Révélations : 150 morts palestiniens sur 181 lors des « marches du retour » à Gaza étaient des terroristes

Le Centre d’information sur le terrorisme et le renseignement de Meir Amit a examiné les noms de toutes les personnes tuées lors des « marches du retour » à Gaza tous les vendredis depuis mars dernier.

Les résultats sont tout simplement remarquables.

publicitÉ


Les événements des «marches du retour» dans la bande de Gaza se poursuivent depuis 42 semaines. Dans la plupart des cas, ces événements sont caractérisés par un niveau élevé de violence, faisant des victimes parmi les émeutiers, principalement parmi ceux qui se trouvent en première ligne et confrontés aux troupes de Tsahal. Selon l’examen de l’ITIC, basé sur des rapports du ministère de la Santé de la bande de Gaza et d’autres sources, depuis le début des «marches du retour» le 30 mars 2018, un total de 187 Palestiniens ont été tués au cours de ces événements. En ce qui concerne l’identité des victimes (mise à jour le 16 janvier 2019), 150 d’entre elles se sont révélées être affiliées au Hamas ou à d’autres organisations terroristes (environ 80%). Parmi les victimes, les plus importantes sont celles qui appartiennent au Hamas ou qui lui sont affiliées (96 morts, environ 51% du nombre total de morts).

Le grand nombre de victimes parmi les organisations terroristes en première ligne démontre que la violence contre les FDI près de la frontière n’est pas «populaire», comme le veut la fausse propagande palestinienne. Il est orchestré par le Hamas et implique de manière significative des membres de l’aile militaire du Hamas ou des membres affiliés au Hamas. Il montre également que les soldats de Tsahal ne tirent pas aveuglément sur des manifestants «innocents», mais dans la plupart des cas, ciblent et frappent des terroristes spécifiques. Il convient de noter que le ministère de la Santé de la bande de Gaza, dont les rapports sont utilisés comme source pour les médias du monde entier (ainsi qu’en Israël), ne fournit aucune information sur l’affiliation organisationnelle des victimes, aidant ainsi à donner une fausse idée d’assassiner des manifestants «innocents» par les FDI.

Le Hamas encourage les civils à charger la barrière et à être à la hauteur de toutes les balles israéliennes – et malgré tout, Israël a réussi à gérer un taux incroyable de 80% de terroristes tués où la majorité des civils sont des bus conduits par le Hamas.

Le centre Meir Amit garde la trace des identités et des affiliations de tous les morts, en se basant sur des informations provenant de funérailles, de sites Web terroristes et d’autres sources.

Source : infos-israel.

Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans israël
Un commentaire pour “Révélations : 150 morts palestiniens sur 181 lors des « marches du retour » à Gaza étaient des terroristes
  1. Julius dit :

    Remarquable travail de Tsahal pour la protection d’Israel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter