Frédéric Joseph Bianchi. #Centenaire#Armistice#11/11

11/11 Quatre un ! Une date comme un recommencement ! Comme ils disaient !Comme ils chantaient ! C’est fini ! Les cloches sonnent à toute volée. Le temps enfin recommencé aux perrons des maisons. Une gare enfin connue. Oublier les sillons de terres éventrées. Retrouver la charrue, la main d’une mère enfin apaisée ! Déposer les armes et à travers les larmes regarder encore une fois le paysage gris s’étendre à l’infini, parsemé d’arbres semblables à des corbeaux aux ailes amputées !

Mais ça y est ! Plus un homme ne tombera ! L’étendue immense du silence se répand sur les collines. L’air ne fondra plus sur les visages. Le ciel lui-même, épuisé de tant de fracas, de déchirements, d’éclaboussures d’hommes, sangs mêlés dans la tombe, pose son voile clair sur les têtes baissées. Elles qui ne se levaient plus pour le contempler aux terribles instants de quitter cette terre.

La joie oui ! Et puis, malgré tout, l’insoutenable question : Pourquoi ?

La joie oui ! Et puis, malgré tout, l’insoutenable question : Pourquoi ? Pourquoi tous ces cœurs engloutis par le néant des absurdes prétentions, des décomptes funèbres, dans ces arpents retournés auxquels il fallait sans cesse retourner ? Ces absences éparpillées comme des grains de sable venus de toute part au rendez vous de l’horreur partager le deuil et se tenir aux seuils ! Et puis pour certains maintenant dans la solitude emplie de leur douleur un dernier combat contre soi : oublier la vie pour oublier son corps, sa tête, une main, une jambe et chasser les obus, les visions, les hurlements, le fracas de la mitraille et toutes ces images dont étaient faites leurs vies tranchées et retranchées.

Mais vous, Généraux et Maréchaux, quels héros faites-vous d’avoir écrasé de vos ordres absurdes tant de vies ? On donne vos noms aux rues, aux avenues, pour avoir tant inscrit de noms aux monuments aux morts que vous vous êtes bien gardés, d’ailleurs, de fréquenter !

Est-ce ainsi que les hommes meurent ?

 © Frédéric Joseph Bianchi

Frédéric Joseph Bianchi est notamment Président de l’Association Terra Eretz Corsica Israël

Suivez-nous et partagez

RSS
Twitter
Visit Us
Follow Me

1 Trackback / Pingback

  1. Frédéric Joseph Bianchi. #Centenaire#Armistice#11/11 - Citron IL

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*