Être fille, par Nadine Richon

« A Zanzibar, les filles n’apprennent pas à nager, mal vu et trop compliqué, il faudrait se cacher le corps. Les garçons nagent, bien sûr.

Des Burkinis Nike pour toutes ? Absurde, non ?

publicitÉ


A Mossoul, Irak, des femmes font la queue pour se ravitailler, collées l’une à l’autre. La file des hommes est aussi peuplée, mais au moins n’étouffent-ils pas, en plus, sous un voile qui leur mange le visage et les bras.

Au Cameroun, des mères écrasent les seins de leurs filles sous un bandage ou les massent avec une pierre pour les aplatir dans un contexte où les hommes violent comme ils respirent.

Mais ici il y a des femmes (et des idéologues conscients ou pas) qui affirment la « liberté » de porter ces trucs qui TUENT ?

Parce que ça tue pas sous leur nez fragile ? Au lieu de faire voler ces oripeaux pour les dénoncer là où ils écrasent les femmes et les petites filles, CHAQUE JOUR.

Alors allez vous faire cuire un œuf avec vos protestations anachroniques visant à dénoncer le colonialisme comme si nous étions encore à Alger pendant la guerre de libération. Alors que vous fantasmez sur le général de Gaulle, des femmes souffrent parce qu’elles ne peuvent même pas apprendre à nager et même pas sortir sans se cacher. AUJOURD’HUI.

Vous me direz que les écrase-seins c’est pas l’islam. Vrai. Mais l’écrase-visage, l’écrase-jambes, l’écrase-cheveux, l’écrase-bras NON PLUS. »

Nadine Richon

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans israël, société
Un commentaire pour “Être fille, par Nadine Richon
  1. Mme Richon , bravo c’est parfait comme propos, mais ils s’adressent à des ignares, le coran leur à lessivé la cervelle , si vous lisez tiens un seul livre  » les derniers jours de mohamad » écrit par une musulmane tunisienne qui n’a pas reçu la moindre menace pour son livre, à chaque page vous vous direz, »mais j’hallucine « ,autant de betises. D’ailleurs plusieurs musulmans de mes connaissances m’ont avoué dn’avoir pas été jusqu’à la fin du livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter
Tribune Juive, L’histoire continue…