, d’après ce sondage, 43 % des français soutiennent l’idée que « le ministère de la santé est de mèche avec l’industrie pharmaceutique pour cacher au grand public la réalité sur la nocivité des vaccins ».
Près d’un français sur deux serait donc devenu fou. Comment admettre qu’au pays de Pasteur l’inventeur du premier vaccin mondial, le vaccin qui a sauvé des millions d’êtres humains de la mort atroce donnée par la rage, le fait objectif que les vaccins sauvent des centaines de millions de vies soit à présent contesté dans une folie obscurantiste inepte.

Ainsi donc ce qui était acquis au XIX ème siècle est à présent contesté par une quasi-majorité de la population qui, à la faveur de la progression des idées écolo-bio et du dieu Internet croit pouvoir nier les avancées de la science .

Et c’est ainsi que l’on voir reparaitre des maladies disparues grâce aux vaccinations telles la poliomyélite ou la rougeole.

Ce délire est connu des Juifs qui ont au fil des siècles souvent payé de leur vie les fake news complotistes qui déchainaient les populaces contre eux.

De la mort de Jésus qui aurait été tué par les Juifs, fait historiquement faux qui leur a valu le martyre des millions de fois, à la fable des Juifs empoisonneurs de puits au temps de la peste, en passant par le mensonge du pain azyme confectionné avec du sang de nouveaux nés chrétiens, toutes ces affabulations fumeuses et qui ne résistent pas au plus petit examen ont conduit à de terribles massacres de Juifs.

La communauté Juive de Strasbourg a été totalement anéantie lors du massacre de la Saint-Valentin 1349 parce que les Juifs strasbourgeois étaient accusés d’avoir fait venir la peste à Strasbourg. C’était alors le bûcher ou la conversion …

Staline était également persuadé que ses médecins, Juifs bien sûr s’étaient conjurés pour le faire mourir. C’est un fait historique connu sous le nom de complot des blouses blanches.

Aujourd’hui l’étude de la fondation Jean Jaurès nous dit que 22% des sondés sont persuadés qu’il y a un complot sioniste mondial. Le mot sioniste a remplacé trait pour trait le mot Juif dans toutes ces théories délirantes et quand ce n’est pas le mot sioniste c’est le mot oligarchie ou encore Rothschild.

C’est en cela que le mouvement des gilets jaunes fait frémir et il se trouve beaucoup de politiques de toutes obédiences pour, à gauche comme à droite livrer en pâture Macron comme sbire de Rothschild.

Ces accusations pourraient faire sourire si on ne savait à quoi elles conduisent en définitive. Cette accusation de grand complot est destinée à provoquer la colère, la haine puis le passage au meurtre soi disant pour se défendre.

Le protocole des sages de Sion, un faux fabriqué par l’okhrana, la police politique tsariste en 1901 tout comme le livre d’hitler mein kampf figurent encore en 2019 parmi les livres les plus vendus au monde .

Le protocole se trouve dans de nombreuses chambres d’hôtels de bien des pays arabes .
On aurait pu croire que les progrès de la culture , de l’éducation et de la science feraient reculer l’obscurantisme mais il faut aujourd’hui faire le constat terrible que tout cela ne suffit pas.

Les démocrates, les libéraux et les républicains ont trop abandonné la lutte pour leurs idées.

Ce combat doit être permanent et ferme. Lorsqu’on sait que 10 % des français sont persuadés quelques semaines seulement après, que l’attentat terroriste du marché de Noël de Strasbourg n’en est pas un et qu’en réalité c’est un coup du gouvernement, on comprend bien la dangerosité de cette négation de la réalité.

Je n’ai pas de solution toute faite mais une chose est sûre : il est vital d’argumenter , de convaincre et le cas échéant de réprimer les propos et les écrits négationnistes ou d’apologie .

Il faudra bien donner le prix Nobel de la paix à l’inventeur qui trouvera le vaccin anti-complotiste.

Raphaël Nisand
Chroniqueur le lundi matin 8H30 sur Radio Judaïca .

Tagués avec : , , , ,
Publié dans société
3 commentaires pour “Le vent mauvais du complotisme par Raphaël Nisand
  1. Ingrid Israël Anderhuber dit :

    Il est clair que le fait d’être de plus en plus contrôlés, de perdre de plus en plus de liberté et de vie privée, de l’obligation d’être de plus en plus soumis à l’informatique, à l’électronique, à l’intelligence artificielle, sans pouvoir s’y opposer, de subir des gouvernements de plus en plus policiers… tout cela effectivement ne peut que produire de la méfiance de la part des gens du peuple vis à vis des « élites » qui les gouvernent.
    Tout cela va dans le sens d’un contrôle total inquiétant des populations à l’échelle mondiale.

    Par ailleurs, il est clair que notre monde est de plus en plus dominé par l’argent, et que tout tourne autour de l’argent, dont le dieu a pour nom Mammon. Et il est clair alors que ce sont ceux qui le possèdent qui mènent la marche du monde en dominant les autres… Qui sont ceux qui ont ce pouvoir sur les autres ? Les gens ne le savent pas, c’est pourquoi aussi ils disent à ce sujet tout et n’importe quoi. Et là, effectivement, il faut pouvoir mettre des limites afin qu’aucune population en particulier ne soit stigmatisée.

    La réalité d’aujourd’hui de cette étendue et emprise insidieuse du contrôle par les gouvernements sur les peuples, et de ce pouvoir de l’argent et de la finance, est vérifiée dans la Bible qui parle d’un futur contrôle mondial socio-économique où les êtres humains qui refuseront la « marque de la bête » ne pourront ni acheter ni vendre (Apocalypse 13, 16). Donc il est bien question d’argent…

    La Bible est fiable dans la mesure où les prophéties bibliques s’accomplissent toutes, tôt ou tard, chacune en son temps, donc a fortiori celles relatives au gouvernement mondial qui se met tout doucement en place… La Bible dit la vérité, nous avertit, nous montre le chemin pour pouvoir échapper à toutes ces choses terribles…

    Par conséquent, croire ce que la Bible dit n’est pas être complotiste mais REALISTE.

  2. Ingrid Israël Anderhuber dit :

    Vous dites : « De la mort de Jésus qui aurait été tué par les Juifs, fait historiquement FAUX…», et  : « (…) il est vital d’argumenter, de convaincre (…) de réprimer les propos et les écrits négationistes, ou d’apologie. »

    Voyons la Bible, partie Nouvelle Alliance :

    * « Les principaux sacrificateurs et les anciens du peuple se rassemblèrent dans la cour du Souverain Sacrificateur appelé Caïphe et ils résolurent de se saisir de Jésus par RUSE et de le faire mourir. Toutefois ils disaient : Pas en plein fête afin qu’il n’y ait pas de tumulte parmi LE PEUPLE » (Bonne Nouvelle – gr. Evangile – de Levi-Matthieu 26 v. 3-5) ;
    * « Les principaux sacrificateurs et les scribes cherchaient EN SECRET comment faire mourir Jésus ; car ils craignaient LE PEUPLE » (Evangile de Luc 22, 2) ;
    * Sur le Mont des Oliviers « Jésus dit aux principaux sacrificateurs, aux chefs des gardes du temple et aux anciens : Vous êtes venus comme après un brigand, avec des épées et des bâtons. J’étais tous les jours avec vous dans le temple et vous n’avez pas mis la main sur moi. Mais c’est ici VOTRE HEURE et le POUVOIR DES TENEBRES. » (Luc 22, 52-53)
    * « Quand il fit jour, le collège des anciens du peuple, les principaux sacrificateurs, les scribes (…) le sanhédrin (…) se levèrent tous ensemble et conduisirent Jésus à Pilate… » (Luc 23, 1).

    LA VERITE sur la mort de Jésus : Ce n’est pas le peuple mais L’ELITE religieuse de l’époque qui a livré Jésus aux Romains (italiens). Donc même s’ils ne l’ont pas tué eux-mêmes, ils ont quand même leur part de responsabilité. Objectivement, on ne peut le nier. Or…

    De même que les Italiens, nés après cette époque jusqu’à nos jours, ne sont pas responsables de l’invasion d’Israël par leurs ancêtres ni de la mort de Jésus, de même les Juifs, nés après cette époque jusqu’à aujourd’hui, ne sont pas responsables de la remise par leurs ancêtres de Jésus à Pilate. Chacun est responsable de ses actes. Le peuple juif a aimé Jésus, et même voulu le faire roi, ayant expérimenté ses bontés, ses miracles, ce qui n’était pas le cas de l’élite, jalouse de l’influence de Jésus sur Israël.

    Cependant même si la main humaine a agi, elle n’a fait en fait qu’accomplir les desseins divins. C’est pourquoi Jésus a pu dire à ses amis : « Le Fils de l’Homme s’en va selon CE QUI EST ECRIT DE LUI. » (Levi-Matth. 26, 24), c’est pourquoi aussi, au moment de mourir, il a prié pour tous : « Père, pardonne-leur car ils ne savent ce qu’ils font ». Jésus n’a jamais fait l’apologie de la haine ou de la vengeance, JAMAIS !

    Par contre, il a dit à ses accusateurs venus l’arrêter : « Mais c’est ici VOTRE HEURE ET LE POUVOIR DES TENEBRES ». Derrière les êtres humains qui ont comploté contre lui, Jésus pointe du doigt les vrais responsables : LES TENEBRES. La Bible ne cache pas leur action sous la houlette de leur chef, le « serpent ancien » qui, depuis Eden, ne cesse de s’activer non seulement à salir Jésus aux yeux des Juifs mais encore à faire contre ces derniers l’apologie de la haine, qui dure et perdure à cause de l’ignorance de la VERITE biblique. L’amour de la vérité est le seul vaccin contre le complotisme des ténèbres et des coeurs enténébrés…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron"