Message de Binyamin Netanyahou à la Nation après sa mise en examen (texte intégral)

Après son inculpation par le conseiller juridique du gouvernement dans les dossiers 1000, 2000 et 4000, qui doit encore passer par l’étape de l’audition, le Premier ministre s’est adressé jeudi soir à la nation avec conviction mais aussi parfois avec émotion:

Photo Tomer Neuberg/Flash90

“J’ai rencontré hier à Moscou le président russe Vladimir Poutine et je lui ai dit que nous continuerons à agir avec détermination contre l’Iran et sa tentative de s’installer durablement en Syrie. Je remercie mon ami le président Poutine qui a accepté mes propos.

publicitÉ


Lorsque je suis revenu en Israël j’ai entendu les déclarations du président Trump. Il a salué je cite: ‘le leadership fort, intelligent et déterminé avec lequel je dirige l’Etat d’Israël’. Je remercie mon ami Donald Trump pour ses paroles et pour son soutien sans faille à Israël. Ce lien particulier avec ces deux grandes puissances ne va pas de soi. Je le construis depuis de longues années et il nous aide à assurer notre avenir et notre sécurité. A protéger notre pays. La politique que je mène avec mes amis capables et expérimentés du Likoud nous a permis qu’Israël vive la meilleure décennie de son histoire. Dans l’économie, dans la politique étrangère, dans la sécurité et dans tous les domaines. Nous avons transformé Israël en puissance mondiale montante mais sans pour cela faire des concessions dangereuses, sans baisser la tête. Nous avons fait cela en renforçant constamment notre puissance.

La gauche sait très bien qu’avec de pareils succès elle ne pourra pas nous battre dans les urnes. Alors, depuis trois ans, elle se livre à une véritable persécution politique, une chasse à l’homme sans précédent dans un seul but: faire tomber le gouvernement de droite sous ma direction et de former un gouvernement de gauche dirigé par Lapid et Gantz. Ils ont exercé de constantes et lourdes pressions, je dirai presque inhumaines, sur le conseiller juridique du gouvernement afin qu’il annonce son intention de me mettre en examen sous condition d’audition alors qu’il est clair qu’il n’y a rien dans le dossier. L’objectif principal: influer sur les élections tout en sachant que ce château de cartes finira par s’écrouler après les élections. Et comme le conseiller juridique est finalement un être humain, il s’est laissé convaincre par les pressions de la gauche. Je veux vous dire qu’il s’est passé aujourd’hui quelque chose de particulièrement grave qui porte atteinte à la démocratie israélienne: pour la première fois dans l’histoire de l’Etat d’Israël, on entame un processus d’audition peu de temps avant des élections. Chaque citoyen comprend qu’il s’agit d’un timing scandaleux destiné à faire tomber un gouvernement de droite et mettre à la place un gouvernement de gauche. Il n’y a pas d’autre explication à cette obstination à vouloir le faire maintenant, à tout prix, encore avant les élections. C’est là leur intention, en inondant la population de calomnies ridicules me concernant sans que me donner la possibilité de les réfuter avant les élections, mais seulement après. Mais n’ayez aucun doute là-dessus, je les réfuterai toutes, du début à la fin.

Il ne faut pas que cette pression influe sur les élections. Je sais que cela n’influencera pas la majorité d’entre les électeurs du Likoud, dont les médias méprisent d’ailleurs la sagesse. Mais il suffit que cela en influence une petite partie pour que cela amène la gauche au pouvoir.

Que se passe-t-il maintenant dans les médias? Et cela va continuer ! Émissions spéciales, exultations dans les studios. Je ne me souviens pas d’une époque où la gauche ait été aussi heureuse. On fabrique des dossiers de toutes pièces. On se souvient des dossiers fabriqués contre le ministre de la Justice de droite Yaakov Neeman ? s héros d’Israël Rafaël Eitan ou Avigdor Kahalani. Les médias les avaient détruits et on exultait dans les studios de télévision. Et des ‘actes d’accusation détaillés’ avaient été émis contre eux. Il y avait des ‘témoins’, il y avait des ‘preuves’. Tout cela ne veut absolument rien dire. Et vous souvenez-vous comment cela s’est terminé, comme dans tant d’autres cas également ? Cela s’est terminé avec rien var il n’y avait rien ! Tout comme ce sera le cas pour moi.

Il y a encore quelque chose que je tiens à vous dire et que je n’ai pas encore dites. Dans cette chasse à l’homme contre moi, ils n’ont renoncé à aucun moyen. Ils se sont acharnés et s’acharnent encore contre mon épouse, contre mon fils. Ils ont fait vivre un enfer à ma famille depuis trois ans. Ils ont commencé en tentant de nous coller, à mon épouse et à moi-même six cas de corruption. C’est un château de cartes qui s’écroule. Maintenant déjà, avant l’audition, avant même que je ne prenne la parole ou que présente les documents qui réfutent tout cela, cinq accusations sur les six ont déjà été balayées. Et cela va continuer, les dossiers seront vides et s’évaporeront comme de la poussière. Ils s’avèreront vides lorsque je pourrai enfin être confrontés aux témoins d’Etat qui ont produits de faux-témoignages contre moi pour sauver leur peau. Ils sont d’ailleurs accusés de choses qui ne me concernent même pas. Mais on leur a dit: ‘Où vous trouvez des accusations contre Netanyahou ou c’est vous qui irez en prison. Les dossiers s’écrouleront car je ferai comparaître des dizaines de témoins qui curieusement n’ont jamais été sollicités. Ils s’écrouleront lorsque je présenterai tous les documents et protocoles qui prouvent que j’ai agi en toute légalité. Il ne restera même pas le souvenir de toutes ces accusations. Dans les dossiers fabriqués 1000, 2000 et 4000, tout est mensonger. Ils ont transformé tout ce qu’ai fait ou dit en infraction pénale. Il y a tant d’exemples, mais je les fournirai lors de l’audition.

Le Prof. Alan Dershowitz, l’un des plus grands juristes au monde, a déclaré que les dossiers 1000 et 2000 sont des dangers pour la démocratie et pour l’équilibre entre le journalisme et la police, entre le gouvernement et les journalistes. Il dit que c’est un fait sans précédent dans l’histoire du droit en Israël mais aussi du droit international de considérer une couverture médiatique favorable comme une forme de corruption. Il faut que vous compreniez bien ce qu’ils entendent lorsqu’ils parlent de corruption. Ils ne parlent pas d’argent, d’enveloppes. d’espèces, ils parlent de 2,5 articles sur le site Walla parmi un océan d’articles hostiles à mon égard. Il est absurde de prétendre que j’ai pris le contrôle de Walla. Ce site a été et reste un site d’extrême gauche qui m’est très hostile. Allez sur Google et regardez par vous-mêmes. Quel est le premier dirigeant dans l’Histoire qui est accusé de corruption pour une couverture médiatique positive ? Moi, Binyamin Netanyahou, l’homme politique le plus Sali par les médias israéliens ! Il est intéressant que l’on ne fasse pas la même chose à d’autres politiciens qui ont bénéficié d’une couverture médiatique très flatteuse de la part de Yediot Aharonot en contrepartie de leur soutien à la loi de fermeture du journal Israël Hayom, ce qui aurait rapporté des millions à Noni Moses (ndlr : propriétaire de Yediot Aharonot).

Faisons maintenant un exercice de réflexion : quelqu’un peut-il m’expliquer si l’on admet qu’une couverture médiatique est de l’ordre de la corruption, pourquoi n’a-t-on jamais interrogé Yaïr Lapid à propos des dizaines d’entrevues secrètes qu’il a eues avec Noni Moses, pour le soutien de son parti à la fermeture d’Israël Hayom et la couverture médiatique élogieuse dont il a bénéficié? Je vous le dis, et essayez de me comprendre : moi qui ai stoppé cette loi, je suis mis en accusation, et eux n’ont même pas été interrogés! Le monde à l’envers! A moins que la réponse soit: une couverture médiatique constitue un acte de corruption uniquement si vous vous appelez Netanyahou!

Qu’en est-il du dossier 1000 ? Ils ont utilisé des centaines de millions de la poche des contribuables pour une enquête, et qu’ont-ils trouvé ? Des cigares, des plateaux-repas, des broutilles. Les montants ont été gonflés et ils ont compté les bouteilles de champagnes et les cigares que Miltshin a acheté pour son compte et ils ont tout mis sur le mien ! Pour l’ancien Premier ministre Olmert, qui avait reçu des stylos de luxe pour plus d’un million de shekels, de la part d’hommes d’affaires, le conseiller juridique de l’époque avait considéré qu’il n’y avait pas lieu d’ouvrir une enquête. Vous avez compris le principe : pas de Bibi, pas d’enquête ! Il y a aujourd’hui une pression énorme de la part des médias, de la gauche ainsi que de fonctionnaires juridiques afin de publier des accusations mensongères encore avant les élections.

D’après les médias, les deux procureurs qui ont adopté une ligne extrême contre moi ont été Shaï Nitzan et Liat Ben-Ari. Nouvel exercice de réflexion : comment expliquer que Liat Ben-Ari, qui a poussé le conseiller juridique à annoncer sa décision avant les électionms, avait fait stopper en 2013 les enquêtes contre Tsipi Livni en arguant qu’il s’agirait d’une ingérence dans le processus électoral? Et Shaï Nitzan, qui s’est acharné contre les hommes de droite ? Il y a une loi pour tout le monde, et une loi pour le Premier ministre Binyamin Netanyahou. Il y a des normes électorales pour tout le monde, et il y a des normes électorales pour Netanyahou et le Likoud.

Je vous le redis, citoyens d’Israël, tout ce château de cartes finira par s’écrouler. J’en suis absolument convaincu. J’en suis convaincu à 4000% ! J’ai l’intention de vous servir et de servir l’Etat d’Israël comme Premier ministre pendant de longues années encore, et ne croyez pas à toutes les manipulations. J’ai l’intention de vous servir encore longtemps, mais cela dépendra de vous et non pas de fonctionnaires, de studios de télévision, de journalistes ou commentateurs politiques. Cela dépendra uniquement de vous, citoyens d’Israël.

Ne laissez pas cette chasse à l’homme vous perturber. Ce scrutin se joue entre un parti de gauche faible avec Lapid et Gantz, avec les partis arabes et un gouvernement de droite fort sous ma direction et celle du Likoud. De très nombreux d’entre vous viennent vers nous ces derniers jours et nous disent : ‘Bibi, nous sommes avec vous et avec Sarah!’ ‘Ne craquez pas!’ Je leur réponds : ‘Je ne craquerai pas. Ils me demandent d’où je tire ma force?Alors je leur répond: ‘Je tire ma force de trois sources. De ma chère et merveilleuse famille qui est la colonne vertébrale de ma vie. Ensuite, de la certitude que ces accusations contre moi sont sans fondement et que la vérité, et enfin de vous, chers citoyens d’Israël, qui me soutenez et m’encouragez afin que je continue à diriger ce pays pour notre avenir à tous ».

Vidéo:

Source : lphinfo.com

 

Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans israël
Un commentaire pour “Message de Binyamin Netanyahou à la Nation après sa mise en examen (texte intégral)
  1. Julius dit :

    Cet acharnement à vouloir détruire un homme et à utiliser la justice, les media et le calendrier dans ce seul but rappelle à bien des égards le battage d’une violence inouïe fait en 2017 en France au sujet des trois costumes de Fillon. Il semblerait que cette méthode déloyale et liberticide de conquête du pouvoir se banalise et se généralise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter