A leur tour, les pharmaciens sont exemptés d’examen d’équivalence en Israël

C’est voté, les pharmaciens avec plus de 3 ans d’expérience dans leur pays d’origine sont exemptés d’examen d’équivalence en Israël. La Knesset a voté mercredi en seconde et troisième lecture le correctif de la loi des pharmaciens.knesset_pharmacien

Ce correctif concerne les pharmaciens avec plus de 3 ans d’expérience dans leur pays d’origine (durant les 4 années précédant la demande) et stipule qu’un suivi professionnel d’un an en Israël, et un examen partiel sur la législation pharmaceutique israélienne, remplaceront l’examen d’équivalence. Pour les pharmaciens n’ayant que 2 ans d’expérience le suivi professionnel sera de 2 ans. Ce correctif de la loi précédente est à présent entériné.

Rappelons que cela fait plusieurs mois que Qualita oeuvre de concert avec le CNEF, le Forum Kohelet, et le président de la Commission de la Santé de la Knesset, le député Eli Elalouf, afin d’exempter les pharmaciens Olim Hadashim de l’examen d’équivalence. Ils continent à le faire sur d’autres professions et nous vous tiendrons informés de leurs avancées.

publicitÉ


Source tel-avivre

Soutenez Tribune Juive

Tribune Juive a besoin du soutien de ses lecteurs pour continuer d’exister. Un don minime, même de 5€, nous montrera votre adhésion et entraînera notre reconnaissance.

Tagués avec : , , ,
Publié dans Alyah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter

SOUTENEZ TRIBUNE JUIVE

FAITES UN DON et DÉDUISEZ 66% DE VOS IMPOTS

Pour 100 Euros versés à Tribune Juive, vous recevrez une attestation CERFA qui vous permettra de déduire 66 Euros du montant de votre impôt. Ainsi votre don ne vous aura coûté que 34 Euros.