Mireille Knoll l’accueillait lorsqu’il était enfant

Mireille Knoll, 85 ans a été assassinée et brûlée chez elle par 2 ordures animées par la haine antisémite.
Mireille Knoll, juive de 85 ans a été violentée et frappée de 11 coups de couteau avant d’être brûlée.
Mireille Knoll était une mère, une grand mère juive, refusant la violence et la haine.
Une dame tendre, semblable à toutes ces yddish mame, marquées par l’Histoire et qui ont malgré tout choisi la Vie et l’amour.
Une femme tranquille et appréciée de tous.
Une dame qui accueillait chez elle, lorsqu’il était enfant, celui qui est devenu son bourreau .
Une dame qui devait tranquillement poursuivre sa vie entourée et chérie par les siens.
Une dame de 85 ans, dont le seul crime, aux yeux de ses assassins est d’être Juive.

Alors que le ciel, dans les années sombres de la Shoa, l’avait épargnée, elle s’imaginait alors que le monde avait compris et que plus jamais un Juif ne serait assassiné pour ce qu’il est.

publicitÉ


L’histoire récente est venue contredire ce qui aurait dû être une évidence.

Comme témoin de l’horreur passée, elle a observé la résurgence de l’antisémitisme avec son cortège de victimes juives.
Elle a assisté à la multiplication des crimes antisémites, elle a pleuré Ilan Halimi, les enfants de l’école de Toulouse, les victimes à l’hypercacher et a été bouleversée par l’assassinat de Sarah Halimi et par l’infernale discussion autour du caractère antisémite de sa mort.

Elle était une spectatrice concernée de ce nouvel antisémitisme qui tue.

Vendredi 22 mars, elle en est devenue la victime.
Un véritable cauchemar, une horreur absolue.
Son jeune voisin, celui qu’elle connaissait depuis de nombreuses années s’est transformé en tortionnaire.
Pas une once d’humanité pour le freiner ou le raisonner.
Telles des bêtes sauvages, bavant de haine antisémite, les criminels se sont acharnés sur elle.

Ce crime monstrueux a refait saigner la cicatrice encore fraîche et sanguinolente du drame de Sarah Halimi.

Partout sur la planète, tous les juifs se sont sentis concernés. L’histoire de Mireille Knoll a été ressentie par chacun comme celle d’un membre de la famille.

Chacun a cherché à savoir ce qui s’était passé.
Chaque indice ou information étaient scrutés.
Le silence médiatique a été une souffrance.
Chacun voulait savoir la vérité.

Nous attendions avec anxiété la voix de la justice. Allait-elle une fois encore bégayer ?

Heureusement, l’enquête a été efficace et au plus haut niveau de l’état l’affaire a été prise au sérieux .

Malheureusement, ce que nous imaginions, tout en le craignant, s’est avéré réel : Mireille Knoll a été assassinée et brûlée parce qu’elle était juive.
L’antisémitisme a été reconnu par le parquet.

Une réalité déroutante, un cauchemar qui ne cesse de se répéter !
Les juifs sont toujours en danger !
Malgré la volonté affichée et affirmée des autorités, la bête immonde est toujours vivante.
Ce monstre aux multiples visages frappe encore.
À côté de l’antisémitisme traditionnel de l’extrême droite, a poussé celui de l’islamisme salafiste qui est aujourd’hui l’idéologie criminelle dominante .
Un islamisme conquérant qui cette semaine a armé le bras du terroriste de Carcassonne et de Trebes.
Un islamisme qui nous a déclaré la guerre.

Les questions restent les mêmes :
À t on enfin compris qu’aucune négociation n’est possible avec ces adorateurs de la mort et qu’il faut les détruire avant qu’ils ne nous détruisent .
Au lendemain de ces jours d’horreur que nous avons vécus, le peuple français, dans toute sa diversité, fera t il sien le deuil pour Mireille Knoll ?
Nous français juifs, avons toujours considéré que chaque victime était une des nôtres.
En est-il vraiment autant lorsque les victimes sont juives ?
Question difficile, dramatique mais fondée.
Nous nous sommes si souvent sentis seuls dans les rues à manifester contre l’antisémitisme.
Au même titre que Mireille Knoll restera dans nos cœurs pour l’éternité,  nous honorerons la mémoire du colonel Arnaud Beltrame, ce héros français, et de toutes les victimes.
Plus que jamais, face au terrorisme, la Nation doit rester debout, courageuse et unie pour chacun de ses enfants mêmes lorsqu’ils sont Juifs.
Plus que jamais agissons contre ces fanatiques islamiques pour que la liste, déjà trop longue, des victimes cesse de s’allonger.

Gil Taieb

Tagués avec : , , , , , , , ,
Publié dans antisémitisme
Un commentaire pour “Mireille Knoll l’accueillait lorsqu’il était enfant
  1. annie dit :

    Une seule reponse :venez en Israel .Ce n’est pas un paradis mais c’est chez nous .
    Nous pleurons toutes les latmes de notre corps sur Mme Knoll.
    Que sa memoire soit benie .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron"