La photo qui ne devait pas exister, par Alain Chouffan

Lorsque j’ai choisi de mettre cette photo sur mon mur de Facebook elle était presque inconnue. Aujourd’hui elle a fait le tour du monde.

À tel point qu’on enquête sur cette photo. On apprend ainsi qu’elle fige pour l’histoire d’un instant – la 18 e minute exactement selon Le Parisien – au moment du coup franc d’Antoine Griezmann sur la droite du but croate et Mario Mandzukic qui, sous la pression, envoie de la tête le ballon dans son propre but.

La France mène 1-0. À la tribune officielle, cet espace VIP ultra-sélect tout est calme et surtout poli. On est entre gens bien. À la droite de Macron, Brigitte, son épouse, et Noël Le  Graët. À sa gauche, Gianni Infantino, le président de la FIFA, Vladimir Poutine, la présidente croate, Kolinda Grabar-Kitarovic. Et un plus loin, les champions français, Laurent Blanc, Christian Karembeu. et encore plus loin le brésilien Ronaldo. Mais le Président ne les voit pas. Il les oublie. Et soudain Emmanuel Macron se lève, les bras en l’air, explose, et  crie de joie. Oubliant le protocole !  » Une scène surréaliste  » dira un témoin.?
Mais ce n est pas tout. Cette photo ne devait jamais exister. Les consignes de l Élysée étaient claires : pas de photographe autour du Président ! Mais voilà : un photographe se présente à l’entrée : Alexeï Nikolsky, photographe personnel de Vladimir Poutine ! Comment lui interdire l’entrée !! Il n’a pas raté son entrée !!!

publicitÉ


Alain Chouffan

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans société
2 commentaires pour “La photo qui ne devait pas exister, par Alain Chouffan
  1. Rosa SAHSAN dit :

    Ce type est une honte pour notre pays. Hollande c’était déjà quelque chose, mais alors celui-là.Aucune classe.Il se comporte comme un parvenu. C’est horrible
    ROSA

  2. GUIBORAT dit :

    Il y a encore de la place dans un asile ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter
Tribune Juive, L’histoire continue…