Cynisme du Hamas et de la presse française, par Jean Taranto

Au cours d’intenses négociations entre Israël et Hamas via l’Egypte et la Jordanie, Hamas pourrait accepter de  stopper les tirs de roquettes « à condition » qu’Israël cesse ses frappes. Mais les envois  de ballons  et cerfs-volants incendiaires vers Israël ne sont pas concernés, arguant du fait qu’ils sont entre les mains de jeunes foufous incontrôlables.


La presse française unanime titre  : »Israël bombarde des positions militaires du Hamas à Gaza, tuant deux adolescents et faisant de nombreux blessés ».

publicitÉ


Pas un mot sur les 30,000 ha de terres brûlées ni le nombre et la durée plurimensuelle des tirs et envois de projectiles du Hamas vers Israël ni le fait que les civils sont visés. La mort des deux jeunes arabes de Gaza qui se trouvaient sur le toit de l’hôpital d’où le Hamas envoyait ses missiles (les hôpitaux et établissements scolaires et confessionnels de Gaza servent de bases de lancement) a une portée plus symbolique que les populations israéliennes jugées « occupantes ».

Pendant ce temps, un rassemblement monstre est prévu aux Champs-Élysées en ces soirs de victoire et de lendemains de victoire française au Mondial , qui s’accompagnera de nombreuses et violentes échauffourées, de destructions et d’actes de vandalisme, avec un risque élevé d’attentat (on ne voit pas comment la police pourra fouiller tous les sacs de tous les badauds ).

Pas un mot non plus de la presse sur l’inanité de ces manifestations, non pas qu’elles soient en elles-mêmes illicites mais la nonchalance des pouvoirs publics qui investissent sur l’amont et non sur l’aval : le pouvoir ne peut contenir une foule parmi laquelle seront crié de nombreux slogans et commis de nombreux actes de hooligans et antisémites et il doit satisfaire des investisseurs arabes qui comptent récolter les fruits d’une très probable victoire française.

On marche gaillardement vers un nouveau désastre, et confiant et droit dans ses bottes, le gouvernement pense que le dispositif de renseignement et les nouvelles dispositions judiciaires qu’il  prises suffiront à prévenir de nouveaux massacres. Je suggère aux autorités de poster de nombreux hommes sur les toits des immeubles environnants et de surveiller le ciel. Un ballon ou un cerf-volant pourrait bien leur retomber sur la tête. Je ne crois pas qu’elles soient au courant ou si elles le sont, qu’elles prennent la menace au sérieux. Israël ce n’est qu’un petit joueur dans la Cour des grands, finalement… Et surtout, si l’armée française manœuvre régulièrement avec celle d’Israël, il est hors de question « d’importer le conflit ».

C’est déjà fait : le terrain de jeu de Hamas et du Jihad islamique est désormais la France et l’Allemagne, les deux ventres mous de l’Europe de l’ouest qui se refusent à fermer leurs frontières sur le Rhin et le Lys.

Jean Taranto

Tagués avec : , , , , , , ,
Publié dans international
Un commentaire pour “Cynisme du Hamas et de la presse française, par Jean Taranto
  1. Aboucaya Roand dit :

    Mordéhaî

    La presse allemande , pas comme en France, vient de livrer un article sur les maladies tropicales amenées par les migrants, venus de toute l’Afrique, et notamment le virus Ebola – 40 cas seraient traités en Italie
    Nous avons intérêt à bien réfléchir avant d’investir en France…
    A bon entendeur Salut

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter
Tribune Juive, L’histoire continue…