Alexandre Devecchio. L’islamisme, un défi de civilisation

L’Islamisme, un défi de civilisation. Le nouveau bébé du FigaroVox que j’ai eu l’honneur de diriger. A paraître le 7 janvier.

« Que dit le Coran ? Entre chrétiens et musulmans, quel dialogue possible ? Quelles différences entre islam et islamisme ? L’islam représente-t-il un danger pour la civilisation européenne ? La France est-elle particulièrement visée ? Quelles sont les motivations et les causes du terrorisme ? Sont-elles politiques, religieuses, économiques ou sociales ? La disparition de Daech, signifie-t-elle pour autant la fin de l’islamisme ?

publicitÉ


Voici autant de questions qui travaillent en profondeur l’Europe et plus particulièrement la France, durement touchée par le terrorisme islamiste ces dernières années. Pour tenter d’y répondre, le Figaro ouvre, depuis 2015 en particulier, ses colonnes à des philosophes, théologiens, sociologues, experts, journalistes, écrivains : David Thompson, Alain Finkielkraut, Zineb el Rhazoui, Gilles Kepel, Eric Zemmour, Rémi Brague, Jean Birnbaum, Hakim el Karoui, Hamed Abdel-Samad, Pascal Bruckner, Georges Bensoussan, Malika Sorel, Boualem Sansal.

Quatre ans, presque jour pour jour, après les attentats de janvier 2015, voici un recueil actualisé des textes, interviews, reportages de ces observateurs, parmi les plus brillants de leur époque. Ils éclairent et décryptent un phénomène sans précédent : le choc de civilisations à l’intérieur même de l’Europe et de la communauté nationale »

Tagués avec : , , , ,
Publié dans Islamisme
Un commentaire pour “Alexandre Devecchio. L’islamisme, un défi de civilisation
  1. Nadia Lamm dit :

    Excellent numéro mais il est très dommageable que n’y figure pas l’analyse des accointances politiques d’Eurabia analysées en détail dans ses livres par Bat Ye’or. Sans le cadre politique qui les rend possibles comment rendre compte des phénomènes sociologiques, de la montée de l’islam politique en Europe, du grignotage islamiste de l’école républicaine et de l’absence de répression sérieuse des mosquées salafistes et freristes ? Il faut reprendre en détail ce qu’ont été toutes les politiques d’accommodements déraisonnables de la France et de l’Europe avec les 56 pays de l’Organisation de la Coopération islamique depuis le 1er krach pétrolier en 1973 pour pouvoir expliquer le réveil des prétentions d’islamiser l’Europe via la Stratégie culturelle islamique à l’exterieur du monde islamique de l’ISESCO, l’outil de propagande de l’OCI depuis 2000. Thérèse Delpech dénonça elle aussi ce collaborationnisme de l’Europe à sa propre destitution politique dans L’Ensauvagement; elle y rappelait que les pays pétroliers avaient besoin de l’Europe pour y écouler leur fuel et qu’il n’etait pas nécessaire que les Européens souscrivent aux désidératas d’une alliance euro-arabe au détriment de ses propres normes culturelles et politiques. Aujourd’hui cette alliance délétère nous a conduits à mettre en péril la loi de 1905. Il est temps d’en sortir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter