Deux héros français poignardés à mort par deux Islamistes radicaux, par F. Heilbronn

Mireille Knoll incarnait le courage des Français juifs dans ce XXe siècle génocidaire. Arnaud Beltrame incarnait nos plus hautes valeurs Républicaines.

Mireille Knoll et Arnaud Beltrame.

Ce vendredi 23 mars, deux héros français sont tombés sous les coups de couteaux de deux islamistes radicaux en France. L’un à Trèbes, près de Carcassonne, l’autre à Paris dans le XIe arrondissement. L’un s’appelait Arnaud Beltrame, il allait avoir 45 ans, l’autre Mireille Knoll, elle avait 85 ans.

L’un était officier supérieur de gendarmerie, officier parachutiste, décoré de la Croix de la Valeur Militaire après avoir exfiltré en 2005 un otage d’Irak dans une mission périlleuse de chuteur opérationnel. L’autre était une veuve et une grand-mère paisible qui, à l’âge de 10 ans, avait échappé avec sa mère aux policiers et gendarmes français lancés à ses trousses, car elle était juive, lors de la Rafle du Vel d’Hiv.

publicitÉ


L’un a choisi de sauver la vie d’une femme et de se constituer otage d’un tueur islamiste radicalisé qui avait déjà tué trois personnes. L’autre était la voisine d’un jeune musulman en dérive qu’elle connaissait depuis des années.

L’un a sûrement essayé de par son entraînement commando et son expérience d’ancien du GIGN de neutraliser ce tueur. L’autre connaissait ce voisin depuis son plus jeune âge et l’avait aidé.

Ce 23 mars 2018, l’un est mort égorgé, après s’être sûrement battu et avoir reçu trois balles. L’autre est morte poignardée onze fois puis brûlée seule dans son appartement.

Comme à Montauban et à Toulouse, il y a tout juste six ans, l’Islam radical a tué un parachutiste et une juive. L’Islam radical s’en est pris une fois de plus aux symboles qu’ils exècrent, notre résilience de combattants républicains et la présence juive bi-millénaire en France.

Le lieutenant-Colonel Beltrame incarnait l’honneur et la Patrie comme nos plus hautes valeurs Républicaines et de courage. C’était un ancien Officier de réserve ayant choisi l’armée de métier et les opérations les plus risquées. C’était aussi un humaniste, Franc-maçon et membre de la Grande Loge.

Mireille Knoll incarnait le courage et l’héroïsme des Français juifs dans ce XXe siècle génocidaire. Elle avait su échapper aux tueurs nazis et à leurs complices français. Elle était une épouse de rescapé d’Auschwitz, une mère et une grand-mère adorée.

Arnaud et Mireille ont hélas croisé deux jeunes fanatisés par cet Islam radical mortifère qui depuis 2012 a assassiné en France près de 250 personnes.

Cet Islam radical qu’il faut combattre militairement, judiciairement mais aussi jusque dans les mosquées salafistes, les chaînes satellitaires et les réseaux sociaux.

Nos deux héros demandent justice. Nos 250 héros demandent courage et combat contre ce mal qui ne s’arrêtera pas sans notre détermination inflexible.

Ce mercredi 28 mars, le matin, un hommage national sera rendu aux Invalides pour Arnaud Beltrame, le soir, une marche blanche est organisée de la Nation au domicile de Mireille Knoll dans le XIe arrondissement, avenue Philippe Auguste. Nous serons nombreux à rendre hommage à ces deux héros français, le matin ET le soir

Le Lieutenant-Colonel Beltrame sera élevé au Grade de Commandeur de la Légion d’Honneur par le Président de la République. Il serait juste que Mireille Knoll soit nommée Chevalier de la Légion d’Honneur.

François Heilbronn
Tagués avec : , , , , , , , , , , ,
Publié dans Islamisme
4 commentaires pour “Deux héros français poignardés à mort par deux Islamistes radicaux, par F. Heilbronn
  1. OLIVIER COMTE dit :

    Les hommages et la noblesse proclamée des discours politiciens sonnent bien faux. Une Juive Française et un Catholique Français seront unis dans l’affection des citoyens. Les choses seront ainsi comme elles doivent être.

  2. FARHI dit :

    Je ne comprends pas, malgré toute la compassion que j’eprouve pour Mme Mireille Knoll, pourquoi le fait d’avoir été assassinée sauvagement devrait lui valoir la Légion d’Honneur à titre posthume. Cher François Heilbronn, pour cette fois, je ne suis pas d’acord avec toi. Dans le cas du valeureux Lieutenant-colonel Beltrame, on est face à un acte d’héroïsme consenti ; dans celui de Mme Knoll, on est face à un acte caractérisé d’antisémitisme exercé sur une malheureuse non consentante. Que la conscience nationale, comme toi-même, unisse ces deux victimes de la barbarie djihadiste dans un même hommage, rien que de très normal. Mais qu’il ne soit pas un mésusage de la distinction napoléonienne de la LH. Que les âmes de ces deux justes soient réunies dans le faisceau de la vie éternelle.

  3. FARHI dit :

    Correction à mon message, à la fin : « qu’il ne soit pas FAIT un mésusage… »

  4. Hajage annie dit :

    Vous savez Farhi, la légion d’honneur, aujourd’hui, est distribuée très facilement, e a été donnée à Monsieur tout le monde, par exemple au père de Cyril Hanouna, qui est un simple médecin, alors pourquoi pas vous, moi, ou cette pauvre Mireille Knoll qui certainement le mérite. La légion d’honneur n’est plus ce qu’elle et c’est dommage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron"