Mais où va donc l’inquiétant Monsieur Mélenchon ? Par Raphaël Nisand

Jean-Luc Mélenchon vient une nouvelle fois de donner une très mauvaise image de la politique et de son engagement personnel à l’occasion des perquisitions ordonnées à son domicile et dans les locaux de ses deux partis politiques le parti de gauche et la France insoumise .

Une perquisition c’est un acte ordonné par un juge et cet acte peut toujours être contesté devant un tribunal ou une cour et d’ailleurs des perquisitions sont souvent annulées .

publicitÉ


On savait que Monsieur Mélenchon a rarement été du côté des démocrates . Trotskiste de l’organisation communiste internationaliste OCI pendant de nombreuses années Monsieur MÉLENCHON s’était ensuite rallié à François MITTERRAND qu’il admirait et dont il a même été un ministre.

A cette époque là Monsieur MÉLENCHON a même été europhile et a voté pour Maastricht .

Mais une fois MITTERRAND disparu MÉLENCHON s’est éloigné des socialistes et s’est établi à son compte à la gauche de la gauche .

Du coup son atavisme trotskiste initial lui a insufflé ce goût invraisemblable pour bon nombre de dictateurs de la planète .

Admirateur de CHAVEZ le vénézuélien et de MADURO son successeur , il a même proposé pendant la campagne présidentielle que la France adhère lui président de la République à l’union bolivarienne une initiative vénézuélienne mort-née .

MÉLENCHON admire aussi Fidel CASTRO et le régime communiste cubain au point d’avoir répandu la semaine dernière une fake news qui montre son degré d’endoctrinement et il faut bien le dire une certaine bêtise .

Il n’a en effet pas hésité à proclamer officiellement que des médecins cubains venaient d’inventer un vaccin contre le cancer du poumon. Vérifications faites MÉLENCHON a été contraint de reconnaître que cette prétendue information n’avait aucun fondement.

Les rodomontades et coups de gueule du chef de la France insoumise peuvent parfois prêter à sourire , ils n’en sont pas moins inquiétants.

Lorsqu’on visionne ces vidéos prises lors de la perquisition on se prend à avoir peur.

Comment donner du pouvoir à un homme qui ne cherche nullement à se contrôler ?

Il va au contact, harcèle les policiers qui sont innocents des ordres donnés, il bouscule, hurle et ose proclamer de façon ridicule qu’il est la République.

Il ose même s’en prendre physiquement à un procureur que l’on voit se faire bousculer par lui .
A cette furie au cours de laquelle il est accompagné de ses troupes policiers et magistrats opposent des paroles correctes, une attitude pondérée et respectueuse .

Monsieur MÉLENCHON est inquiétant par sa violence personnelle et celle de ceux qui le suivent .
Il est inquiétant parce qu’il joue du rapport de force sans aucun état d’âme en mettant son talent indéniable au service du coup de force .

Monsieur MÉLENCHON est inquiétant parce qu’il se joue des médias et de l’opinion publique qu’il tente de manipuler .

Il est inquiétant parce qu’il rabaisse la Justice qui est un des trois pouvoirs républicains et qu’il fait semblant de la croire aux ordres du gouvernement ce qui est faux .

Il est inquiétant parce qu’il se croit au dessus des lois .

Il est inquiétant parce qu’il parvient à être au dessus des lois car n’importe quel autre justiciable aurait été immédiatement placé en garde à vue dans des circonstances analogues .

Essayez donc de résister à une perquisition comme ça et vous verrez .

Enfin Monsieur MÉLENCHON est très inquiétant parce qu’il hurle au complot , comme Marine le Pen le fait dans les dossiers qui la concernent et que cette hargne populiste est malheureusement suivie par une fraction non négligeable de la population .

Décidément on comprend de mieux en mieux pourquoi Monsieur MÉLENCHON a refusé de dire qu’il voterait contre Marine le Pen au deuxième tour de l’élection présidentielle .

En tout cas il partage avec elle une pratique politique authentiquement anti-républicaine.

Raphaël Nisand

Chroniqueur hebdomadaire sur Radio Judaïca Strasbourg
Avocat du BNVCA

Tagués avec : , , , , , , ,
Publié dans politique
4 commentaires pour “Mais où va donc l’inquiétant Monsieur Mélenchon ? Par Raphaël Nisand
  1. josaphat dit :

    Bonjour,
    à vérifier: le poste de ministre sous le mandat de Mitterrand…c’est plutôt lors de la cohabitation (L.Jospin 1997-2002) car dans les années 80 il est conseiller municipal, conseiller général, sénateur (le plus jeune du Palais Luxembourg il me semble)…il occupe le poste de ministre délégué à l’Enseignement Professionnel lors de la dite cohabitation.
    Bien à vous tous.

  2. Nemo3 dit :

    Cet article est effectivement un peu approximatif côté faits historiques.
    L‘affirmation que Mélenchon fut ministre de Mitterrand est fausse. Ainsi que celle-là : « une fois MITTERRAND disparu MÉLENCHON s’est éloigné des socialistes… ».
    Au contraire ; Mitterrand est mort en 1995, et Mélenchon était ministre délégué à l’Enseignement professionnel de 2000 à 2002, dans le gouvernement PS de Jospin (premier ministre de cohabitation avec Chirac président).
    Il n’a quitté le PS qu’en 2008, après l’élection de Sarkozy à la Présidence.

    Autre affirmation approximative: inquiétant, Mélenchon ?
    On verra bien.

    A la prochaine élection présidentielle (2022) il aura 71 ans. Sa candidature même pourrait passer pour un handicap aux yeux de son propre parti et à bien y regarder ils y sont déjà nombreux, les quadra et les quinquas aux dents longues à graviter autour de lui, la bave aux lèvres, vociférant devant micros et caméras histoire d’exister en attendant.

    Les longs couteaux vont apparaitre vers 2020 ; et les séquences vidéo de cette semaine aussi, comme par hasard, histoire de le discréditer. Il y aura du sport.

    C’est un mort politique qui s’agite encore.

  3. Nemo3 dit :

    Quand je disais ci-dessus que c’est un mort politique j’ignorais si bien dire.

    Ce qui filtre cette nuit dans la presse de ses relations (très…) personnelles avec la belle plante Sophia Chikirou, sa cadette d’une trentaine d’années…
    Par ailleurs portant la double casquette d’employée de son parti au titre de chargée de communications et chef d’une « boite de pub » facturant des prestations au parti (et n’ayant aucun autre client)…
    Elle commandait donc de prestations et les payait à elle-même… Pour des tarifs que la justice qualifie de « surfacturations supposées »…
    Le tout intéressant bougrement le contribuable auquel on demande de rembourser l’addition de la dame moyennant le financement des partis politiques par le trésor public…

    Sachant que Fillon est tombé pour moins que ça…
    Si Mélenchon n’est pas balayé de la place publique illico, ce pays mérite tout ce qui lui arrivera.

  4. yannouch dit :

    Mr Mélenchon marche depuis fort longtemps vers une prise en charge psychiatrique et psychothérapeutique, que je lui souhaite la plus immédiate possible, tant pour son bien que celui des autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter
Tribune Juive, L’histoire continue…