On a gagné, on est les champions, par Michèle Chabelski

Je ne vais pas faire la fine bouche ni la jouer intello méprisante.
J’ai regardé le match, j’ai vu que les Croates nous voulaient du bien puisqu’ils ont mis le ballon dans leur but et j’ai trouvé ça assez fair play.
Ensuite tout le monde  a couru, le ballon courait souvent plus vite qu’eux, mais quelqu’un m’a expliqué que c’était pas la course le but du jeu.

Ensuite j’ai vu que les mecs s’attrapaient par le T shirt, se bousculaient pour attraper ce foutu ballon, j’ai pensè ils ont pas l’air commode, les mecs à damier, ça va chauffer et puis j’ai eu de la peine en voyant Hugo Lloris  se retourner vers le ballon qui terminait sa course dans la cage.

publicitÉ


Il avait vraiment l’air incrédule, le capitaine…

Le ballon  cavalait vers les filets et lui, penaud et peiné, il se disait que des millions de gus voyaient ses bras ballants de goal un chouïa dépassé..

Mais moi j’y connais rien, j’ai juste entendu les experts dire que les Croates étaient plus forts, mais que c’était les Français qui avaient gagné.

© Moreau-Perusseau/bestimage

 

Et j’ai trouvé très émouvante cette cérémonie sous des lessiveuses d’eau, le costard de Macron à tordre et la  superbe présidente de Croatie qui n’arrêtait pas de l’enlacer,  sous son brushing un peu branlant..

Le bon dieu les a bien arrosés  et eux aussi ont dû arroser ça ensuite,et en fait c’était vraiment émouvant ces garçons qui pleuraient de joie ..

Et puis la liesse nationale, les Champs Élysées qui ressemblaient à une avenue moscovite un jour de parade stalinienne, les klaxons, tous les Français unis sous la même bannière, « ON est les champions », tous les Français  rayonnants, car hier tout le monde était français, ça c’était l’exploit du jour..

Mais on était tous  heureux,même ceux que le foot laisse de glace, car la Croatie dégageait un relent sulfureux issu de leur assistance aux nazis pendant la guerre et le brushing new-yorkais de leur présidente masquait difficilement l’odeur putride.

Mais On est les champions et on a 4 ans pour goûter quotidiennement ce nanan, le sucer comme un bonbon qui ne fond pas et traverser la planète en exhibant un passeport de vainqueur …

Que cette journée vous offre cette friandise qui tapisse le cœur d’une suavité éphémère : le bonheur partagé dans une union presque sacrée…

Michèle Chabelski

Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans sport
2 commentaires pour “On a gagné, on est les champions, par Michèle Chabelski
  1. OLIVIER COMTE dit :

    Merci de rappeler que la Croatie, non les Croates, s’organisa politiquement en régime pseudo souverain qui participa aux crimes de guerre nazis et à l’Holocauste; que ce régime fasciste est aujourd’hui célébré en Croatie, sans avoir le prétexte des pays Baltes de lutte contre l’URSS, la Croatie faisant partie du royaume de Yougoslavie.

  2. Lilian dit :

    De l’enthousiasme un peu vide sans doute. Que dire de la casse sur les Champs Elysées et un peu partout en France.
    Lilian P.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter