Un scientifique israélo-américain fait rimer précision et irrigation dans le désert

Dans le désert du Néguev, en Israël, un scientifique a réalisé l’impossible. Daniel Hillel a trouvé le moyen d’irriguer des cultures dans les régions arides, d’abord au Moyen-Orient, puis dans le reste du monde.Japan1971-1024x725

Daniel Hillel a développé la « micro-irrigation », un système d’arrosage au goutte-à-goutte qui apporte seulement assez d’eau pour conserver l’humidité optimale des sols – tous les jours, tout au long de la journée. Cette méthode se distingue de l’irrigation traditionnelle qui, elle, détrempe la terre à intervalles réguliers et nécessite beaucoup plus d’eau.

« Je ne peux pas dire que j’ai inventé cette méthode, mais j’ai participé très activement aux premières phases de sa mise au point et au développement du principe qui la sous-tend », a précisé Daniel Hillel. Né à Los Angeles mais ayant grandi en Israël, il alterne les séjours aux États-Unis et en Israël.

publicitÉ


Les pénuries d’eau sont un fléau pour les agriculteurs du monde entier. Daniel Hillel s’est rendu dans des douzaines de pays pour faire connaître son système.

La planète devrait compter 9 milliards d’habitants en 2050, soit une augmentation de 30 % par rapport à la population actuelle. Il faudra donc que la production agricole augmente considérablement. La micro-irrigation est une solution possible, puisqu’elle permet de réduire énormément la quantité d’eau nécessaire et d’augmenter les rendements.

Lauréat du Prix mondial de l’alimentation en 2012, Daniel Hillel avait accumulé les nominations qui avaient fusé de Jordanie, d’Égypte et des Émirats arabes unis, preuve des amitiés cultivées dans la recherche de solutions à des problèmes communs.

Aujourd’hui, cette méthode est utilisée au Moyen-Orient ainsi qu’en Asie, en Afrique, et en Amérique du Nord et du Sud.

« Je crois fermement à la coopération internationale, et j’y ai consacré la plus grande partie de ma carrière », souligne le scientifique dans un entretien avec Associated Press.

Source share.america.gov

Tagués avec : , ,
Publié dans environnement
Un commentaire pour “Un scientifique israélo-américain fait rimer précision et irrigation dans le désert
  1. julius dit :

    9 milliards d’habitants en 2050 ! Jusqu’où pourront nous aller ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron"