Yann Moix et moi et moi et moi. Raphael Nisand

L’actualité de cette semaine c’est en partie le scandale ainsi que les rebondissements de l’affaire Yann MOIX après la sortie de son dernier livre ORLÉANS. Dans un premier temps la polémique a porté sur le thème du livre, Yann MOIX accusant ses proches de violences intra familiales durant son enfance.

Démentis et accusations réciproques ont volé bas.
Puis, rapidement ont été révélés des dessins et des textes à teneur antisémite et négationniste dont Yann MOIX a été l’auteur.

publicitÉ


Yann Moix sur le plateau d' »On n’est pas couché », le 31 août 2019
Crédit : Capture d’écran France 2

On a également retrouvé sa signature sur une pétition en faveur de l’abrogation de la loi GAYSSOT qui permet de poursuivre les négationnistes ainsi qu’en préface d’un ouvrage d’extrême droite en 2007. Il a entretenu des contacts avec l’auteur de cet ouvrage jusqu’en 2013. ( L’abrogation de la loi GAYSSOT est constamment demandée par le rassemblement national et MÉNARD lorsqu’il était président de Reporters sans frontières).

Cette proximité avec l’extrême droite et les pires antisémites n’a donc pas été qu’une erreur de jeunesse. Mais dans le même temps Yann MOIX a entamé un chemin d’étude de la Torah et de rapprochement avec l’éthique du judaïsme .

Il a contacté BHL et est devenu l’élève de Benny LEVY se lançant notamment dans l’étude exhaustive des textes de LEVINAS.

Il s’est mis à défendre avec régularité et ferveur les Juifs dans leur ensemble et Israël en tant qu’Etat Juif. Il faut reconnaitre que pour défendre Israël dans la société française actuelle il faut pas mal d’abnégation et de courage.

Cette polémique est évidemment troublante.

Les écrits antisémites et négationnistes de Yann MOIX sont abominables et ne méritent aucune excuse.
Si les faits n’étaient pas prescrits il mériterait évidemment une condamnation pénale.
Quant à la condamnation citoyenne elle ne fait pas de doute.
Pourtant les explications de Yann MOIX dans la presse et à ON N’EST PAS COUCHÉ ne sont pas à écarter sans examen.

L’écrivain talentueux donne des explications circonstanciées et s’excuse platement sans se trouver de circonstances atténuantes.
Il était évidemment utile de connaitre sa part d’ombre qui fait indiscutablement partie de sa personnalité. Il faudra la prendre en compte.
Pour autant, à mes yeux tout au moins, la parole de Yann MOIX n’est pas définitivement dévaluée.

L’actualité va vite et il devient fréquent de bannir ce qu’on a encensé la veille.

Yann MOIX , sa personnalité et son oeuvre littéraire valent mieux que les jugements lapidaires habituels.

Après tout, ne sommes nous pas en période de TECHOUVA c’est à dire de repentir dans laquelle nous entrons aux abords des fêtes de TICHRI ( Rosh Hochana , Kippour ) ?

Faut-il douter de la sincérité de la TECHOUVA de Yann MOIX ?

En tant que citoyen, lecteur et Juif , j’ai en tout cas envie de l’acquitter au bénéfice du doute.

Raphaël Nisand
Chroniqueur le lundi matin 8H30 sur Radio Judaïca.

Tagués avec : , , ,
Publié dans société
5 commentaires pour “Yann Moix et moi et moi et moi. Raphael Nisand
  1. ANSELME dit :

    Moi aussi. L’article de BHL est admirable et juste. Bravo à lui.

  2. Leeb michel dit :

    Je partage votre opinion. Il est tout à fait certain que Moix possède une personnalité complexe.
    Ne sommes nous pas tous en évolution permanente, les époques que nous traversons ayant une incontestable influence sur notre comportement? Avec plus ou moins de résistance, Nous sommes traversés par les discours ideologiques que chaque société engendre au fil des années. Ces « courants » de pensées font que nous évoluons, sans pour autant modifier nos fondamentaux. En ce sens, Moix « évolue » dans sa réflexion, mais ne « change » pas. Il reste meurtri. Depuis l’enfance jusqu’aujourd’hui. Mais comme dans « 12hommes en colère », tant qu’il y a un doute…

  3. Paule Farhi dit :

    En tant que citoyenne, lectrice et juive je laisse le soin à Dieu d accepter ou pas sa techouva, car n est IL pas le seul à sonder les cœurs et les reins ??
    En ce qui me concerne je me contente d être bouleversée, par ce que cet homme, donne à voir de sa dévastation et de son naufrage.

  4. Guitl dit :

    il faudrait d’abord que Dieudo ponde des textes comparables à ceux écrits par Moix, qu’il étudie le talmud, l’hébreu qu’il défende Israel sur tous les fronts.
    vous confondez la techouva avec une simple demande de pardon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron"