Poison antisémite – Pierre Saba

L’antisémitisme est un délit qui s’étend en France progressivement. Il modifie le cours de la vie de milliers de Français juifs, contraints d’en tenir compte pour des raisons de sécurité dans l’espace public comme privé.

Tous les domaines (politiques, médiatiques, diplomatiques, littéraires, économiques, etc) en sont infectés.

publicitÉ


Les réactions des victimes de l’antisémitisme sont variées. (isolement, fierté, alya, associatif, etc)

Il n’est plus rare de lire et d’entendre à l’égard de l’antisémitisme certaines impertinences. En voici deux.

La formule pétainiste « question juive », stigmatisant les Juifs réapparait dans le discours ambiant. Dénuée d’antisémitisme, elle n’en est pas moins isolante. La « question juive » n’existe pas! Les Juifs subissent la haine pour ce qu’ils sont. Il s’agit bien plutôt de la « question antisémite », celle qui pose un problème aux Juifs et qui doit en poser un à la communauté nationale & à l’Etat.

Il est également des questions posées à l’égard des Français juifs sur leur présent et leur avenir face aux crimes antisémites qui contribuent sans le vouloir à les isoler. Au « qu’allez-vous faire ?» doit se substituer un salutaire « qu’allons-nous faire ? » Cette formule affirme ainsi la solidarité et l’unité de la nation face à l’injustice antisémite.

La peur doit changer de camp. Il est anormal que les victimes ciblées par la haine doivent vivre différemment, anormal que la communauté nationale s’y habitue.

L’antisémitisme n’est pas le sujet des Juifs, Ils n’en constituent que l’objectif délictuel et criminel. L’antisémitisme est l’affaire de la nation, de l’Etat, de ses corps constitués. Ceux-ci ont l’obligation organique de se solidariser des victimes atteintes et potentielles, de punir les coupables et de faire régner la paix civile sur le territoire national.

Les atermoiements à écouter les victimes, à appliquer la loi réprimant l’antisémitisme sont autant d’encouragements pour les antisémites à défaire le tissus national en s’en prenant aux Français juifs.

L’accoutumance à l’insupportable, les difficultés rencontrées par de nombreuses victimes à faire reconnaître le caractère antisémite des agressions déconstruisent l’Etat, insécurise le pays et incitent des citoyens juifs à quitter leur pays pour des raisons de sécurité.

Pierre Saba

Tagués avec : , , , ,
Publié dans antisémitisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron"