LOL de la semaine : chameaux qataris expulsés d’Arabie Saoudite

La politique prend parfois des chemins étranges. Quelque 15000 chameaux ont été expulsés d’Arabie saoudite cette semaine. Car l’embargo imposé par trois pays du Golfe à tous les Qatariens concerne aussi les chameaux. L’affaire fait depuis plusieurs jours le tour des journaux et des réseaux sociaux.

La logique administrative est implacable. Les propriétaires de chameaux sont du Qatar ; les chameaux sont qatariens ; ils doivent donc être expulsés.

Ce qui fait réagir, c’est la manière. Aucune information n’a été donnée aux éleveurs ; les chameaux ont été déplacés et parqués en plein soleil à la frontière pendant presque une journée sans eau et sans manger. Les plus petits sont morts. Ensuite, ils ont été poussés à travers un couloir étroit et des dizaines de chameaux ont des fractures. Ils vont mourir à petit feu.

Cet éleveur a perdu 30 chameaux. Il nous montre deux chameaux qui vont mourir, un petit qui a une fracture à l’épaule et une femelle. L’homme raconte : « Certains Saoudiens nous montraient des boissons lactées qu’on importe ici au Qatar. Ils nous disaient : « Vous n’en boirez plus, on est sous embargo. » On ne s’attendait pas à une telle attitude. Ici, on vit des deux côtés de la frontiere. J’ai une voiture saoudienne, on mange saoudien… Bref, on est consternés. »

Le Qatar a ouvert aux éleveurs une réserve naturelle pour que leurs bêtes puissent se reposer et manger. Le gouvernement leur fournit aussi de l’eau. Quelque 35 000 chameaux seraient encore de l’autre côté de la frontière.

On attend le second épisode de cette crise!!!

Source rfi

Tagués avec : , ,
Publié dans international

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Droits d’auteur des photographies
Nous respectons les droits d’auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d’auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d’utiliser cette photo. Écrivez nous ici
Montgeron
KLARSFELD
Auvergne
Les Lilas
Kavod
Montrouge
Opej
Enghien-les-Bains
MJLF