Le maquis des infos qu’on essaie de nous faire avaler chaque jour. Par Khaled Slougui

HUMEUR DU JOUR

MES BREVES…

L’accumulation d’évènements de natures diverses à un moment précis, peut-être choisi, a le don de stimuler l’ordinateur neurophile qui me sert de cerveau. Je ne puis m’empêcher de tenter de faire le lien au sein du tout, une sorte de logique que la raison ne renie pas. Les simples d’esprit y verraient tout de suite, sans réserve aucune, sans précaution nécessaire, l’expression du complotisme. Allons! Un peu de « jugeote ».

 

l’HUMEUR de ce jour s’intéresse à précisément démêler l’écheveau dans le maquis des infos qu’ on essaie de nous faire avaler chaque jour: c’est ce que j’appelle mes brèves.

1 – D’erreur en erreur, de gaffe en gaffe, de bourde en bourde, d’excès de langage en excès de langage, de provocation en provocation, d’attitude méprisante en attitude méprisante, de légèreté en légèreté…Je n’ai pas l’impression que Jupiter s’améliore, qu’il tire des leçons de l’expérience ici et maintenant, qu’il révise le logiciel qui le fait se mouvoir, ni qu’il ait quelque envie de changement au moment où tout devrait changer. Mieux encore, j’ai beau chercher en quoi il était brillant, surtout que les médias nous rebattent les oreilles avec cette découverte du siècle, je n’ai pas trouvé de réponse. De grâce, et c’est sérieux, aidez-moi.

2 – La stratégie de liquidation des « GJ » a produit l’effet escompté : il fallait que les gens soient lassés, qu’un malaise général soit généré, que des courtisans zélés montent au front, le climat du débat national aidant. Mais les blessés sont là, l’esprit « GJ » est là, et Jupiter est pire. Il ne faut pas se laisser emporter par les coups tordus des communicants et des bouffons du prince; chaque chose en son temps et les moutons seront bien gardés. L’on doit séparer le bon grain de l’ivraie.

3 – En entendant la réaction de Jupiter à propos du boxeur « il a été bien briefé par son avocat, les gitans ne parlent pas comme ça », j’ai tout simplement été scandalisé. En fait, il dévoile sa vraie nature, tout ce qu’il raconte dans les médias, c’est du vent. Evidemment, c’est indigne d’un président de la république. Mais entre-nous, quand on apprend qu’un truand du nom de Benalla le conseille sur une affaire aussi sensible que celle des « GJ », tout s’explique.

4 – Le fameux boxeur a fait une gaffe, il s’est laissé allé dans un contexte très particulier, il l’a reconnu, et présenté ses excuses, ce qui n’enlève rien à sa sympathie que sert évidemment une belle gueule. La justice a été d’une célérité inhabituelle et d’une très grande fermeté. L’on applaudirait volontiers, si tel était le cas pour tout le monde, et partout. C’est ce qui s’apparente à une parodie de justice.

5 – Bonnes gens! Puissiez-vous me donner votre humble avis, car il est une question qui me taraude; la tête de ma mère, je vous en saurais gré.
Qu’est-ce qui est plus grave pour la république? L’affaire Benalla, le cinglé d’imam Houdeyfa qui incite au viol des femmes non voilées, parce qu’elles l’auraient voulu, Guéant qui ne va pas en prison, l’Etat qui ne fait pas respecter la loi sur le mariage hallal? Des dizaines d’arrêtés de fermeture de mosquées illégales et prosélytes qui traînent, ou le boxeur qui apparemment n’a pas fait de gros dégâts, ni blessés graves, ni mort d’hommes.

6 – Si l’Etat avait déployé le dixième des moyens mis en oeuvre pour neutraliser les Gilets jaunes, dans la lutte contre l’islamisme, je n’ai pas dit l’islam, ce mouvement aurait disparu depuis longtemps. Oui! a ce sujet, l’Etat est défaillant. Il est déliquescent même.

7 – Des bonnes nouvelles quand même! LREM est Groggy; cinquante abstentions lors du vote de la loi anti-casseurs et un député très en vue qui quitte son groupe. C’est pas beau! Au même moment et comme par hasard, Jupiter remonte dans les sondages. Il ne faut pas prendre les enfants du bon dieu pout des canards sauvages.

8 – Après la mosquée de Grenoble, obligée par l’Etat de mettre la clé sous le paillasson, pour cause d’appel au djihad, la mosquée des oliviers à Marseille est officiellement fermée par arrêté préfectoral. Une mosquée qui polluait tout un quartier, et au-delà toute la ville. Tout vient à point à qui sait attendre.
D’autres arrêts ont été prononcés, on attend toujours, « Inchallah »

Conclusion : Quand je faisais mes formations sur les fondements des valeurs républicaines en centres de détention, je me présentais comme musulman à ma façon, et c’était dans un but pédagogique, pour dire qu’il n’y a pas de modèle ni du musulman tel que présenté par les contrebandiers de l’Islam, ni du surmusulman tel que décrit par le respectable Fethi Benslama. Un jour, quelqu’un m’interroge :
– est-ce que vous pratiquez, je veux dire la religion?
– Bien sûr! Je n’ai jamais volé et je ne sais pas voler, je n’ai jamais violé, je ne suis pas comme Tarik Ramadan, les affaires de moeurs ne me concernent pas, je ne suis pas polygame, je n’ai jamais fait dans le trafic des stups…etc.
Pour le reste, cela me concerne et ce n’est pas le plus important en religion. Et le type tombe de haut.

Morale de l’histoire : laissons la religion dans la sphère privée, elle y trouverai accomplissement et quiétude.

NB : cela n’engage que ma personne, je n’ai pas à me justifier, ni à répondre à ceux qui n’adherent pas à mon de vue.

Une bonne journée!

Khaled Slougui

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans société
4 commentaires pour “Le maquis des infos qu’on essaie de nous faire avaler chaque jour. Par Khaled Slougui
  1. Jean-Victor dit :

    Permettez-moi Monsieur de tenter un regard très légèrement -très légèrement seulement- décalé.
    Je commencerai par paraphraser Spinoza : « n’être ni pour ni contre, comprendre ! ».

    Pourquoi ne pas regarder les GJ comme une version analphabète de Houellebecq : Un ressassement amer de leurs ressentiments et de leurs impuissances, avec, fruit de ceux-ci, le n’importe quoi revendiqué comme éthique et comme esthétique.

    Face à cela, puisque face à face, et quel ! il y a, la Présidence, le gouvernement, les élus, les partis, les « corps intermédiaires », sont impuissants à transformer la situation en problématique politique tant, dans un système mondialisé et multipolaire, les leviers leur échappent. Il est désormais impossible pour quiconque d’élaborer la moindre initiative qui puisse être concrètement mise en œuvre.
    Dès lors, grand débat, référendum, tirage au sort de citoyens, ne sont ni des réponses, ni des propositions, juste de la temporisation et tous en sont réduits à attendre que du pourrissement sorte, sinon quelque-chose, du moins autre chose.

    Prolégomènes à une tragi-bouffonnerie annoncée… Toujours, partout, les exécutifs éprouvent la nécessité de se doter d’une garde prétorienne ; on peut même écrire « de s’entourer », pour la dimension obsidionale que ça apporte.
    Or, Emmanuel Macron, jeune homme pressé ne représentant que lui-même, son ambition et sa volonté, n’avait quand il s’est lancé, ni mandat ni parti, ni non plus relais et réseau.
    Il lui/leur (avec le premier cercle de la première heure) fallut construire à la force de l’enthousiasme et de l’énergie, une fois l’élection remportée (Il n’est pas superflu de rappeler que c’est grâce au concours de la dérobade de Hollande, de la débandade de Fillon, et de la seconde position de MLP, que l’illusoire triomphe « jupitérien »! se produisit) construire, disais-je, outre une majorité et un parti, les appareils, courroies, réseaux et relais nécessaire à l’exercice du pouvoir.
    Ne devrait alors pas surprendre, et même s’avérer plutôt prévisible, que cette garde prétorienne relève peu ou prou de l’improvisation, de l’ambiguïté, de l’opportunisme, voire de la compromissions ou des manipulations.
    Ces errements révèlent la tâche de de naissance de la Macronie : une carence masquée et noyée dans l’arrogance ; tâche qui s’étend peu à peu, petites phrases, Benalla, GJ, stand-up marathoniens présidentiels, à toute l’actualité…

  2. Sarah Cattan dit :

    Que j’ai aimé votre commentaire, cher Jean-Victor.
    Prenez la plume!
    Écrivez encore et encore!

  3. sylvain dit :

    Moi non plus je n’ai jamais compris en quoi Jupiter était soi-disant brillant. Pour tout dire je le considère comme un parfait imbécile à l’image du monde politique, au sens large (très large !) du terme. Et dire que j’avais voté pour lui en 2017, dans le seul but de faire barrage à Le Pen et Mélenchon ! Je regrette tous les jours de ne pas m’être abstenu, ce que je ferai à l’avenir.

  4. Nelson Melody dit :

    Je relis cet article et je suis toujours à 100 % d’accord sur le fond. Le seul problème c’est que malheureusement LREM n’est pas groggy. Même en multipliant les bourdes et les énormités (au moins une tous les deux ou trois jours) elle ne le sera jamais. La quasi-totalité des médias (chaînes TV et radio,Le Monde, L’Obs, Challenges, Courrier international, Le Point etc…), en plus de pratiquer une sous-information (et par voie de conséquence une désinformation) permanente, font ostensiblement campagne pour Macron. Comme dans un régime totalitaire. Avec une telle machine de propagande à ses ordres, même s’il déclenchait un conflit militaire avec un pays voisin ou était impliqué dans un scandale à la watergate, il aurait toujours toutes les chances de son côté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter