Antisémitisme : la rue Alain bientôt débaptisée.

À l’initiative d’Alexandre Vesperini, président du groupe Parisiens, Progressistes, Constructifs et indépendants à l’Hôtel de Ville, le Conseil de Paris va débattre d’un vœu visant à débaptiser la rue Alain (14e), du nom du philosophe.

publicitÉ


La publication du Journal de l’auteur de « Propos sur le bonheur » et d’un essai de Michel Onfray vient de révéler l’antisémitisme virulent et le soutien à l’Allemagne nazie assumés par Alain, dès le mois de juillet 1940.
Pour Alexandre Vesperini, « Paris ne peut plus honorer Alain, dont les propos antisémites, antirépublicains et défaitistes ne sont pas acceptables. Si nous avions eu plus tôt connaissance de ces écrits, cette rue n’aurait sans doute pas été inaugurée par Jacques Chirac. »

Lors de la réunion de la commission chargée de la Culture du Conseil de Paris, Catherine Vieu-Charier, adjointe à la maire de Paris chargée de la mémoire, a donné un avis favorable au principe de débaptiser cette rue, en consultant le comité d’histoire de la Ville de Paris et les riverains concernés

Sylvie Bensaid

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans France
Un commentaire pour “Antisémitisme : la rue Alain bientôt débaptisée.
  1. OLIVIER COMTE dit :

    Le penseur mou de la III° et de la IV° République fut münichois et pétainiste. L’antisémitisme est logique pour les maîtres de la « modération ». Gallimard pourra mettre en chantier une édition scientifique Pléiade des correspondances comparées Alain et Céline, le défaitiste et le traître.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter
Tribune Juive, L’histoire continue…