Sarah Cattan : Guérilla urbaine, ce cher Marwan

Cela fait des mois que je vois parle d’entrisme. Ils sont là, à nos portes, les Frères musulmans, et qu’on ne vienne pas me taxer de pessimisme . Qu’on ne me dise pas que je fais une fixette. Je me suis opposée au relatif optimisme de Céline Pina quant au combat , pour ne pas dire la guerre, qu’ils nous livrent.

En témoigne ce tweet de Marwan Muhammad qui appelle ses troupes à la violence, comme il les a  appelées à voter pour le candidat Hamon.

publicitÉ

IMG_6273

Le père d’Abel, Albert Chennouf Meyer, se demandait comme nous tous ce que font le gouvernement, la Police Nationale et  la Gendarmerie nationale,  » face a ce message codé du @nazislamiste Marwan Muhammad, patron du groupe terroriste, le CCIF (Collectif Contre l’Islamophobie en France).

Ce message a déjà été lancé une fois, c’est un code pour la guérilla urbaine, pour casser, pour mettre à mal notre pays ».

manifestants

Albert Chennouf Meyer, dont je vous cite mot pour mot le post publiquement lancé ce matin, n’a pas fini son combat. Je vous rappelle qu’avec  ses avocats, il a réussi à faire condamner l’Etat pour défaut de surveillance du terroriste Mohamed Merah, qui tuera son fils Abel entre autres.

Ce père est entré en guerre et il n’hésite pas à traiter de nazislamiste Marwan Muhammad et ses potes. Ce père n’a plus peur de rien.

Alors il redemande que « tout cela cesse et que cet individu soit arrêté, jugé, déchu de sa nationalité et renvoyé chez lui en Égypte. »

Ce père ? Je vous en reparlerai bientôt. Car son vote, nous en parlons beaucoup.
Pendant ce temps, Benoît Hamon, va se recueillir benoîtement sur la tombe d’Ilan, découvert mort le 14 février.

Sarah Cattan

Powered by WPNewsman

Tagués avec : , , ,
Publié dans société
16 commentaires pour “Sarah Cattan : Guérilla urbaine, ce cher Marwan
  1. josaphat dit :

    VOUS DONNEZ TROP DE CREDIT A M.M PORTE VOIX DE L’HELVETE SARRAZIN.
    Leur structure démonstrative de langage algébrique, nous pouvons l’adapter à notre pensée. Il n’est pas utile de leur décliner une qualité de codage.
    « Tous les citoyens issus du droit du sol ont les devoirs et les droits de la nation.
    Quand ces citoyens revendiquent le droit de leur sang à contrarier les devoirs de la communauté nationale, ils remettent en question eux-mêmes la primauté du droit du sol.
    Si le devoir du sol ne vaut pas le droit de leur sang, la notion de droit du sol devient caduque.
    Ils se placent alors dans une illégitimité nationale au sens du pays qui fait le droit du sol et qui les reconnaît comme les citoyens de sang ».
    Bien à vous.

    • NO COMMENT dit :

      Mais ils réfutent ouvertement les lois de la république auxquelles ils opposent les lois de la charria. Ils ont jeté l’opprobre sur toute l’organisation républicaine. Ils sortent les principes de la démocratie que pour nous museler, mais pour eux, ce n’est qu’un outil de combat. Quand ils brandissent le droit de s’habiller comme ils veulent(ceints de leurs fanions), ils jouent sur l’esprit démocratique, mais n’y adhérent pas.
      C’est bien pour ça, que devant ces courants islamistes, tous les efforts d’intégration sont vains.

    • sarah dit :

      Mon cher Josaphat, illégitime, dites-vous? Mais non, il parle et tweete en toute impunité, appelant récemment à dénoncer les soutiens présents sur la photo d’un meeting de Valls, tweetant ensuite compulsivement pour soutenir Hamon, appelant à se réunir à Bobigny, donnant un horaire, contribuant à ce qu’on appelle d’ailleurs la djihadisation des procès… Vraiment? Vous trouvez tout cela anodin? Je reconnais avoir du mal.

  2. josaphat dit :

    Mon commentaire jouait sur l’ironie bien sûr, ne pas donner crédit, c’est renvoyer leur mépris…j’aurais du être plus explicite, quant au texte , c’était pour démontrer que leur structure de raisonnement peut se retourner contre eux (en ayant un contenu différent), tellement elle est facile à décoder. La prochaine fois, je ferai mieux mais je n’ai pas le profil d’un lanceur d’alerte.
    Bien à vous!

  3. J’approuve totalement les propos accusateurs de Sarah, ainsi que les remarques de No Comment et ceux d’Aldo.
    Quant à votre (premier) commentaire, Josaphat, il n’est pas facile à déchiffrer. Aussi convient-il de vous demander, pour vos futures interventions, – et j’espère qu’il y en aura souvent -, d’être clair et sans jeux de mots, dès votre première mouture.
    En l’occurrence, en tout cas, l’enjeu est grave. Le personnage incriminé par Sarah, Marwan Muhammad, est ce qu’on appelle un procédurier : profitant à outrance des règles de la démocratie en France, il use de n’importe quel prétexte pour empêcher toute critique à l’égard des Musulmans.

  4. Sarah dit :

    Vous avez raison Josaphat alors. Mais j’en arrive aujourd’hui à penser sur ce type de traitement n’est plus adapté . Ne pas parler du FN. Ne pas parler de l’entrisme. Pour ne pas les mettre en lumière. Eh bien de notre silence ils profitent me semble-t-il. Ils sont très pervers et arrivent quoi qu’il en soit à avancer. Se taire c’est aller au suicide. Certains ignorent encore tout ça: regardez la Primaire socialiste.
    Cela dit, je confesse perdre tout sens de l’humour sur ce sujet et donc je veux rester vigilante et sensible à l’ironie. Surtout allez-y. Car oui, l’humour et l’ironie sont, eux, des armes. Amitiés sincères.

    • NO COMMENT dit :

      Ce Marwan parle comme un chef de guerre à la veille d’une bataille. Il se présente clairement comme un leader d’une organisation à qui elle demande de fourbir les armes pour un soulèvement imminent d’une armée de l’ombre, en sommeil, qui attend l’assaut.

  5. josaphat dit :

    L’abaissement.
    Un président qui ânonne sur le respect se mettant au niveau d’un grand frère de banlieue atteint de mamamouchisme!
    Un politologue qui explique que brûler une voiture est un geste protopolitique, brûler une voiture et argumenter sa révolte devient une conscience politique!
    Une tribune avec engagement d’artistes qui ignorent le racisme anti-français et leur passé: ont-ils peur de ne pas remplir les salles de leur dernier film ou prochaine tournée?
    Faut-il en rire ou en pleurer?
    Où est l’état de droit? Il devient urgent de réagir!!!!

  6. josaphat dit :

    erratum: sociologue en place de politologue.

  7. josaphat dit :

    Je remercie Sarah et Shlomo pour leurs remarques et leur perception. J’essaie d’utiliser les façons de penser qui m’ont été enseignées.
    Je pense pouvoir m’exprimer autrement.
    Je leur souhaite une bonne journée et l’œil d’Argus sur l’actualité et les commentaires.
    J’ajouterai que ces échanges entre nous sont le signe de la vitalité et bonne santé de Tribune Juive.

  8. josaphat dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec le dernier commentaire de NO COMMENT bien sûr.
    Pour compléter un peu, je ne réjouis pas qu’un ennemi nous fasse perdre notre humour car il le vole pour en faire de sa bouche impie un rictus de haine.

  9. josaphat dit :

    Bonsoir Sarah et Shlomo,
    je vomis Marsan Muhammad et Tariq Ramadan, à la lecture de commentaires ultérieurs, je suis très inquiet de constater votre impossibilité à décoder mes commentaires.
    Je ferai beaucoup plus simple désormais puisque je n’ai eu aucune réponse à mon autocritique.
    Sarah, vos articles sont parfois très hermétiques au simple mortel!
    Shlomo, votre rappel sur l’histoire du peuple hébreu ne donne pas envie de lire la bible!
    Soyez modestes et chacun se retrouvera en chacun!

  10. josaphat dit :

    erratum:Marwan

    • Sarah dit :

      Mais Josaphat je vous ai conjuré de continuer à. Ommenyer et me suis autoflagellée d’avoir, à force, peut-être perdu le sens de l’humour . Peut-être ai-je répondu sous un autre article, mais je vous ai répondu, je vous l’assure.

  11. SNIPER dit :

    Tariq et son spadassin Marwan ne sont que des êtres ordinaires et ils ne le savent pas. Apostats car prétentieux à parler au nom de l’éternel, ils n’existent que par leur reconnaissance d’ennemis alors que le seigneur nous demande de vivre pour ce que nous sommes, à nous regarder nous-mêmes, nous qui sommes notre pire ennemi. Ils dénaturent celui qui les punira pour avoir osé parler aux hommes en son nom.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Powered by WPNewsman