Des personnalités tunisiennes prêtes à collaborer avec Israël moyennant finances!!

Une émission de caméra cachée tunisienne, « Shalom », a piégé des personnalités qui se tamponnent grave du BDS et qui acceptent de collaborer avec Israël, contre espèces sonnantes et trébuchantes.

C’est le LOL de la semaine, voire du mois. Le plus grand fail du BDS de ces dernières années, voire de tous les temps. Le producteur TV, Walid Zribi, a eu l’idée de monter une série de séquences vidéos, de type « caméra cachée ».

publicitÉ


Des personnalités politiques, sportives ou artistiques tunisiennes ont été approchées par l’équipe de production qui les a mis en contact avec une « ambassadrice » d’Israël à Tunis. Accompagnée d’autres dignitaires israéliens, cette actrice a proposé à ces personnalités de les recruter en tant qu’agents au service d’Israël, en contrepartie de grosses sommes d’argent, voire, de les « placer à Carthage », lors des prochaines élections, comme étant les hommes d’Israël.

Et là où ça se gâte, là où on a du mal à le croire, c’est quand une partie de ces personnalités qui, en public, crient au scandale dès qu’il est question de « l’Etat sioniste »… accepte l’offre et se met à la disposition du pouvoir israélien. Une autre partie, bien sur, refuse, certains allant jusqu’à menacer d’informer les autorités.

Radio Shems Fm  a diffusé les noms des personnalités piégées et leurs réactions.

Personnalités ayant accepté de collaborer avec l’Etat d’Israël : Abderraouf Ayadi, Adel Almi, Ahlem Kamarji, Mohsen Cherif, Mokhtar Tlili, Raouf Ben Yaghlane et Mondher Guefrech. Shems Fm mentionne que Adel Almi a accepté la somme d’argent proposée, que Slim Chiboub a accepté de négocier mais a décidé de reporter les discussions et que Mohamed Ben Salem a refusé de prendre l’argent mais a fait durer les discussions.

Personnalités ayant refusé de participer à l’émission et donc de traiter avec « les sionistes »,: Abid Briki, Amar Amrousia, Mohamed Abou, Mahmoud El Baroudi, Ridha Bel Hadj, Issam Dardouri et Mohamed Ben Salem.

Bien entendu toutes les personnes concernées ont poussé des cris d’orfraie, ont démenti à corps et à cris, oui mais, malgré la pression et les tentatives de censures, l’épisode 1 a été diffusé hier, dimanche 20 mai,

L’entraîneur tunisien Mokhtar Tlili, est tombé dans le piège et a en effet accepté l’offre des  israéliens qui l’ont sollicité pour entraîner une équipe israélienne de football. Lors des négociations avec la partie israélienne, Mokhtar Tlili, s’est montré « très favorable » à l’idée d’entraîner l’équipe de football. Mais sans doute pour se dédouaner, il a affirmé qu’il souhaitait s’installer en territoire palestinien. Une astuce pas si bête pour avoir la conscience tranquille, le beurre et l’argent du beurre !

On attend impatiemment les autres épisodes….s’ils sont diffusés. Toutes nos félicitations à Mr Walid Zribi, pour son idée, mais aussi pour son courage!

Line Tubiana

Tagués avec : , , , , , , , , , ,
Publié dans israël

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter