Eurovision 2018 : pourquoi on kiffe Netta Barzilai, représentante d’israël

Netta Barzilai pourrait bien tirer l’Israël vers la première place du podium de l’Eurovision 2018.

Et si la chanteuse s’impose déjà comme un phénomène, ce n’est pas pour rien : son titre « Toy » est un hymne accrocheur dédié à l’empowermentféminin. « Je ne suis pas ton jouet », balance-t-elle, en jouant avec ses cordes vocales, dans un clip pop et coloré. Perso, on est déjà accro !

Soutenez Tribune Juive

Tribune Juive a besoin du soutien de ses lecteurs pour continuer d’exister. Un don minime, même de 5€, nous montrera votre adhésion et entraînera notre reconnaissance.

Tagués avec : , , , , , , , , ,
Publié dans Musique
2 commentaires pour “Eurovision 2018 : pourquoi on kiffe Netta Barzilai, représentante d’israël
  1. Jacques Petit-jean dit :

    Je la kiffe!

  2. GUIBORAT dit :

    J’espère pour Israël, et pour Elle, que la chanson va se classer dans les 3 premières, mais perso je ne kiffe pas du tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter

SOUTENEZ TRIBUNE JUIVE

FAITES UN DON et DÉDUISEZ 66% DE VOS IMPOTS

Pour 100 Euros versés à Tribune Juive, vous recevrez une attestation CERFA qui vous permettra de déduire 66 Euros du montant de votre impôt. Ainsi votre don ne vous aura coûté que 34 Euros.