BDS, par Serge Hajdenberg⁩

Ces jours derniers ont été marqués par quelques événements concernant le B.D.S. Tout d’abord, pour ceux qui ne le sauraient pas et qui sont la majorité, rappelons brièvement ce que représentent ces 3 lettres initiales des mots « Boycott Désinvestissements Sanctions contre Israël ». Il s’agit là d’une organisation dotée de moyens financiers extrêmement importants et alimentée par des capitaux d’états musulmans ou par des prétendues O.N.G (c’est-à-dire des ) Organisations non Gouvernementales) manipulées notamment par des mouvements palestiniens ou de leurs filiales ainsi que des partis politiques d’un peu partout. Sur ce dernier point sachez une fois de plus que l’argent dont il s’agira a de fortes chances de provenir de vos poches à travers des dons et subventions dédiés à d’autres objectifs comme l’éducation scolaire palestinienne et fournis largement par des gouvernements de toutes sortes comme celui de la France et de beaucoup d’autres pays européens, de la Russie, de la Chine, et il n’y a encore pas longtemps avant de s’y refuser des Etats-Unis d’Amérique ou bien et surtout des Agences spécialisées de l’ONU.

publicitÉ


Donc l’objectif de ce BDS est le même que celui du Hamas, de l’OLP ou, par exemple, de la Syrie : détruire Israël. N’y arrivant pas par des moyens militaires ou terroristes, ils tentent d’étouffer Israël en ajoutant un autre type d’agression, la guerre économique cachée derrière la cause palestinienne. Il n’y a pas bien longtemps ce genre d’attaque était dirigée contre les juifs d’Europe et cela s’appelait le nazisme et sous des formes de mêmes inspirations.

« B comme Boycott » ? ce mot n’était pas beaucoup utilisé dans les années 30 en Allemagne ou en Autriche mais le Reichfürher Hitler et ses sbires recommandaient violemment aux populations de ne rien acheter aux commerçants juifs, de ne pas se faire soigner par des médecins juifs, de ne pas acheter des livres d’auteurs juifs. Souvenons-nous de « la nuit de cristal » et des autodafés sur les places publiques allemandes, etc, etc… Maintenant BDS remplace le mot juif par israélien ou sioniste, c’est tout. Un exemple actuel : la filiale française du BDS se vante de distribuer dans des villes françaises des tracts anti-israéliens devant des magasins d’articles de sport qui vendent la marque PUMA coupable d’être vendue aussi à Tel-Aviv et Jérusalem. A propos, de quels horizons politiques viennent ces militants qui se mobilisent le samedi après-midi contre Israël ? Extrême-droite ? Extrême-gauche ? Les deux bien sûr comme au bon vieux temps

« D comme Désinvestissement » Des émissaires antisionistes parcourent la planète afin de convaincre multinationales et gouvernements de ne pas ou de ne plus investir en Israël de la même manière que le dictateur allemand demandait aux entreprises américaines de ne pas utiliser de banques dites « juives ». Par exemple, assez récemment à la suite de pressions du BDS, dans ses fonds d’investissements souverains le gouvernement norvégien a vendu ses participations dans des banques israéliennes. Néanmoins, disons les choses comme elles sont, il semble que les nouveaux dirigeants de ce pays, devant la conduite et les mensonges palestiniens, commencent à changer de position même face aux menaces de « boycott ». Lentement des monarchies du Golfe se rendent compte qu’il vaut mieux coopérer avec Israël plutôt que de la combattre.

Mais la lettre « S de sanctions contre Israël » mérite aussi que nous nous y attardions et je reviens au début de cette réflexion. C’est quoi la sanction suprême dans l’esprit des dirigeants et des militants du BDS ? C’est la disparition totale d’Israël pays juif pour en faire la Palestine arabe. De même que la sanction suprême des nazis contre les juifs était l’extermination finale et donc totale.

Malheureusement ce monde tourne en rond mais en plus à l’envers ! Les leçons du passé semblent ne servir à rien pour l’immense majorité de ses habitants. Nous, vous et moi, nous nous devons de continuer à proclamer la vérité, aussi difficile soit-elle à être acceptée, cette vérité que nos ennemis n’aiment pas entendre et que nous continuerons à leur crier dans les oreilles.

Serge Hajdenberg⁩

Tagués avec : , , , ,
Publié dans BDS
5 commentaires pour “BDS, par Serge Hajdenberg⁩
  1. Nelson Melody dit :

    Et dire que Roger Waters soutient cette organisation antisémite et intégriste…A cause de ce détestable et pitoyable individu, je ne peux même plus écouter les vieux disques de Pink Floyd depuis plusieurs années. De toute façon, l’âme du Floyd c’étaient David Gilmour et Rick Wright.

  2. andre dit :

    B comme « betise »: celle des militants de cette organisation, dont le cerveau a ete nourri par une haine absolue et permanente, incompatible avec l’exercice d’une intelligence meme minimale.

    D comme « diffamation »: la diffamation constante de l’Etat d’Israel, alimentee par des calomnies et par une lecture, ou audition, des seules sources arabes ou d’extreme gauche (exceptionnellement d’extreme droite) les plus violentes.

    S comme « sabotage »: le but est de saboter l’economie israelienne par tous les moyens, legaux ou illegaux, dans tous les pays. Le succes reste heureusement modere dans cette direction, le principal sabotage etant celui de toute tentative ou velleite de mettre fin au conflit.

    • Nelson Melody dit :

      L’extrême gauche est dans 90 % des cas une extrême droite qui avance à visage masqué.

      • Jg dit :

        Goche Droite.meme combat contre l état Juif.
        Depuis toujours ,nous devons nous justifier pour avoir le droit de vivre.
        Mais le fait d être a la une de l actualité ,dans notre pays où sévissent des armées de journalistes qui nous observent a la loupe ,montre a quel point le problème Juif restera éternel !

      • ulysse75010 dit :

        Mais non, l’extrême gauche est antisémite par nature, pas pour singer l’extrême gauche mais par conviction.
        Il ne faut pas oublier que les pays dits « socialistes » étaient antisémites, Pologne et Roumanie en tête

Répondre à Nelson Melody Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Droits d’auteur des photographies
Nous respectons les droits d’auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d’auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d’utiliser cette photo. Écrivez nous ici
Montgeron
KLARSFELD
Auvergne
Les Lilas
Kavod
Montrouge
Opej
Enghien-les-Bains
MJLF