Échecs : une israélienne, Liel (7 ans), championne d’Europe catégorie enfants

Une petite israélienne, Liel, elle a 7 ans, est devenue championne d’Europe d’échecs catégorie enfants, la plus jeune de l’histoire de la compétition. (Source : Nathalie Sosna-Ofir).

Le Championnat du monde d’échecs de la jeunesse est une compétition d’échecs ouverte aux garçons et aux filles de moins de 18 (U18), 16, 14, 12, 10 et 8 ans au 1er janvier. Le championnat a généralement lieu dans une seule ville, bien qu’à plusieurs occasions, le championnat des moins de seize ans fut séparé de celui des moins de dix-huit ans (en 1990, 1991, 1995 et 1997). En 1988, le championnat U18 s’est tenu à Aguadilla, et les autres à Timișoara.

La catégorie moins de 16 ans (cadets) est la plus ancienne des championnats, elle a été créée officieusement en 1974 en France pour les joueurs de moins de 17 ans et fut reconnue en 1977 par la Fédération internationale des échecs comme le championnat du monde des cadets. L’âge maximal fut réduit ensuite à moins de 16 ans, à dater du 1er janvier de l’année du championnat. Le premier championnat féminin sanctionné par la FIDE eut lieu en 1981. Le championnat des moins de 14 ans fut inauguré en 1979, et celui des moins de huit ans en 2006.

publicitÉ


Israël est l’un des  10 plus forts pays du monde au jeu d’échecs. De nombreux joueurs s’illustrent régulièrement dans des compétitions individuelles. Dans les années 90, un grand flux d’immigrants juifs a quitté l’ex-URSS pour s’installer en Israël. Parmi eux, de nombreux joueurs d’échecs ont souhaité habiter tout près de la ville de Beer Sheva du fait de la forte notoriété de son cercle d’échecs. La plus forte concentration de Grands Maîtres au Monde ! La ville de Beer Sheva s’enorgueillit d’avoir eu le plus grand pourcentage de GMI Grand Maître International au monde, un pour 22.875 habitants. Couronnement ultime pour cette cité israélienne, s’y est tenu le championnat du Monde d’échecs par équipe.

LE PLUS. EN 2013. Fiérte israélienne aux championnats d’Europe d’échecs, catégories adolescentes organisent dans la ville de Budva, au Monténégro. Anastasia Waller (10 ans) est  championne d’Europe d’échecs. « J’espère que tous les enfants d’Israël apprendront à jouer aux échecs. Sa développe la réflexion, il n’y a rien à craindre de ce jeu, cela n’est vraiment pas difficile ».

De retour en Israël, elle est arrivée à l’aéroport Ben Gourion avec sa médaille autour du cou. Anastasia habite Gan Yavne et s’entraine au club d’échecs d’Ashdod. Anastasia est arrivée au Monténégro deux semaines avant la compétition, accompagnée de ses parents, son frère, les professeurs et les entraineurs du club d’échecs d’Ashdod.  Anastasia Waller joue aux échecs depuis son plus jeune âge, et a dans son palmarès des centaines de parties et de trophées, des victoires impressionnantes, même face des joueurs plus âgés qu’elle. « Je joue aux échecs depuis l’âge de deux ans environ. J’aime ce jeu parce que c’est un joli jeu et qu’il est intéressant. Je rêve d’être championne du monde ».

1000 joueurs d’échecs venant de 52 pays sont arrivé à cette compétition. Waller a été en tëte dès le début de la compétition et creusa l’écart face aux autres compétiteurs. « Elle a gagné 7 parties, fait match nul dans une autre et en a perdu une, mais cela n’a pas eu trop d’importance parce qu’elle avait cumule suffisamment de points pour gagner », a expliqué son père, Oleg. « Quand elle a gagne la dernière partie et que nous avons comprise qu’elle était championne d’Europe, nous avons éclaté d’une joie hystérique. Ça a été un moment inoubliable. Nous sommes très heureux et fiers d’elle. Elle a travaillé très dure pour arriver à ce stade-là, mais cela en valait le coup ».

Anastasia elle-même a ajouté : « je suis très émue et très heureuse. Après la victoire, j’ai couru pour enlacer mes parents et mes frères, ainsi que tous ceux qui m’ont accompagnée et grâce à qui je suis là. J’adore les échecs, j’y joue trois heures par jour et cela m’émeut chaque fois de nouveau. J’aimerais que tous les enfants d’Israël connaissent ce jeu ».

Source : israelvalley.com

Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans culture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter
Tribune Juive, L’histoire continue…