Tsahal a découvert un autre et plus grand tunnel en provenance du Liban

Les Forces de défense israéliennes ont annoncé dimanche matin qu’elles avaient découvert un tunnel qui était en réalité le plus grand des tunnels mis à nu à ce jour.

Le porte-parole de Tsahal, Ronen Manelis, a déclaré que dans l’après-midi, un autre tunnel avait été découvert qui avait été creusé depuis le village de Ramya jusqu’en Israël.

publicitÉ


infos-israel.news/%F0%9F%94%B4-ce-shabath-tsahal-a-decouvert-un-autre-et-plus-grand-tunnel-en-provenance-du-liban

« Ces dernières semaines, les forces de Tsahal ont continué de travailler par tous les temps et hier, elles ont fermé la boucle et trouvé un nouveau tunnel », a déclaré le brigadier général Manelis. « Une analyse préliminaire montre qu’il s’agit de l’un des principaux tunnels que nous avons mis au jour, qui est très long au Liban et pénètre en Israël sur des dizaines de mètres. »

Sa largeur et sa hauteur indiquent une stratégie de pénétration significative. Il y a des rails pour le transport et des infrastructures qui incluent des escaliers qui permettent l’ascension jusqu’à notre niveau. Cependant, malgré l’avancement de ses travaux et le très haut niveau de finition, il n’était pas prêt pour l’action.

« Nous avons prévenu le Liban et la FINUL à ce sujet », a déclaré le porte-parole de Tsahal, ajoutant que « dans les prochains jours, nous achèverons le processus d’enquête sur le tunnel et passerons au stade de la neutralisation. Comme le reste des tunnels, il met en danger quiconque tente d’y pénétrer. »

« A la fin de la neutralisation, nous terminerons l’opération du Bouclier du Nord », a déclaré Manelis. « Nous surveillons également plusieurs sites où le Hezbollah a creusé des tunnels en territoire libanais qui n’ont pas encore pénétré en territoire israélien. Néanmoins, nous quittons l’opération de défense du côté israélien. Nous continuerons à construire la barrière. Nous poursuivrons les efforts technologiques sur le terrain, y compris le personnel de laboratoire et le personnel d’ingénierie, afin de surveiller l’activité souterraine le long de la frontière. »

Alors que les tunnels du territoire libanais continuent d’être exposés, l’Ambassadeur du Liban aux Nations Unies, Amal Mudallali, a écrit au Conseil de sécurité des Nations Unies lui demandant de faire cesser la construction du mur de béton construit par les FDI à la frontière entre les deux pays.

« Israël viole la souveraineté libanaise en continuant de construire le mur et d’autres installations à l’intérieur du territoire libanais et à des endroits situés le long de la Ligne bleue et près de Misgav Am », écrit Modelli dans son appel.

Selon l’ambassadeur, il s’agit d’une violation de la résolution 1701 du Conseil de sécurité, adoptée après la deuxième guerre du Liban. « Le Liban continuera de protéger chaque pouce de terre et d’eau sur son territoire et appelle le conseil à agir immédiatement pour mettre fin aux violations israéliennes », a ajouté l’ambassadeur, invitant les forces de la FINUL à assurer la sécurité le long de la frontière.

L’ambassadeur d’Israël à l’ONU, Danny Danon, a déclaré: « Au lieu de faire de fausses plaintes, le moment est venu pour le gouvernement libanais de se retrousser les manches et de s’attaquer aux violations du Hezbollah qui pourraient donner lieu à un lourd prix à payer par les habitants du sud du Liban. Israël continuera à mener des opérations défensives sur son territoire et contrecarrera toute menace à ses résidents.

Source : malaassot.over-blog.com

Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans tsahal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter