Les bonnes questions et les mauvaises réponses. Par André Mamou

« Le CRIF appelle à voter massivement dimanche prochain pour faire barrage au Front national, parti xénophobe et populiste.

Ne laissons pas la République reculer !

publicitÉ


Par ailleurs, le CRIF s’insurge des accusations perfides, caricaturales et inexactes de Marine Le Pen invitée ce matin chez RTL.

Le CRIF précise qu’il ne reçoit aucune subvention de l’Etat ni des collectivités territoriales »

La veille, Jean-Marie Le Pen, fier du score de sa petite fille en PACA , envoyait un tweet et une vidéo au Maire de Nice, Christian Estrosi, tête de liste des Républicains, dansant avec des juifs orthodoxes : « Tweet foncièrement antisémite » pour l’UEJF, mais simple blague pour JM Le Pen qui l’a quand même retirée !

A la veille du scrutin , Roger Cukierman, Président du CRIF faisait une déclaration selon laquelle aucun juif ne pouvait apporter sa voix au Front National.

Appartient-il à un leader de la Communauté de donner des consignes de vote citoyen ? Beaucoup d’entre nous ont posé la question. Les « gauchos », les « bobos » , les « Reps », les religieux, orthodoxes, »massorti », traditionalistes, les « seph  » et les « shkens « , toutes les nuances de l’athéisme et de la religion, tous devraient se détourner d’un parti « qui pose de bonnes questions mais donne de mauvaises réponses » selon Laurent Fabius en 1983.?

Elections régionales 2015

Le FN : Que de chemin parcouru depuis les débuts ! En 1954, Le Pen était Président de la corpo de Droit à la Faculté de la rue Soufflot. Et il faisait le coup de poing avec les étudiants communistes qui prétendaient empêcher Raymond Aron de prononcer ses cours à La Sorbonne. Puis il rejoint un petit noyau d’extrême droite,des admirateurs du Grand Reich, des pétainistes fulminant contre  » la gueuse » en écoutant les chants de guerre des Waffen SS. Après vinrent les poujadistes, boutiquiers et cafetiers, trop heureux de s’agréger à des forts en gueule, puis les anciens de l’OAS grossirent les rangs.

Non, on ne va pas écrire la version française de « La résistible ascension d’Arturo Ui » telle que nous l’a contée Bertolt Brecht. Chacun a en mémoire le « Durafour..crématoire » ou alors le « Ce sera pour une autre fournée » : un antisémitisme prégnant mais souvent prudent et sournois, est- ce sa nature profonde ou bien pense-t-il qu’il faille franchir les lignes pour continuer d’exister médiatiquement ?

François Mitterrand s’est servi de Le Pen pour rétrécir la droite. Le Front National a réussi à rétrécir la gauche en lui prenant la moitié du vote ouvrier. Et il y a eu progressivement la montée du chômage : Pompidou pensait que la France ne pourrait pas supporter qu’il y ait plus de 800.000 chômeurs. Quand ils se comptèrent 3 millions, Le Pen couvrit les murs avec ses petites affiches: « 3 millions d’immigrés, 3 millions de chômeurs », double constatation ou cause à effet ?

TOUT ÇA, C’ETAIT AVANT

Tout ça, c’était avant . Avant le regroupement familial, les cités dortoirs, les grands ensembles, les « jeunes » qui chôment, qui dealent et l’arrivée contrôlée de 200.000 immigrés par an plus l’arrivée incontrôlée de combien d’immigrés, ( le saura-t-on ) …Et l’arrivée sur le marché du travail des enfants nés en France des ouvriers dociles importés par le patronat français .
On a vu des quartiers entiers des grandes villes devenir rapidement des quartiers arabes. Marseille nord c’est plutôt Alger la Blanche et Roubaix- Tourcoing Meknés ou Rabat. On a assisté au départ des artisans et des petits commerçants français qui ont quitté les banlieues pour se réfugier dans des petites villes sans commerces, sans bassins d’emploi, sans la plupart des services publics.

Et ensuite, on a eu droit au spectacle entier: les rues de Barbès fermées à la circulation pour permettre aux fidèles de se prosterner dans la rue, les mosquées à minaret financées par les monarchies du Golfe, les ZEP et les petits profs apeurés, les voiles, les burkhas, les barbes de prophètes, les tenues traditionnelles qui ne sont même plus portées de l’autre côté de la Méditerranée. On a tout eu, on a tout vu .

Aujourd’hui, les chômeurs, il y en a plus de cinq millions malgré les astuces comptables, les emplois aidés, les stages de formation. Le mois dernier, 45.000 personnes de plus ont rejoint la cohorte. Les demi mesures, les réformettes, l’attente de bonnes nouvelles miraculeuses ont retardé l’adoption des politiques courageuses qui ont réussi partout. Pourtant, le baril de pétrole à moins de 40 dollars, les taux d’ intérêt négatifs, la dévaluation de l’euro, c’était un alignement de planètes inespéré !

Pendant ces temps où se conjuguent la hausse du chômage et la hausse des impôts, on assiste à la montée inexorable de l’insécurité et à la dérive de jeunes musulmans attirés par la combinaison de l’islamisme et du terrorisme. Victimes, les juifs d’abord : Ilan Halimi, Toulouse, Hyper Cacher et puis « les français innocents » : Charly Hebdo, les cafés du XI éme et le massacre du Bataclan.

La réponse du gouvernement fut à l’image de celle du Président : de la présence, de la fermeté, des discours et des moyens mis en œuvre mais curieusement toujours en deçà et sans emporter la conviction.

Après le premier tour des élections régionales, sont revenus les mots clés des lendemains de vote : le choc, l’exaspération, la colère etc..et la droite et la gauche sont tenues pour responsables de tout ce qui change en France et qui inquiète. Quelle réponse à donner à ceux qui ne veulent pas que la France ne soit plus ce qu’elle était ? La France sera-t-elle demain la France ?

Ce n’est pas la poignée de milliers d’électeurs juifs qui fera pencher la balance et c’est un débat de conscience : voter contre eux, voter pour eux ? Les Français juifs savent tous ce qu’ils veulent et ils feront ce qu’ils doivent faire.

La réponse d’une dame qui conduit un taxi à Marseille : « Mais Monsieur, c’est trop tard maintenant ».

André MAMOU

Soutenez Tribune Juive

Tribune Juive a besoin du soutien de ses lecteurs pour continuer d’exister. Un don minime, même de 5€, nous montrera votre adhésion et entraînera notre reconnaissance.

Tagués avec : , , , , , , ,
Publié dans France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter

SOUTENEZ TRIBUNE JUIVE

FAITES UN DON et DÉDUISEZ 66% DE VOS IMPOTS

Pour 100 Euros versés à Tribune Juive, vous recevrez une attestation CERFA qui vous permettra de déduire 66 Euros du montant de votre impôt. Ainsi votre don ne vous aura coûté que 34 Euros.