Le Grand Orient en délicatesse avec le CRIF? Sarah Cattan

Voilà qui fait déjà du bruit dans le Landerneau judéophobe et croyez-m’en : vous n’avez pas fini d’en entendre causer. Même le courrier-du-soir.com en cause, et puis évidemment les sites soraliens, et même lemediapourtous.fr et jlturbet.ner. En somme : personne, ET tout le monde.

Bref : si certains usent d’un conditionnel prudent, c’est carrément éjaculation précoce qui suit l’orgasme de l’année pour les petits nazillons aussi, lesquels, pour certains, se fendent même d’une vidéo tant la chose les réjouit : C’est que des francs-maçons du Grand Orient agresseraient le CRIF.

En réalité, entendez : une fraction de cette obédience.

Entendez mieux : La loge Maximilien l’incorruptible. Laquelle loge du Grand Orient de France aurait réussi à inscrire au vote du Convent du Grand Orient de France une motion de boycott du CRIF, en raison du soutien que le CRIF apporte à Israël. En attendant ledit Convent, L’assemblée régionale aurait adopté la motion de la loge Maximilien l’incorruptible. Les gauchistes et trotskistes de laquelle loge reprochant le transfert par Donald Trump de l’ambassade des Etats Unis à Jérusalem et puis encore … la colonisation. Bref : une résolution émanant du courant antisioniste le plus radical qui fût. Une résolution née d’un raisonnement dont nous essayons de saisir les méandres, et qui voudrait que boycotter le CRIF est désormais aujourd’hui et sera demain, espèrent-ils, une manière pour eux de lutter contre l’antisémitisme.

Pourquoi aujourd’hui ?

Quelle mouche les a piqués ?

Et qu’il est étrange, ce raisonnement tortueux tendant à nous expliquer à tous que si l’antisémitisme explose en France et en Europe, eh bien C’est la faute aux Juifs. C’est la faute au CRIF. C’est la faute à Kalifat. C’est la faute au dîner du CRIF.

Exactement comme dans le célèbre dialogue des Tricoteuses d’Albert Cohen : des cours de la Bourse à votre crise d’hémorroïdes, cherchez pas : C’est la faute aux Juifs.

Et acceptez néanmoins que tous ceux-là, qui, même si ça ne se voit pas au premier coup d’œil, en réalité, ils veulent quoi ? Notre bien !

Pour ce faire, pour le bien donc de Toi Toi Toi Toi et puis Toi, Juifs de France, Ils ont trouvé la parade : Que désormais leur grand maître boycotte le dîner annuel du CRIF.

Des arguments ? Les voici Les voilà, sortis de la canicule 2019 et tout de même un peu … de leur état d’esprit … fort discutable : Le CRIF soutiendrait too much la politique de l’extrême droite religieuse en Israël, laquelle conduirait à des fractures et à une montée de l’antisémitisme.

Bientôt, Sarah Halimi, Mireille Knoll, ça sera … la faute au CRIF. La faute aux JUIFS.

La messe n’est pas dite toutefois, et à vrai dire on doute qu’elle le fût demain : il faudra en effet attendre quelques jours encore pour savoir comment voteront les délégués des 53 000 membres du GODF, première obédience de la franc-maçonnerie française, réunis à Rouen à dater du 29 aout pour la réunion annuelle du convent, le congrès du GODF.

Que feront les délégués, amenés cette fois-ci, entre autres validations, à se prononcer sur un vœu[1] pour le moins inattendu, une résolution proposée au suffrage des francs-maçons et qui vise donc à interdire aux dirigeants, et donc au grand maître, de participer aux événements organisés par le CRIF, et notamment au dîner annuel de tous les fantasmes, le dîner où si t’y vas pas T’es mort, dirait Leonarda. The dîner. Celui où s’affichent chaque année nombre de politiques et duquel sont bannis les extrémistes.

Pour rappel, même si chacun le sait, jamais à ce jour la franc-maçonnerie, laquelle rassemble en son sein toutes les tendances de la société, n’avait exprimé de positions … antisionistes.

Pour info, cette proposition de vote, validée par une minorité des membres de l’obédience, provoque déjà des débats houleux au sein des temples. Lesquels débats ont fait que la chose a été éventée par un blog maçonnique, trahissant en somme le … sacro saint secret.

Francis Kalifat ? Le Patron du CRIF a ainsi eu vent de l’affaire. Il s’en est dit choqué et en colère : Il est incompréhensible qu’au sein d’un mouvement de pensée comme le Grand Orient, on puisse emprunter le langage de l’extrême gauche mélenchoniste.

Mieux ? Kalifat, parlant de scandale, taxe d’antisémitisme le texte interne au GODF : On y parle de Français d’origine juive, alors que jamais on écrirait Français d’origine catholique ou musulmane. C’était le langage de l’extrême droite de l’entre-deux-guerres. Voilà ce que le Président du CRIF a répondu à François Koch de L’Express du 24 aout 2019, et qu’il avait sans doute déjà dit au téléphone à Philippe Hubsch, grand maître du GODF, 2 jours avant, ébaubi qu’un tel vote pût être proposé aux francs-maçons.

Jean-Philippe Hubsch

Faut-il vous dire le délire jouissif que la chose provoqua dans les commentaires des sites soraliens, lesquels, se souvenant que le GODF eût revendiqué de tous temps la lutte contre le communautarisme et pour la laïcité au nom des idéaux républicains, trouvèrent so courageuse cette prise de position contre le CRIF, dit bras armé du lobby Israélien en France.

Jusqu’où ira la chose ? Si l’on sait que des débats houleux ont lieu au sein des temples, et ce au point que le secret maçonnique a été éventé, nous ignorons s’il s’agit là d’une querelle ou d’une fracture profonde. Nous en étions, nous, restés à la visite, en 2018, de Philippe Foussier, Grand Maître du Grand Orient de France, qui s’était rendu en Israël suite à une invitation des trois loges de francs-maçons de ce pays.

François KOCH, Journaliste depuis 1984, à L’Express depuis 1988, dit être tombé dans la marmite maçonnique en 2002: Toujours curieux vis-à-vis de ce monde énigmatique, je demeure surpris par les excès d’amour et de haine dont sont capables les frères et les sœurs. Certains me considèrent comme un « maçon sans tablier », d’autres ne veulent pas croire que je suis toujours… profane!



[1]

Tagués avec : , , , , , , ,
Publié dans France, politique
2 commentaires pour “Le Grand Orient en délicatesse avec le CRIF? Sarah Cattan
  1. Nelson Melody dit :

    Il y a des mélenchonistes au sein de la franc-maçonnerie. Cela ne date pas d’hier. La référence au sanglant et sadique Robespierre semble indiquer que cette loge est proche de la France Insoumise. Donc rien d’étonnant à ce qu’elle véhicule, entre autres, des thèses antisémites.

    • Olivier Adda dit :

      Robespierre est de ceux quui ont reconnu la citoyenneté française aux juifs. Les sanglants et sadiques étaient parmi les thermidoriens, Carrier, Fouché par exemple.
      ceci dit il est récupéré (indûment) par la France Insoumise, c’est exact.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter