Sarah Cattan : Les Juifs de Lea Salamé

Devant 3,4 millions de téléspectateurs hier, dans L’Emission Politique, pulvérisant les audiences faites par Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, Marine Le Pen, interrogée sur la suppression de la double-nationalité, a dû répondre à une question ambigüe de Léa Salamé, qui lui demandait si une telle mesure s’appliquerait également aux Juifs français. «Israël n’est pas l’Europe», a rétorqué Marine Le Pen, qui a paru visiblement étonnée du rapprochement effectué par la journaliste entre les Français juifs et Israël.

lea marine

Séance de rattrapage : Je suis contre la double nationalité extra-européenne. Ce n’est pas aux Juifs mais aux Israéliens à qui je demande de choisir leur nationalité, a-t-elle précisé. Israël n’est pas un pays européen. Je crois que même Israël accepte de le dire et de le penser, a déclaré sur France 2 la dirigeante frontiste, interpelée par Léa Salamé. Et d’insister : Cela ne veut pas dire que s’ils ne choisissent pas la nationalité française qu’ils devront partir de France. La France a parfaitement la possibilité d’accueillir sur son sol, y compris pour un temps long, des gens qui sont étrangers et qui gardent leur nationalité, pour peur qu’ils respectent les lois et les valeurs françaises.

Au-delà du débat sur la double-nationalité, beaucoup hier soir se sont demandé si Léa Salamé pensait réellement que tous les Juifs de France possédaient la nationalité israélienne. Sur les réseaux sociaux, les internautes furent scandalisés, non par les réponses de la dirigeante frontiste, mais par la question que Léa Salamé posa spécifiquement sur Israël. On put tous s’apercevoir que pour elle, les juifs de France l’avaient, la double nationalité, française et israélienne, puisqu’elle questionna : dans le cas où vous seriez élue, comptez-vous demander aux Juifs française de renoncer à leur double nationalité israélienne.

Donc vous demandez ce soir aux Juifs français qui nous regardent de renoncer, s’ils voulaient avoir une double nationalité, insista la journaliste. Eux et les autres (…) Ce n’est pas aux Juifs mais aux Israéliens à qui je demande de choisir leur nationalité, se vit-elle répondre.

Et la candidate magnanime de préciser : Cela ne veut pas dire que, s’ils ne choisissent pas la nationalité française, ils devront partir de France. La France a parfaitement la possibilité d’accueillir sur son sol, y compris pour un temps long, des gens qui sont étrangers et qui gardent leur nationalité, pour peu qu’ils respectent les lois et les valeurs françaises. On a rarement des problèmes avec Israël sur ce sujet.

Twitter s’enflamma. Salut @LeaSalame. Quel rapport entre les juifs français et la nationalité israélienne? #LEmissionPolitique.

 Il faut expliquer à Léa Salamé que tous les juifs Français ne sont pas binationaux Israéliens.#LEmissionPolitique

Certains, indulgents, voulurent voir dans cette phrase malheureuse un lapsus, Léa Salamé étant supposée être cultivée. Alors que quelques malicieux voulurent y voir la faute aux hormones, d’autres, nombreux, y virent une faute professionnelle.

Faire l’amalgame entre juif et Israélien, les Français de confession juive ne sont pas des Français comme les autres ?

 Le CSA doit être saisi et cette Barbie bas de gamme, doit dégager du service public !

Y EN A MARRE DE VOTRE IGNORANCE CRASSE !

Les journalistes ont un problème avec les juifs… Sûrement parce qu’ils confondent israélite et israélien….

Je ne comprends pas comment une abrutie pareille s’est retrouvée avec un crétin à la tête d’une émission politique du service public.

Où sont passés les vrais journalistes, ceux que les Hommes Politiques craignaient ?

Maintenant, on a des « cireurs de pompes » !!!

Qu’elle retourne chez Ruquier où, déjà, elle ne faisait pas preuve d’intelligence.

 Ça s’appelle de l’ignorance. Et à ce niveau, c’est criminel.

 Certains y virent carrément un doux parfum des années 30… véhiculé au quotidien par les télés françaises et leurs sections de sauts dont Léa Salamé fait partie. Mais là, elle dépasse les bornes. Confondre Religion et Nationalité est du niveau d’un enfant de Maternelle, et d’aucuns l’accusèrent d’avoir confondu volontairement : Elle sait très bien la différence. Elle le fait exprès et tout à fait consciemment. Ce n’est pas de l’ignorance, c’est l’idéologie qui la fait parler: croire qu’il n’y a qu’un problème sur la planète, la présence de Juifs… Ce problème réglé, le monde sera en paix.

A ceux qui évoquèrent un dérapage, d’autres répondirent qu’alors ce dérapage était, de la part d’une journaliste qui prétendait à un haut niveau professionnel, assez ennuyeux, surtout lorsqu’on était regardée par les partisans de Le Pen qui pour la plupart faisaient justement des choux gras de cette double nationalité, et étaient persuadés que la grande majorité des juifs en France l’étaient, binationaux, voire tri nationaux. Cette phrase ne ferait qu’alimenter leurs fantasmes.

 Bref. Quand on interviewe Le Pen, en particulier à propos des juifs (ou des noirs, des arabes, des homos…), on fait attention à ce qu’on dit. Les mots comptent, et à ce niveau, c’est limite de la faute professionnelle.

Bref. La réponse, on l’a : MLP est pour la suppression de la double nationalité. Pour les franco israéliens comme pour les autres….Si par malheur elle arrivait au pouvoir cela obligerait certains (elle ne dit pas tout) à choisir de partir….quelle horreur!

L’IMPROBABLE DEVIENT CHAQUE JOUR MOINS IMPOSSIBLE

Après même pas une semaine de campagne de Marine Le Pen, les stratèges aux petits pieds qui pensaient qu’il suffirait à leur candidat préféré de se qualifier pour le second tour avec 20% des voix pour devenir automatiquement président de la République vont devoir sérieusement se poser des questions. L’improbable devient chaque jour moins impossible. Allez encore un effort, et elle passe au premier tour. Apres le 21 avril, le Brexit et Trump, ce pourrait être notre prochaine surprise.

Le sondage réalisé à la fin du programme a confirmé le constat de ces dernières semaines. Marine Le Pen est bien la favorite du premier tour de l’élection présidentielle, et le costume de qualifiable pour le second tour, elle l’a endossé.

Voilà. Si vous n’étiez pas devant votre poste hier, eh bien vous aurez mieux dormi que beaucoup qui l’ont regardée, cette émission, qualifiée par beaucoup de désastre, de carnage, France 2 s’étant surpassé hier, offrant une Tribune extraordinaire au FN, opposant à sa dirigeante les invités les plus inattendus et en tout cas les moins appropriés, puisqu’il y alla de Patrick Buisson, autre figure de l’extrême droite française, au Maire communiste de Montreuil, en passant par Najat Vallaud Belkacem, la péronnelle du Gouvernement. Ah pas d’invité surprise déstabilisant pour MLP, point de femme voilée présentée comme citoyenne lambda et en réalité militante du pire.

L’émission avait une grande importance pour Marine Le Pen, engagée dans une bataille de la crédibilité ? Eh bien la soupe lui fut servie, hier, sur France 2, où même les journalistes semblaient avoir avalé un lexomyl. Quant à Charline Vanhoenacker, qui n’a rien à faire là, qu’elle dégage : on ne rit pas avec Marine Le Pen.

Sarah Cattan

 

Soutenez Tribunejuive.info

Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur "Faire un don", et d'avance MERCI à vous.


Powered by WPNewsman

Tagués avec : , , , ,
Publié dans France
21 commentaires pour “Sarah Cattan : Les Juifs de Lea Salamé
  1. NO COMMENT dit :

    Question, Sarah!
    Combien de fois Najat à rétorqué « il faut arrêter de dire n’importe quoi! » à Marine Le Pen?
    J’ai quand même apprécié la réflexion de Marine faisant allusion aux files d’attentes pour inscription dans les écoles privées.

  2. zoomy dit :

    article très juste : quelle va être l’initiative à présent par rapport au Csa ?

    peut on laisser une journaliste anti sémite – ou ignare – (mais pas crédible)
    continuer de sévir dans des émissions d’une telle envergure ?
    avec des propos tendancieux , quelles vont être les initiatives suite à ces propos ouvertement racistes ( et faussement stupides )

  3. Sarah dit :

    C’était peut- être le face à face le pire Abraham: une Najat insolente ( elle croit depuis toujours que l’insolence tient lieu d’arguments), dans le déni complet concernant notre Ecole, et « l’autre », martelant une vérité qui parle à tous: nos élèves doivent apprendre à écrire et parler en français.
    Que voulez- vous répondre à ça!!!!!!!

  4. André dit :

    La parité…

    Soyons francs. Beaucoup remarquent la baisse vertigineuse de la qualité des journalistes à la télévision depuis les années 90 !

  5. Sarah dit :

    Y a t-il un rapport avec la parité? Nombre de femmes honorables. Léa Salamé à mon sens savait ce qu ´elle disait. Je n’ai jamais compris que Lui soit attribué l’an passé le Prix de la meilleure journaliste, sa marque c’est l’arrogance. Ce qu’elle croit être de la superbe. Une mise en scène. Et cela plaît . Aux journalistes.

  6. Sarah dit :

    Quand elle avait dit, ne se sachant pas en direct, « j’ai pété le décolleté « , j’avais trouvé ça drole. Sauf que chez elle, c’est une manière d’être . Et Ca ne peut remplacer le journalisme. Le buzz plutôt que la profondeur de la réflexion: non.

  7. Alfred dit :

    Lea Salamé a fait preuve comme a son habitude d’une incompétence notoire
    Ce qui la motive en priorité c’est de sortir le mot juif ce pourquoi elle a un profond dégoût et une haine sans borne.
    Comme avec Ruqier ce qui l’importait quand elle se trouvait a questionner
    un juif invité cela a toujours été pour le démolir
    toujours Comment peut-on a la Télé engager des imbéciles pareil
    Elle a atteint depuis bien logtemps son niveau d’incompétence Elle est encore en place que par piston.

  8. alex dit :

    Lea Salamé n est surement pas anti sémite vu que le père de son enfant est le fils de Glucksmann … elle est juste une mauvaise journaliste ,qui a cru ,pouvoir faire faillir LMP …
    et La Belkacem ca qu elle retourne au terminal des pretentieuse ,ca nous fera des vacances …

    • sarah dit :

      Alex? Depuis quand serait-ce une « caution » que de vivre avec un Juif? je suis les combats honorables de Raphaël Glucksmann. Je ne sais rien du Juif qu’il est. je ne l’ai jamais entendu aborder ce sujet. Son père non plus. Cordialement.

  9. Yosef ben Israel dit :

    Léa Salamé ליה שלומית n’a pas tout à fait tort. Être juif n’est pas seulement un culte religieux mais surtout l’appartenance à la nation juive. En ce sens le Judaïsme est davantage une nationalité qu’un religion. Après ça, confondre Judaisme et Israelisme n’est pas une faute gravissime. A mes compatriotes juifs je leur demande : qu’elle est cette hypocrisie qui vous fait dire chaque année « l’année prochaine à Jérusalem » et de vous offsuquer ensuite d’être considéré comme des israéliens. Ou bien n’envisagez vous cette prière seulement comme une intention de destination de vacances à l’étranger ?

    Bref…

    P.S. Je suis juif et bi-national vivant en France.

    • NO COMMENT dit :

      Je crois que vous amalgamez un peu. Le souhait de se rendre à Sion est souvent sincère.
      Cependant, le culot (ou houtspa) de Léa la libanaise, c’est qu’elle sait bien que très peu de juifs français ont la nationalité israélienne, sauf ceux qui sont revenus après quelques années en Israël où ils ont vécu. Pour devenir israélien, il faut vouloir y vivre. On n’est par contre plus en France dans la grande majorité !!!!!!!
      Par contre, tous les arabes, dont elle, venant de leur pays d’origine, s’ils ont acquis la nationalité française, ont souvent gardé celle de leur pays.

    • gil dit :

      Aucune hésitation ISRAËL est et restera la mère patrie des juifs
      du monde entier et compris pour les français attachés à la république :ne dit-on pas une prière pour elle …

  10. HALFON dit :

    De toute manière, Léa Salamé n’est qu’une inculte qui ne connait rien, mais qui veut parler de tout. La chaine qui l’emploie et ou bien sourde ou aveugle ou alors les deux pour ne pas voir qu’ils ont engagés une idiote! Elle même est d’origine Libanaise donc elle aurait mieux fait de se taire.
    Il y a plusieurs juifs de France, ceux qui sont d’origine française, ce sont surtout les ashkénazes qui sont profondément français et non pas de double nationalité sauf exception. Ceci ne jure que par la France comme les chrétiens et ont donnés leur vie pendant la guerre et le très très lourd tribu de la shoah. Puis il y a les juifs d’Afrique du nord qui eux sont aussi venus contraint et ils avaient la double culture, juive et française et donc certain de cela ont le double nationalité. Mais ceci dit, jamais un juif n’a commis d’actes de terrorisme en France qu’ils ont toujours respectés. C’est la plupart du temps eux qu’on ne respecte pas, y’a qu’a voir dans les manifestations ou souvent on entend mort aux juifs!!!

  11. carcassonne dit :

    La vérité, c’est que les gens ont peur de parler vrai; la réalité c’est que nous n’avons pas eu depuis la guerre 39/40 un désordre pareil dans la société française. Deux exemples : l’école française était, à mon époque tranquille, et s’il y avait un endroit où on était en sécurité, c’était bien l’école. Les prisons françaises sont remplies à 98 % de magrehbins, pourquoi ? parce qu’ils sont tordus, et c’est bien à la philosophie de haine de l’autre qu’ils le doivent, d’ailleurs dans leur prime enfance, quand l’enfant fait quelque chose de mal,les parents lui disent : « travail de juif » ou tu t’es conduit comme un « juif ». Pour Léa Salamé, c’était bien intentionnel, lorsque elle a posé la question sur les juifs, elle pensait qu’elle la surprendrait, et bien non, Mme Le Pen s’en est très bien sortie. Ce qui est dommage c’est qu’elle évite les questions sur la religion musulmane qui est bien responsable du désordre dans lequel nous sommes,(mis à part une minorité).

    • NO COMMENT dit :

      Je partage votre vision.
      Léa savait très bien ce qu’elle faisait (ou ce qu’on lui faisait faire)
      Quand elle a évoqué la double nationalité des juifs, elle l’a fait pour propager la rumeur du juif français et israélien, secrètement. Ce qui est faux!
      Et surtout, elle a détourné le discours de Marine. Car Marine est plus préoccupée de la double nationalité des arabes, naturellement. Naturellement, car les arabes viennent OBLIGATOIREMENT d’un pays étranger, même s’ils ont acquis la nationalité française par la suite. Et comme les arabes sont très communautaristes, ils ont généralement gardé la nationalité de leur pays d’origine. C’est cette réalité que Léa a surtout voulu occulter. À parier qu’elle même est encore libanaise!
      Quand Marine a répondu : »ce n’est pas les juifs, le problème  » , le public n’a pas saisi la nuance!

  12. Je souhaite à Léa Salamé moult bonheur en tant que maman, tout en lui conseillant, du fait même que le géniteur de son enfant est juif, d’approfondir ses connaissances sur, (dans l’ordre), les éléments suivants :
    (1) La naissance du judaïsme sous l’impulsion d’Abraham, d’Isaac et de Jacob établis en Canaan ; le départ et l’installation de groupes d’Hébreux en Egypte pour cause de famine ; leur mise en esclavage sous le Pharaon ; leur exode vers le Sinaï sous la direction de Moïse, puis leur pénétration en Canaan sous la conduite de Josué.
    (2) la répartition des Hébreux en 12 tribus, suivie de l’unification de l’Etat d’Israël par le Roi David, avec Jérusalem pour capitale.
    (3) En l’an moins 950, le Roi Salomon fait construire le Temple de Jérusalem.
    En l’an -933 l’Etat d’Israël se divise en deux : Royaume d’Israël avec sa capitale Samarie, et Royaume de Juda avec sa capitale Jérusalem.
    (3) En l’an -722 la Samarie prise par les Assyriens et les habitants déportés en Babylone. En -587 l’Assyrien Nabuchodnosor prend Jérusalem, détruit le Temple et fait de même avec les habitants.
    (4) En l’an -538 le Roi de Perse, Cyrus, prend Babylone et émet un édit permettant aux Juifs de retourner s’installer en leur pays.
    Le Temple de Jérusalem est reconstruit.
    (5) En l’an 6 les Romains s’emparent de la Judée, et en l’an 70, à l’issue d’une longue révolte, Titus détruit Jérusalem et son Temple.
    Après une nouvelle révolte entre l’an 132 et l’an 137, menée par Simon Bar-Kochebas, les Romains poussent les Juifs à se disperser hors de leur Etat, constituant ainsi une diaspora.
    (6) Aujourd’hui, l’Etat d’Israël est reconstitué, et les Juifs de la diaspora ont le choix d’immigrer en Israël ou non, tout en restant attachés à leur judéité et/ou à Israël s’ils le souhaitent.

  13. Sarah dit :

    Communiqué de Presse du Député Meyer Habib:
    Il ajoute : « S’agissant de la question spécifique sur la double nationalité franco-israélienne, je tiens d’abord à dénoncer la formulation spécieuse et provocatrice employée par Léa Salamé, qui sous-entendait que les Français juifs (qu’elle nomme au passage « Juifs français »…) avaient automatiquement la double nationalité et seraient, à ce titre, des citoyens à part. »

    Le Député poursuit : « Non seulement, cela ne concerne qu’une faible minorité mais en voulant piéger Marine Le Pen, Léa Salamé a, de facto, usé des mêmes procédés que Jean-Marie Le Pen. Souvenez-vous, le 5 décembre 1989, dans un épisode resté célèbre, le Président d’honneur du FN avait grossièrement mis en cause la légitimité de Lionel Stoleru, grand serviteur de l’Etat de confession juive, au motif qu’il aurait soi-disant la double nationalité franco-israélienne (ce qui en l’occurrence était faux). »

    • NO COMMENT dit :

      Surtout que le fait d’avoir une double nationalité n’est pas un délit !
      Il résulte du fait que la France donne la nationalité française à des gens, sans qu’il leur soit demandé de renier leur 1ère nationalité.
      Pour les juifs de Tunisie, car j’en viens, nombreux ont une carte d’identité ou un passeport tunisien oublié au fond d’un tiroir. Ça change quoi, ce document qui a valeur de vieille photo, d’un souvenir d’une étape de vie enterrée?
      Pour être israélien, il est demandé d’émigrer d’abord. Ce que, par définition, les juifs qui vivent en France n’ont pas fait. Ils n’ont pas d’hologramme comme Mélanchon !

  14. TORDJMANN dit :

    A Shlomo KHALIFA : Bravo pour votre rappel/flash de l’Histoire d’Israël – Mais à quoi bon ! Personne ne veut savoir la réalité qui dérange …
    Ils préfèrent mentir et salir ; l’ignorance, c’est la pire des choses et ça peut tuer en toute bonne foi – On a déjà vécu ça – mais aujourd’hui c’est différent, on a un pays – n’en déplaise à Léa Salamé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Powered by WPNewsman

SOUTENEZ TRIBUNEJUIVE.INFO