Ce confetti de liberté, imparfait, oui et alors c’est mieux autour ?

Il y a quelques jours un ami a « quitté mon mur ». En me disant « j’aimais vos analyses jusque là mais là….. ». « Là », c’est Gaza. La Palestine, Israël etc.

Pourtant je n’avais rien dit de spécial. Pas défendu le gouvernement Bibi (!), rien.
J’avais juste posé des faits, donné des infos, sourcées, mis des liens.
Juste émis quelques réserves sur la propagande dévastatrice qui contamine nos cités et qui est relayée par nos médias.

Parce que je ne supporte pas la manipulation, le mensonge, que je respecte les opinions, mais que j’exige qu’elles soient assises sur les faits et le rationnel, pas sur l’idéologie et le fantasme.

publicitÉ


Je constate qu’il y a deux tabous en France. Deux sujets dont on ne peut pas parler librement. Deux sujets sur lesquels ton interlocuteur ne va même pas essayer d’entendre ce que tu dis. Mais va te rejeter du côté obscur de la force.
L’isl@m et Israël. Et ce n’est pas sans rapport bien évidemment.

Je trouve cela grave.
Qu’on me contredise, qu’on ne soit pas d’accord, qu’on critique, aucun problème.
Qu’on n’accepte pas de me lire, d’entendre mes arguments, problème.

Je ne suis pas juive, je ne suis pas israélienne, même si, pour toutes sortes de raisons et notamment le fait qu’on peut y vivre – femme, athée, musulman, chrétien, homosexuel – libre, j’aime ce pays.
Mais j’ai le sens de la justice et du vrai.

Si je parle d’Israël en ce moment, ce n’est pas par hasard, ni pour le plaisir de prendre des coups ou de me brouiller avec mes amis.
C’est parce que je sens qu’il le faut. Qu’on aurait dû même le faire avant. Que rien en se construit sur le mensonge ou la manipulation. Qui sont patents, obscènes, nauséabonds.

Que cela a des implications, que l’instrumentalisation de ce conflit, par nos amis du PIR, du CCIF, des cercles Ramadan, Soral, Dieudonné etc, participe au renouveau d’un racisme odieux dont je ne saurais me faire la caution silencieuse.

Nous avons une histoire, nous n’en sommes pas coupables ni comptables sauf sur un point : ne pas l’oublier et empêcher que les heures sombres ne se reproduisent.
C’est notre honneur.
Et pour cela refuser qu’un tout petit pays soit honni injustement, étrange bouc émissaires de haines, aveugles par ailleurs à toutes les exactions ou atteintes aux droits humains qui ne sont pas le fait de juifs.

Non décidément ça ne va pas.

Parlez-moi du Tibet, parlez-moi de la Crimée, parlez-moi du Sahara Occidental, parlez-moi de Chypre, de la Syrie et du Yemen, et j’écouterai alors les doléances sur Gaza, éventuellement, si elles sont argumentées, constructives et factuelles.
Dites moi qu’il faut urgemment une solution de paix dans l’intérêt de tous et je dirai oui, que le cercle vicieux des extrêmes qui s’alimentent est dangereux et je dirai oui, que les morts qui s’accumulent c’est insoutenable et je dirai oui.

Mais ne me racontez pas qu’un tout petit état et ses 6 millions de juifs est comme par hasard, lui et rien que lui, peuplé de monstres sanguinaires, responsables de tous les malheurs du monde.
Ne me racontez pas que ce confetti de liberté -imparfait, oui et alors, c’est mieux autour ?-, construit par la sueur et les larmes de rescapés, et luttant encore aujourd’hui pour sa survie au milieu de millions de km2 de loi islamique hostile, est LE problème, prioritaire, unique, et qui menace la paix mondiale.

Parce que là cela n’a plus rien à voir avec la paix et la justice. Mais tout à voir avec la haine. Et une sale odeur de fascisme renaissant.

PS : Au moment où je publie on apprend que, à nouveau, l’histoire de la snipeuse « réjouie » d’avoir tué une infirmière serait un mensonge, un de plus. Comme toujours, trop tard, le mal est fait.

Anne Heudebourg

Soutenez Tribunejuive.info

Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur "Faire un don", et d'avance MERCI à vous.


Powered by WPNewsman

Tagués avec : , , , , , , , , , ,
Publié dans Israël - Palestine
3 commentaires pour “Ce confetti de liberté, imparfait, oui et alors c’est mieux autour ?
  1. Rayet Christian dit :

    Bonjour à vous et merci Madame Heudebourg. Je ne suis pas juif, ni Israélien, je suis belge, mais je me reconnais dans vos lignes. De toutes mes forces, j’aimerai crier mon indignation en réponse aux accusations injustes mais toutes les portes sont fermées pour répondre aux articles des médias en pays francophones. J’aime Israël et les juifs qui le méritent bien.

  2. Il arrive dit :

    Je partage tout. On ne cherche plus la Vérité qui commence simplement par la recherche des faits, mais tous les faits d’un côté comme de l’autre. L’autre c’est celui qui dit être victime. L’info alternative nous amène vers cette Vérité cachée. Le premier coupable est celui qui accuse. Notre époque marche à l’envers, sur la tête. Les Juifs étaient là, sont là et resteront là, n’en déplaise aux menteurs.

  3. claire haffner dit :

    Vous avez raison, madame, nous vivons ce que j’appellerais « l’oppression du mensonge », les journalistes ne savent plus livrer des faits réels, ils tordent les faits pour les rendre « politiquement corrects »… on l’a bien vu avec l’affaire Al Dura mais ça n’a pas changé depuis. Courage madame, on enchaîne pas la vérité, un jour elle sortira si des gens comme vous l’affirment sans peur. Que l’Eternel vous protège. Soeur Claire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by WPNewsman

SOUTENEZ TRIBUNEJUIVE.INFO