Meurtre de Sarah Halimi : Brigitte Kuster monte au créneau

Après l’Appel signé par dix sept intellectuels français, qui dénonçaient le silence autour de cette affaire, Brigitte Kuster, la nouvelle  députée pour les Républicains, monte au créneau, pour que cesse enfin cette politique de l’autruche et que le gouvernement prenne la mesure de ce qui ce passe dans le pays et qui concerne tous les français.

Dans une question au gouvernement, Brigitte Kuster saisit le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb,  pour que soit enfin dite, la vérité sur le meurtre abominable de Sarah Halimi.

Question n° 27-00044 
Mme Brigitte Kuster rappelle à M. le ministre d’État, ministre de l’intérieur que le 4 avril dernier, Madame Sarah Halimi a été torturée et assassinée par un individu dont le caractère antisémite et prémédité des motivations ressort avec la force d’une évidence ; même si à ce jour la justice n’a toujours pas retenu ces qualifications. De nombreuses zones d’ombre subsistent autour de ce crime atroce, mais c’est le silence des autorités politiques et judiciaires qui, en 1er lieu, suscitent l’indignation des proches de la victime et au-delà d’une communauté toujours croissante d’anonymes et de personnalités qui se mobilisent pour que la vérité soit dite ; comme en atteste l’appel des 17 intellectuels publié le 6 juin dans Le Figaro. Le ministre de l’intérieur est l’autorité la mieux qualifiée pour dire cette vérité ou, à tout le moins et dans le strict respect de la procédure judiciaire en cours, pour renseigner les Français sur la véritable nature de l’acte dont Madame Sarah Halimi a été la victime, et dont tout indique qu’il ne peut être traité comme un simple et abominable fait divers.
Tagués avec : ,
Publié dans France
2 commentaires pour “Meurtre de Sarah Halimi : Brigitte Kuster monte au créneau
  1. Jg dit :

    La verite ,nous la connaissons , les autres , s ils ne veulent pas la voire , c est leur probleme !
    Tuez des Juifs ca ne gene personne ! Maintenant , ces barbares tuent les nons Juifs , le pays reste toujours anesthesie .Cela veut dire que faire l autruche les condamnent a capituler ,ce pays est sur le declin !

  2. Cohen dit :

    Sauf que, très certainement, cette affaire n’a rien à voir avec la politique de l’autruche.
    Car ce n’est pas qu’on ne veut pas voir, c’est surtout qu’ON VEUT ABSOLUMENT CACHER.
    rappelez-vous, ce meurtre effroyable s’est produit en pleine période électorale et, peut-être n’a-t-on pas voulu indisposer un électorat devenu numériquement important.
    Si notre but, aujourd’hui, consiste à faire reconnaître le caractère antisémite de ce meurtre, il conviendra, ensuite, de tout faire pour découvrir celui qui a ordonné l’omerta.
    Et de ne pas relâcher notre vigilance tant que justice ne sera pas rendue, tant qu’il n’aura pas rendu des comptes.
    Faire un précédant pour rappeler que nous sommes encore là.
    Nous le devons à Sarah !

Répondre à Jg Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron"