23 août 1929 – Début de massacres de juifs en Palestine

Il faut rappeler sans relâche pourquoi certaines villes d’Israël n’avaient plus de population juive au moment de l’indépendance : en cause, les massacres de 1929.

Hébron est une ville sainte du judaïsme

Située à 30 km au sud de Jérusalem, Juifs et musulmans y situent le caveau de Makhpela (qui est le tombeau des Patriarches et Matriarches), où sont enterrés Abraham, Sarah, Rivka, Jacob.  C’est également à Hébron que le roi David a été oint et qu’il a régné, jusqu’à la prise de Jérusalem.

Une présence juive a été maintenue à Hébron sans discontinuité pendant des millénaires, quel que soit le pouvoir régnant en place.Dans les 1920,  les relations entre les Arabes et les Juifs se tendent rapidement, et les Arabes commencent à harceler les Juifs de façon quasi-quotidienne. Des injures dans la rue, des bastonnades occasionnelles, des pierres jetées dans les fenêtres et des troubles dans le caveau des Patriarches, amènent la communauté juive à déposer de nombreuses plaintes auprès de la police britannique, en se plaignant du manque de protection. Les Juifs attribuent certains de ces troubles à l’Association Nationaliste Arabe Chrétienne-Musulmane qui répand des chansons et autres incitations anti juives.

Les massacres d’août 1929

Le signal du déclenchement des hostilités est donné à Jérusalem ce vendredi 23 août vers 11h, après la prière à la mosquée Al Aqsa. Dès le début de la matinée, une foule, munie de gourdins et de couteaux, venue de plusieurs villages des environs de Jérusalem, gagne la mosquée. Un discours nationaliste sur l’esplanade des mosquées explique à la foule que les croyants de l’Islam devront se battre contre les Juifs jusqu’à leur dernière goutte de sang.

Les violences arabes à l’encontre des Juifs commencent dans les rues de la Vieille ville de Jérusalem,  avant de se propager à l’ensemble de la Palestine. 67 Juifs sont assassinés à Hébron et 18 à Safed.

Les massacres de Hébron et Safed ont particulièrement sanglants, mais d’autres tueries se produisent à Motza, Kfar Ouriyah, Jérusalem et Tel Aviv.  À Safed, 18 Juifs sont tués et 80 autres blessés.

Pendant la semaine d’émeutes du 23 au 29 août, on recense en tout 133 morts et 339 blessés suite aux massacres palestiniens de cette journée.

Les villes d’Hebron et Safed seront ensuite vidées de leur population juive pendant trente-sept ans, jusqu’à la guerre des Six Jours.

Source aujourdhui

Soutenez Tribunejuive.info

Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur "Faire un don", et d'avance MERCI à vous.


Powered by WPNewsman

Tagués avec : , , , ,
Publié dans histoire
Un commentaire pour “23 août 1929 – Début de massacres de juifs en Palestine
  1. Disraeli dit :

    Et Isaac et Léa, ils sont où? Au cimetière du Montparnasse peut-être ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

SOUTENEZ TRIBUNEJUIVE.INFO


Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur "Faire un don", et d'avance MERCI à vous.


Powered by WPNewsman