Attaque contre des militaires à Levallois-Perret

Trois d’entre eux ont été gravement touchés et ont été transportés à l’hôpital d’instruction des armées Percy, à Clamart (Hauts-de-Seine). Mais leur pronostic n’est pas engagé, selon les autorités. Les autres blessés, souffrant d’« égratignures » et de « chocs musculaires »selon Gérard Collomb, ont été transportés vers l’hôpital Bégin, à Saint-Mandé (Val-de-Marne) où Florence Parly et Gérard Collomb leur ont rendu visite.

Lors de la séance de questions au gouvernement, ce mercredi après-midi, à l’Assemblée, le Premier ministre, Edouard Philippe, a donné des nouvelles rassurantes des six victimes. « L’état de santé des militaires blessés n’inspire plus de craintes », a-t-il indiqué devant les députés. En fin d’après-midi, le Président Emmanuel Macron a également réagi. Sur Twitter, il a apporté son soutien aux blessés et félicité les forces de l’ordre.

Comment le suspect a été arrêté ?

Hamou Benlatreche a foncé vers le nord de la France au volant de sa BMW, qui s’est avérée être une voiture de location. Les forces de l’ordre, qui ont mobilisé 300 hommes sur le coup, ont pu retrouver sa trace grâce au GPS du véhicule, d’après un proche de l’enquête cité par La Voix du Nord. Il a finalement été stoppé sur l’autoroute A16, à hauteur de la commune de Marquise, dans le Pas-de-Calais.

Il n’était pas armé mais a tenté de s’enfuir à nouveau. Il a alors été arrêté par des tirs de policiers. Touché par cinq balles, il a dû être hospitalisé et sa garde à vue reportée. Au cours de cette interpellation « musclée », un policier a également été touché par une balle à la jambe.

C’est la section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie de l’affaire. Elle a ouvert une enquête « en flagrance des chefs de tentative d’assassinats sur personnes dépositaires de l’autorité publique en lien avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle ».

Qui est le principal suspect ?

Il s’agit d’un homme de 36 ans, de nationalité algérienne et qui réside dans le département des Yvelines. D’après France Info, il n’est ni fiché S, ni défavorablement connu des services de renseignement. Pour en savoir plus sur ses intentions, plusieurs perquisitions sont menées depuis cette après-midi, notamment dans un immeuble de Bezons (Val d’Oise).

Source ouest-france

Soutenez Tribunejuive.info

Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur "Faire un don", et d'avance MERCI à vous.


Powered by WPNewsman

Tagués avec : , , ,
Publié dans France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

SOUTENEZ TRIBUNEJUIVE.INFO


Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur "Faire un don", et d'avance MERCI à vous.


Powered by WPNewsman