XL Airways ouvre les correspondances entre Tel Aviv et les USA

La compagnie aérienne XL Airways France va proposer des vols en correspondances à Paris, initialement entre Tel Aviv et New York avant d’étendre le principe en juin aux liaisons vers Los Angeles, Miami et San Francisco. Elle fait d’autre part l’objet de rumeurs d’intérêt de la part de British AirwaysLufthansa et Aigle Azur.

La compagnie française fait évoluer son modèle et proposera dès le 1er mai 2018 des vols en correspondance à l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle, proposant aux passagers de réserver plusieurs vols sur un même billet d’avion, avec un « arrêt intermédiaire dans sa base ». La tarification sera adaptée et les bagages seront enregistrés jusqu’à la destination finale, permettant une correspondance « courte et confortable » au terminal 2A selon le communiqué de XL Airways. C’est « naturellement » New York-JFK, destination numéro un de la compagnie, qui aura la primeur de cette disposition en étant connectée à Tel Aviv-Ben Gurion. Desservie à l’année depuis avril 2017, la capitale économique et culturelle israélienne verra dans le même temps son programme renforcé avec jusqu’à 5 vols hebdomadaires. Les horaires ont été adaptés pour permettre une correspondance en moins de deux heures, avec changement d’avion. Les autres escales nord-américaines de la compagnie, MiamiLos Angeles et San Francisco bénéficieront également de ce nouveau dispositif dès la reprise des vols, en juin prochain.

C’est une « petite révolution » selon XL Airways, jusqu’ici spécialisée dans les vols long-courrier « point-à-point », c’est-à-dire directs et sans correspondance. Pour s’imposer sur ce nouveau créneau, la compagnie pourra compter sur ses tarifs « particulièrement attractifs », avec des aller/retour à partir de 635 USD, bagage de 20 kg compris. L’ensemble des vols de la compagnie étant assurés en Airbus A330 gros porteurs, les passagers bénéficieront d’un service long-courrier pendant toute la durée de leur voyage, avec un repas chaud sur chaque vol et l’accès au système de divertissement sans fil XL Cloud. Enfin, les passagers qui le désireront pourront effectuer gratuitement un arrêt à Paris, à l’aller, au retour ou les deux, dans la limite de 5 jours sur place.

publicitÉ


A terme, XL Airways pourrait étendre ce dispositif à l’ensemble de son réseau. Sa position à Paris-Charles de Gaulle sera alors « un atout supplémentaire », notamment pour les liaisons vers les Antilles que la compagnie est « l’une des seules à pouvoir proposer sans changement d’aéroport à Paris ».

Selon le Journal du Dimanche, XL Airways France aurait d’autre part fait l’objet de « marques d’intérêt appuyées » des compagnies British Airways et Lufthansa, mais aussi d’Aigle Azur dont le groupe HNA est actionnaire. Selon les informations de l’hebdomadaire, le dossier aurait été examiné en conseil d’administration en fin de semaine dernière. Les parties concernées n’ont pas souhaité réagir, mais une source explique au JDD que « toutes les options sont sur la table » pour la compagnie française, qui malgré son mariage avec La Compagnie, ne compte « pas assez d’avions pour réaliser des économies d’échelle ». Surtout face à la montée en puissance des low cost long-courrier à Paris comme Norwegian ou Level, mais aussi l’arrivée de Joon sur le long-courrier cet été. Le PDG de la maison-mère de cette dernière, Air France-KLM, « Alexandre de Juniac avait été approché par Laurent Magnin (PDG de XL), et son successeur Jean-Marc Janaillac rêve de racheter l’affaire », souligne d’ailleurs un proche du dossier au JDD. Qui rappelle que des rumeurs d’un rapprochement entre XL Airways-La Compagnie, Corsair International et Aigle Azur avait déjà circulé en novembre dernier.

Basée à Roissy, XL Airways France exploite une flotte constituée d’Airbus A330-300 et -200. Au départ de CDG, elle dessert en long-courrier les Antilles (Guadeloupe, Martinique, Saint-Martin), les Etats-Unis (New York, Miami, San Francisco et Los Angeles), la République dominicaine (Punta Cana, La Romana, Puerto Plata, Samana), le Mexique (Cancún), Cuba (Varadero, Cayo Coco, Santa Clara), Israël (Tel Aviv) et La Réunion (Saint-Denis). XL Airways propose également de nombreux vols directs au départ de la province vers la Guadeloupe (Lyon, Marseille), la Martinique (Bordeaux, Brest, Lille, Marseille, Nantes, Toulouse) et La Réunion (Lyon, Marseille et Toulouse). Présidée par Laurent Magnin, la compagnie emploie 661 collaborateurs et transporte près de 800.000 passagers chaque année.

Source air-journal

Tagués avec : , , , , , , ,
Publié dans tourisme israël

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter