Une scène du théâtre de Gaza

Cette photo de l’agence Reuters est censée montrer des « manifestants qui se couvrent ».

Le correspondant de Radio France internationale (RFI) à Jérusalem, Guilhem Delteil, a réalisé un reportage à Gaza sur les blessés de la « Grande marche du Retour ».

publicitÉ


Comme de coutume, aucune remise en question des objectifs de ces rassemblements. S’il s’agit vraiment de lutter « contre le blocus » – lequel ne concerne que les matériaux pouvant être utilisés militairement, comment se fait-il qu’aucun débordement n’ait lieu à la frontière avec l’Egypte, qui applique pourtant des restrictions au moins aussi strictes qu’Israël ?

L’article est illustré par une photo de l’agence Reuters qui porte la légende :

Des manifestants palestiniens se couvrent pendant une nouvelle journée de la «Grande marche du retour», à la frontière entre Israël et la bande de Gaza, le 11 mai 2018. -REUTERS/Mohammed Salem

Le lecteur est bien sûr invité à comprendre que si les « manifestants » doivent se « couvrir », c’est supposément pour se protéger d’Israël, accusé d’avoir fait « près de 250 morts et plus de 6000 blessés dans les rangs des manifestants » (des chiffres non sourcés mais provenant évidemment des autorités de Gaza sous contrôle du Hamas, sans préciser que plus de 80%des victimes sont des membres d’organisations armées).

L’objectif fantasmé des gentils manifestants, qui est de « retourner chez eux » – c’est à dire d’envahir Israël et d’en éliminer les Juifs, et le harcèlement des Israéliens à l’aide de cerfs-volants incendiaires mais aussi de missiles envoyés sur les civils, ne sont pas mentionnés.

C’est tout l’Etat juif que les « manifestants » veulent supplanter.

Ces « manifestants », donc, « se couvrent ». InfoEquitable vous dévoile, en commentaires sur la photo, leur curieuse manière de faire face au danger :

Le metteur en scène semble avoir eu du mal à coordonner les figurants… Qu’attendre comme information d’un article illustré ainsi ?

Source : infoequitable

 

Tagués avec : , , , , , , , ,
Publié dans médias
Un commentaire pour “Une scène du théâtre de Gaza
  1. Julius dit :

    Même grossière et mensongère l’info est prise comme argent comptant et relayée ainsi par les media français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter