Un dirigeant du Beitar viré pour islamophobie

Nommé il y a seulement une dizaine de jours en tant que «  conseiller particulier » , Ely Cohen, un dirigeant du Beitar Jérusalem, vient déjà d’être licencié par son nouvel employeur.

La raison ? Avoir déclaré : « Je ne prendrai aucun joueur musulman dans l’équipe » dans une interview à un journal local. Une déclaration qui n’a pas du tout plu au propriétaire de l’équipe, Eli Tabib, qui a immédiatement pris la décision de le renvoyer.

publicitÉ


Mais comment Cohen en est-il arrivé à une telle sortie malvenue dans une interview ? Dans son entretien, le journaliste venait d’évoquer la signature, il y a cinq ans, de deux joueurs musulmans au Beitar. Ces derniers avaient été fortement contestés par les supporters et avaient dû quitter le club. Cohen a ainsi embrayé : « Dans le passé, j’ai entraîné des joueurs musulmans dans d’autres équipes, mais au Beitar Jérusalem je n’en prendrai aucun. Je suis seulement réaliste, pas raciste. »

Pour rappel, un groupe d’ultras du Beitar, La Familia, est lié à la droite nationaliste israélienne. Et le propriétaire du club, Eli Tabib, a justement lancé une forte campagne visant à lutter contre cette frange extrémiste.

Source sosport

Soutenez Tribune Juive

Tribune Juive a besoin du soutien de ses lecteurs pour continuer d’exister. Un don minime, même de 5€, nous montrera votre adhésion et entraînera notre reconnaissance.

Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter

SOUTENEZ TRIBUNE JUIVE

FAITES UN DON et DÉDUISEZ 66% DE VOS IMPOTS

Pour 100 Euros versés à Tribune Juive, vous recevrez une attestation CERFA qui vous permettra de déduire 66 Euros du montant de votre impôt. Ainsi votre don ne vous aura coûté que 34 Euros.