Archives du site

  • communauté Mais où sont donc passés les juifs du Maroc?

    Mais où sont donc passés les juifs du Maroc?

    Pas plus tard qu’hier, et pour je ne sais trop (…)
    Lire la suite »
  • communauté La communauté hassidique d’Anvers

    La communauté hassidique d’Anvers

    La communauté hassidique d’Anvers, qui trouve ses origines dans la (…)
    Lire la suite »
  • israël Le retour des hébreux, par Charles Baccouche

    Le retour des hébreux, par Charles Baccouche

    Nations, ouvrez les yeux, peuples tendez l’oreille, vous êtes concernées (…)
    Lire la suite »
  • opinions Quand les juifs venaient de pays de merde….

    Quand les juifs venaient de pays de merde….

    Un article du « Forward » par Ben Sales, Traduit et adapté (…)
    Lire la suite »
  • antisémitisme Halte à l’hypocrisie, par Gil Taieb

    Halte à l’hypocrisie, par Gil Taieb

    L’antisémitisme d’hier existe encore mais aujourd’hui il a changé de (…)
    Lire la suite »
  • Moyen-Orient Statut de Jérusalem : l’Égypte soutient la position américaine, selon le New York Times

    Statut de Jérusalem : l’Égypte soutient la position...

    Une enquête du quotidien new-yorkais fait état d’appels téléphoniques d’un (…)
    Lire la suite »
  • communauté Juifs d’Egypte et de Tunisie : Le cinéma au secours d’un passé précieux

    Juifs d’Egypte et de Tunisie : Le cinéma au secours d’un passé...

    J’ai assisté dernièrement à la projection du film Jews of Egypte (…)
    Lire la suite »
  • international Albert Camus un Français d’Algérie qui aimait les Juifs, par Charles  Baccouche

    Albert Camus un Français d’Algérie qui aimait les Juifs, par...

    Il est une apparente contradiction dans la personne, la vie (…)
    Lire la suite »
  • antisémitisme Antisémitisme:  En 2017, on a dû déménager parce qu’on est juif

    Antisémitisme: En 2017, on a dû déménager parce qu’on est...

    Tags racistes, agressions violentes… Depuis les années 2000, de plus (…)
    Lire la suite »
  • antisémitisme Les pamphlets antisémites de Céline vont être réédités en 2018

    Les pamphlets antisémites de Céline vont être réédités en 2018

    Les trois terribles ouvrages de l’auteur de Voyage au bout de (…)
    Lire la suite »
  • antisémitisme En France, l’antisémitisme musulman s’exprime ouvertement

    En France, l’antisémitisme musulman s’exprime ouvertement

    En France, toute mention publique d’un antisémitisme endémique et actif (…)
    Lire la suite »
  • Shoah Une nouvelle étude révèle le nombre de juifs tunisiens qui ont péri durant la Shoah

    Une nouvelle étude révèle le nombre de juifs tunisiens qui ont...

    Le nombre de Juifs tunisiens qui ont péri durant la (…)
    Lire la suite »
  • opinions Ne laissons pas les juifs seuls face à l’antisémitisme, par Jean-Marcel Bouguereau

    Ne laissons pas les juifs seuls face à l’antisémitisme, par...

    Ne sommes-nous plus capables de réagir devant ces abominations ? (…)
    Lire la suite »
  • israël La nouvelle présidente de la Cour suprême d’Israël a prêté serment

    La nouvelle présidente de la Cour suprême d’Israël a prêté...

    Esther Hayut a été nommée présidente de la Cour suprême (…)
    Lire la suite »
  • justice Merah : la plaidoirie qui va compter , par Sarah Cattan

    Merah : la plaidoirie qui va compter , par Sarah Cattan

    J-5. Le procès qui à l’évidence devait être filmé et (…)
    Lire la suite »
  • Shoah En 39-45, j’ai été travailleur forcé et l’Autriche refuse toujours de l’admettre

    En 39-45, j’ai été travailleur forcé et l’Autriche...

    Déporté puis travailleur forcé pendant la Seconde Guerre mondiale, Léon (…)
    Lire la suite »
  • antisémitisme L’Happy Hour de l’antisémitisme

    L’Happy Hour de l’antisémitisme

    Antisémitisme décomplexé dans le métro parisien. Le récit de Marius (…)
    Lire la suite »
  • Religion Plaidoyer pour un judaïsme responsable, par Gabriel Abensour

    Plaidoyer pour un judaïsme responsable, par Gabriel Abensour

    Partons d’un constat : le judaïsme contemporain est pris au (…)
    Lire la suite »
  • israël Quand la politique entre à l’UNESCO, la Culture en sort

    Quand la politique entre à l’UNESCO, la Culture en sort

    Dans un pays comme Madagascar, l’UNESCO conserve son prestige quand une administration locale, structurellement défaillante, court sans vergogne après l’inscription de ses ruines et vestiges sur la liste du patrimoine mondial de l’Humanité. D’utile, l’UNESCO devient même éminemment sympathique quand, comme à sa session du 30 novembre 2016 à Addis-Abeba (Éthiopie), elle inscrit la bière belge sur la liste du «patrimoine culturel immatériel de l’humanité» : la bière comme tradition pluri-séculaire, marqueur culturel et social, art de vivre et démonstration d’un savoir-faire spécifique (Chronique VANF, La bière entre à l’UNESCO, 2 décembre 2016). Précédemment, en novembre 2010, à une autre réunion (Nairobi au Kénya), l’UNESCO avait reconnu le repas gastronomique français (sa charcuterie, son pain, ses vins, ses fromages, son Guide Michelin, ses chefs étoilés, son concours du «meilleur ouvrier de France») comme représentatif du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité. Le boire et le manger, la commensalité, pour «construire la paix dans les esprits», devise de l’UNESCO… Alors que s’ouvre sa 39e Conférence générale (30 octobre-14 novembre 2017), l’actualité de l’UNESCO est cependant à la crise ouverte avec Israël et les États-Unis qui ont quitté l’Agence. Même si l’élection au poste de Directeur Général d’Audrey Azoulay, ancienne ministre de la France, et fille d’un juif conseiller du roi du Maroc, le vendredi 13 octobre 2017 peut apparaître comme une voie médiane entre deux logiques irréconciliables, arabe contre israélienne, musulmane contre juive. Cette proposition des 58 membres du Conseil Exécutif devrait être entérinée le 10 novembre par la Conférence générale. Avant son élection, face à trois candidats arabes, Audrey Azoulay avait écrit dans un tweet du 8 octobre, que «l’UNESCO doit se concentrer sur ses grandes missions : l’Éducation, le progrès scientifique, la protection et la reconstruction du patrimoine». L’ire israélo-américaine porte sur les dernières décisions, chaque fois à l’initiative de pays arabes, du Comité du Patrimoine ou du Conseil Exécutif de l’UNESCO : Israël y est systématiquement désigné comme «puissance occupante» de Jérusalem, tandis que les appellations islamo-arabes des lieux saints de Jérusalem sont privilégiés, reléguant entre guillemets les noms juifs du mont du Temple (celui de Salomon dont le second avait été détruit par les Romains en l’an 70) et du mur des Lamentations. Le judaïsme, qui est né avant le christianisme lequel précède à son tour l’islam, considère comme ses Pères fondateurs Abraham, Isaac et Jacob, tous ensevelis à Hébron : comment alors exiger d’Israël qu’il retire de la liste de son patrimoine national le tombeau des Patriarches dans la Vieille Ville d’Hébron, présenté comme site palestinien sous le nom de mosquée d’Ibrahim ? Le 16 octobre 2017, Zeev Elkin, Ministre de Jérusalem et du Patrimoine, avait lancé son initiative «défendre Jérusalem» contre «les distorsions historiques». Des personnes influentes, en différents domaines et de différents pays, seront invitées à Jérusalem pour participer à une conférence des juristes à propos du statut de Jérusalem dans le droit international ; un symposium scientifique des archéologues et des historiens ; une rencontre entre les députés de la Knesset et des caucus d’amitiés parlementaires. La démarche prévoit un prix permanent international du «Défenseur de Jérusalem» pour ceux qui auront «contribué de manière unique à la bataille pour la réputation internationale de Jérusalem et contre la déformation de l’histoire». Je ne suis pas exégète religieux, aussi serait -il intéressant que les spécialistes confirment ou infirment cet argument : le nom de Jérusalem, qui apparaît 700 fois dans l’Ancien Testament et une centaine de fois dans les Évangiles, ne serait pas cité une seule fois dans le Coran ? Hery Rajaonarimampianina, le président malgache, ne répondra pas à cette question, mais, le 31 octobre, il prendra la parole au Forum des dirigeants de l’UNESCO sur un thème moins clivant : «Développement durable et rôle de l’UNESCO dans le système multilatéral» Par Nasolo-Valiavo Andriamihaja Source lexpressmada
    Lire la suite »
  • justice Marseille ne voulait pas accueillir Dieudonné… elle est déboutée en justice

    Marseille ne voulait pas accueillir Dieudonné… elle est...

    La ville de Marseille avait d’abord organisé la location d’une (…)
    Lire la suite »

Powered by WPNewsman

SOUTENEZ TRIBUNEJUIVE.INFO