Non, les musulmans ne sont pas maltraités par la communauté internationale, par Raphaël Nisand

Dans la propagande djihadiste malheureusement relayée par de nombreuses mosquées et même par des intellectuels comme Michel Onfray l’islam serait maltraité par les occidentaux et l’ensemble du monde non musulman.
 Or cette thèse est historiquement et factuellement fausse.

De nombreux événements de ces derniers jours viennent encore le prouver si besoin était.
Mardi 28 novembre il s’est produit un drame lors du verdict d’une audience du Tribunal pénal international pour l’ex Yougoslavie siégeant à La Haye. 
Un dirigeant militaire croate de 72 ans jugé pour des crimes de guerre commis essentiellement contre des musulmans, Slobodan Praljak a écouté le verdict du tribunal pénal international le condamnant à 20 ans de réclusion criminelle et a immédiatement avalé une fiole de poison devant ce même tribunal. Il en est mort.
Ce fait divers tragique illustre à lui seul la sévérité réelle des juridictions internationales à l’encontre des tueurs de musulmans. Même à Nuremberg on n’a pas vu ça !
Avant Slobodan Praljak d’autres chefs serbes ou bosniaques ont connu les rigueurs du droit international pour s’être attaqués aux peuples musulmans kosovar et bosniaque.
Slobodan Milosevic longtemps premier ministre de la Serbie est mort en détention provisoire dans les geôles du tribunal pénal international de La Haye pendant l’instruction de son procès pour génocide notamment pour les massacres commis à Srebrenica et le siège de Sarajevo. 
Radovan Karadzic le chef des serbes de Bosnie a été condamné pour ces mêmes crimes par le TPI à 40 ans de prison. Le général Ratko Mladik le chef militaire des serbes bosniaques a quant lui été condamné le 22 novembre 2017 donc il y a quelques jours à la réclusion criminelle à perpétuité par le TPI pour les mêmes crimes de génocide commis à l’encontre du peuple musulman bosniaque.
La justice internationale passe donc. Elle passe avec lenteur certes dans le respect des droits de la défense, après une longue instruction et en s’entourant de toutes les garanties d’une justice démocratique. Mais elle passe de façon implacable et sévit avec dureté contre les assassins de musulmans quelque soit leur provenance.
L’OTAN, l’alliance militaire occidentale a permis cela en bombardant les ponts de Belgrade la capitale serbe afin de faire plier le régime de Milosevic et de faire cesser le massacre du peuple musulman kosovar. Plus récemment encore, c’est le pape qui est allé plaider la cause des musulmans Rohingyas de Birmanie en Birmanie même et au Bangladesh et ce sont les pays occidentaux qui donnent de la voix à l’ONU pour faire fléchir la Birmanie alliée de la Chine.
Tout ceci ce sont des vérités qui ne sont jamais dites. Les djihadistes appellent à la guerre sainte contre un occident prétendument tueur de musulmans alors qu’il se passe le contraire . Ce sont eux les tueurs de musulmans comme ils viennent de le faire encore au cours du gigantesque massacre qu’ils ont perpétré il y a quelques jours dans une mosquée du nord Sinaï en Egypte.
Ce vrai discours du vivre ensemble qui consisterait à souligner ces convergences entre l’ONU , l’occident et les peuples musulmans devrait être tenu dans les prêches  du vendredi dans les mosquées.
Il vient en tout cas contredire la thèse paranoïaque d’un islam écrasé et maltraité d’Alger à Karachi en passant par Jérusalem , Damas et Bagdad.
Non personne n’a déclaré la guerre aux musulmans si ce n’est les salafistes, les terroristes d’Al Qaida et de l’état islamique.
Qu’on se le dise enfin !

Raphaël NISAND

publicitÉ


Président d’honneur de la LICRA Bas-Rhin
Chroniqueur hebdomadaire sur Radio Judaïca Strasbourg

Tagués avec : , , , , , , ,
Publié dans opinions
Un commentaire pour “Non, les musulmans ne sont pas maltraités par la communauté internationale, par Raphaël Nisand
  1. Shirah Goldman dit :

    Les muzzs adorent se faire passer pour des victimes. Dans le cas des Rohingyas, il serait intéressant de connaître ce qu’ils ont fait aux birmans pour en arriver là. L’islam est le fléau de l’humanité. Dès que les gens se révoltent contre ces zozos ils se présentent comme victimes et pleurnichent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter