Une balle de gros calibre aurait traversé le gilet pare-balle du Sergent Aviv Levi

Le sergent Aviv Levi de la brigade d’infanterie Givati qui allait fêter ses 22 ans dans seulement deux semaines a été fauché vendredi soir par un sniper du Hamas. Selon les derniers éléments de l’enquête, l’arme utilisée par le tireur du Hamas qui a tué Aviv est une arme fabriquée par l’Iran, une réplique du fusil autrichien «Steyr» dont les balles de gros calibres sont capables de transpercer un gilet pare-balle en céramique. Tsahal sait que le Hamas possède ce type d’armes mais seules les unités spéciales en sont équipées.

Les funérailles du regretté Sergent-chef Aviv Levi se sont déroulées cet après-midi à la section militaire du cimetière Segula à Petah Tikva. Des centaines de personnes ont assisté aux funérailles du soldat. La famille, les amis et les soldats de Tsahal lui ont rendu un dernier hommage. « Nous ne nous séparons pas ici. Tu seras avec nous pour toujours », a déclaré son père lors de l’éloge funèbre et son frère et ses sœurs  se souviennent du« jeune homme prévenant, un héros pour nous tous ».

publicitÉ


« Ce n’est pas facile de faire l’éloge de son fils. Ce n’est pas naturel, « a déclaré Yaakov, son père. »Tu étais un rayon de soleil brillant et souriant pour nous tous, nous aimions chaque instant te voir  devenir l’homme que était ».

La sœur d’Aviv, Noy 15 ans, a également pris la parole lors de l’enterrement. « Mon grand frère. Je ne comprends pas comment ni pourquoi de toutes les personnes, Dieu a choisi de te prendre. Ce n’était pas le moment de nous quitter. Tu étais un frère merveilleux, quelqu’un d’admirable, un jeune homme prévenant et un homme beau et spécial. Tu es un héros pour nous tous pour la vie, »  a déclaré Noy.

Aviv Levi est le premier soldat israélien tué près de Gaza depuis l’opération « Bordure Protectrice » de 2014.

Aviv Levi qui a grandi à Petah Tikva était l’aîné d’une famille de quatre frères et sœurs. Ses parents Perry et Yaakov et ses frères et sœurs Noy, 15 ans, et Dan, 4 ans, ont appris la terrible nouvelle alors qu’ils étaient en vacances en Italie. Son frère Oriyan, 19 ans, sert également dans l’armée israélienne. Selon ses amis et sa famille, Aviv souhait plus que tout au monde servir dans la Brigade Givati. « Il ne voulait pas être recruté dans le Corps blindé, et quand l’armée l’a appelé à Givati, il n’y avait personne de plus heureux que lui », a déclaré un de ses amis.

« Il était mon modèle », a déclaré à Ynet son frère de 19 ans qui effectue lui aussi son service militaire dans Tsahal. « Chaque fois qu’Aviv rentrait à la maison, il passait du temps avec notre petit frère Dan âgé de quatre ans, il l’emmenait jouer au football, au cinéma, à la plage manger une glace. Mes parents ont le cœur brisé et ont du mal à accepter  » a ajouté  Oriyan.

Les frappes de représailles des Forces de Défense Israéliennes qui ont suivi le meurtre d’Aviv  Levi ont visé 60 postes de trois bataillons du Hamas : des sites de fabrication d’armes, un puits menant à des tunnels, une usine de constructions de tunnels, un entrepôt de drones, une salle d’opérations, des infrastructures d’entraînement et des postes d’observation. Trois quartiers généraux  du Hamas ont été détruits. Tôt samedi, le mouvement terroriste de la Bande de gaza a annoncé qu’il  acceptait un cessez-le-feu avec Israël.

Source : tel-avivre.com

Tagués avec : , , , , , , , ,
Publié dans israël
3 commentaires pour “Une balle de gros calibre aurait traversé le gilet pare-balle du Sergent Aviv Levi
  1. sacsafoutres dit :

    Vous avez aucune honte à chialez ça ? c’est un putain de colon criminel de guerre, comme les autres.
    Et les dizaines d’enfants palestiniens qu’il a fauchés à coups de bombes au phosphore ? et ceux qu’il a dégommés comme une pute avec un fusil sniper sans leur faire face comme un HOMME, à camper hors de portée ? et les ordres de massacres et de génocides qu’il a donnés ?
    Vous en parlez pas de tous ces innocents qu’il a massacrés, lui et sa bande de sales collabos nazis.

    • André Mamou dit :

      Le terrorisme, c’est vous ! Les bombes au phosphore c’est la Syrie …les snipers pour éliminer les dangereux sans risquer de blesser les innocents, ce sont les soldats de Tsahal , toujours victorieux contre des ennemis 20 fois plus nombreux ! Vous n’avez pas compris encore que vous avez perdu et que vous perdrez toujours,pauvre débile !

    • André dit :

      Remballe ta propagande d’arabe, ça ne marche plus, sauf avec les soumis, tout le monde en a assez de vous. Vos mensonges et calomnies ça cache quelque chose de pas net. Quant à ceux qui tirent dans le tas sur des hommes, des femmes et des enfants sans défense se sont des musulmans, comme à Paris…

      Les israéliens se sont battus et se battent toujours les armes à la main depuis 70 ans contre toutes les armées arabes alentours mais vous n’acceptez pas la défaite car pour vous un juif doit rester un dhimmi sur votre soit disant « terre islamique » aux noms hébreux…

      C’est vous les lâches et les hommes sans honneur. Après le terrorisme des bombes dans les bus et les restaurants, les « palestiniens » ne connaissent plus que la propagande, le mensonge et la calomnie.

      Allez vous faire f… bande de salopards. Vous, votre islam et vos « palestiniens » débiles et assassins vous emmerdez la terre entière et menacez l’humanité depuis si longtemps que vous finirez par le payer très cher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter
Tribune Juive, L’histoire continue…