Sarah Cattan. En Diagonale. Qui va garder tout ça Si on part tous à la mer

Tiens ? Le plus jeune docteur en Israël est une femme arabe. 23 ans. Pour info, des médecins arabes travaillent dans tous les hôpitaux en Israël. Nombreux sont des experts internationaux dans leur domaine. Le pays nazi qu’on sait tous pratique une discrimination positive   pour les arabes israéliens : 20% leur sont réservés. Ils ne font pas l’armée : ils terminent donc plus tôt…

Dans Nos ancêtres les Arabes, Jean Pruvost nous rappelle que ces expressions viennent de l’arabe :

T’es pas un cador. T’es carrément une brêle. Brêle, au figuré personne bête ou têtue, vient de l’arabe algérien bghel, lui-même issu de l’arabe classique bagl, qui signifie mulet. En 1940 le terme est reçu en l’argot militaire dans son acception actuelle.

Cador serait issu de l’arabe gaddour, signifiant puissant, chef, nous explique le lexicologue. En 1870, voilà la formule péjorative intégrée dans l’argot.

Charabia viendrait selon Jean Pruvost de l’espagnol algarabia, lui-même issu de l’arabe al’arabiya, langue de l’ouest, mal comprise.

La formule Échec et mat vient de l’arabo-persane as sah mat, le roi est mort, avant de subir l’attraction orthographique mais aussi sémantique de son homonyme fâcheux, échec. L’arabe mat signifie mort et le terme échec viendrait d’un croisement avec l’ancien français eschac ou eschec, désignant le butin, mot disparu qui viendrait du francique skak.

Faire du ramdam ? Ce mot correspond à une déformation du mot ramadan, nom du neuvième mois de l’année de l’Hégire : en effet, à la suite du jeûne pratiqué tout au long de la journée, la nuit venue, l’activité reprend toutes ses forces.

C’est le souk, ici ! L’expression n’a à l’origine rien de péjoratif puisque le souk, qui vient de l’arabe suq, est un marché couvert, dont le charme réside dans la multiplicité des boutiques et ateliers se jouxtant dans un dédale coloré de ruelles. L’un des plus anciens, par exemple, le souk d’Alep. Le mot, attesté en 1848, fut d’abord repéré en 1636 sous la forme de zoco. En référence au Soc d’Alger…[1]

Ça n’est pas la canicule la responsable de la vague de décolletés sur Twitter ! C’est notre amie Zohra Bitan qui, en lançant #JeKiffeMonDecollete, le hashtag le plus chaud de l’été, a exhorté ses amies à poster   des photos de leur poitrine dénudée sur les réseaux sociaux

S’il le faut. Au nom de la liberté, offrir ce joli spectacle. L’atmosphère est bon esprit. Sans doute les râleuses, les vraies féministes, ne s’en amusent pas. Des hommes se sont joints au mouvement. Déjà 27 000 utilisations du hashtag. Zohra nous explique qu’une femme lui a fait suivre un tweet : elle venait de se faire traiter de sale pute en raison de son décolleté. Un décolleté susciterait en 2019 de nos jours une réaction telle ? Zohra lance le #JeKiffeMonDecollete : un décolleté, c’est une liberté. Qu’on ose y poser son regard, c’en est une autre, mais il faut s’en tenir à ça, au respect.

Un rapport parlementaire vient d’être présenté par deux députés sur la Radicalisation dans les services publics, et notamment dans les entreprises de transports comme la RATP, la SNCF et Aéroports de Paris.

Selon les rapporteurs du texte, le problème du communautarisme chez des surveillants pénitenciers, des entraîneurs sportifs ou des agents de la RATP devient une urgence. La radicalisation touche davantage les prisons, la santé, l’université ou les transports.

Il y a des cas concrets, comme ce conducteur de bus de la RATP qui portait des gants pour ne pas toucher les mains des femmes ou l’argent qui a été touché par les femmes. Ce surveillant pénitentiaire priant avec un détenu dans la cellule de celui-ci. Des agents priant sur leur lieu de travail. Une pratique sportive quasi systématique chez les responsables d’attentats terroristes : le rapport rappelle que, par le biais de sa propagande, le groupe État islamique invite ses partisans à s’entraîner aux sports de combat dans des clubs. A la musculation. Au foot en salle. Les deux rapporteurs signalent encore ces 80 personnes sous observation à Roissy et 25 sur Orly : leur badge rouge leur donne accès au tarmac et aux avions. Mais Attention : surveillance ne veut pas dire qu’ils sont radicalisés. Ça veut dire qu’ils commencent à avoir une évolution dans leur religiosité, qu’ils ont des entourages peu recommandables.

Idem pour l’armée, la gendarmerie, la police. Sauf que là, la chose est encadrée. Gérée. Sans qu’on qualifie la remontée du renseignement de discrimination, de racisme, d’homophobie…

Certes depuis 2016, la loi Savary sur les transports. Qui permet aux entreprises de transport public de faire précéder les embauches par des enquêtes administratives. Histoire de vérifier si un salarié affecté à une tâche sensible n’est pas en cours de radicalisation religieuse. Nos rapporteurs, dès lors, préconisent que le criblage soit étendu aux métiers liés à la maintenance. Des bus. Des avions. Et que soient révoqués les agents radicalisés.

One more. Cette photo qui fait le tour du monde. Juste un père et sa fille. Noyés en tentant de traverser le Rio Bravo. Juste deux corps. Deux migrants venus du Mexique. Est-ce ce tee-shirt sous lequel Óscar a glissé sa petite. Est-ce le bras de l’enfant. Pour la seule année 2018 ils étaient 283 à avoir trouvé la mort à la frontière.

Ah ! Libé ! on relit. Mais non : Libé est juste dans son rôle. Il encense le dénommé Haroun. Qui a su, lui, corriger un chroniqueur de Sud Radio attaquant les femmes voilées. Un facho. Adepte du double discours anti-musulman. Ah ! Libé. Pour qui L’affaire révèle la prolifération médiatique des réacs en tous genres.

Y a quelqu’un qui m’a dit que la future place de Jérusalem à Paris fait polémique. Et ce, à J-3 de l’inauguration.

Quelqu’un qui m’a dit que Anne Hidalgo était pressée par ses alliés écologistes et communistes de renoncer à tout ça. Ça étonne quelqu’un ? Fallait écouter la députée LFI ! Qui avait bien demandé que fût écrit : Place de Jérusalem. Avec le vœu qu’elle devienne la future capitale de deux Etats.

Pour rappel, une rue de Jérusalem a longtemps existé à Paris. Le balagan. J’aimerais pas être Anne Hidalgo. Avec sa promesse de rappeler les liens entre Paris et la communauté juive. Aïe Aïe Aïe. Et tout ça aux abords du … futur Centre européen du judaïsme. Aïe Aïe Aïe. Anne Hidalgo qui avait en 2015 décoré … Mahmoud Abbas.

Canicule et burkini. Ben oui. Apparemment antinomique. Des Grenoblois veulent, eux, nager à poil. Les Rosa Park des piscines nous ont énervé un peu tout le monde. 

Les media lâches qui appellent ça maillot couvrant. Le balagan sur les réseaux sociaux. Ils appellent ça … désobéissance civile. Un maire EELV. Il sait pas quoi faire, Eric Piolle. Y a quelqu’un qui m’a dit que … l’Observatoire de la laïcité allait donner son avis. Pascal Boniface, quoi. Et puis pourquoi pas la bande ESSP d’Aix.

Et en face, les autres. Leur silence fracassant.

Certes Valérie. Pécresse. Et puis Le Printemps républicain. Et puis Viv(r)e la République.

Et donc Les autres. Ceux qui se taisent. Parce que la canicule, quoi. Parce qu’Elles ont bien le droit, quoi. Parce que Pas d’amalgame, quoi. Parce que de toutes façons à Deauville comme au Cap Ferret Les Rosa Park seront dans la mer. Et que Boualem, Waleed, Kamel, Naem et les autres, ils nous l’avaient répété. Qu’ils gagneraient peu à peu, Taous Hammouti, Lallab et leurs maîtres. Parce que tous on s’est tu quand Décathlon a mis en vente son hidjab de running.

En vrai, y a quelqu’un qui m’a dit que c’est … la Ministre des Sports qui va récupérer le bébé. Après on se casse tous. A la mer. On reconsidèrera le sujet en septembre. Avec L’Histoire des accompagnatrices scolaires. Voilées.

Et là, Y a Le Figaro qui te rappelle l’essai de Philippe d’Iribarne[2] : Islamophobie – Intoxication idéologique. Ces pages où le sociologue qualifie l’islamophobie d’arme d’intimidation pour dissuader d’observer la réalité.

De manipulation qui nuit à la paix civile. De leurre forgé pour empêcher la compréhension du réel et interdire à l’esprit critique d’exercer ses droits. Pour ses adeptes, rien ne doit être porté au crédit des Français d’ascendance européenne, cependant que les Français musulmans sont par principe exempts de tout reproche.

Après, sans même faire exprès, je suis tombée sur Le Suicide de la France. Pour Giulio Meotti, les Gilets jaunes symbolisent la division entre la classe ouvrière française et les progressistes gentrifiés. Dans le bouquin, y a Michel Gurfinkiel, président-fondateur de l’Institut Jean-Jacques Rousseau, qui parle, lui, du décès de la France en tant que pays, ou plutôt en tant que nation occidentale et judéo-chrétienne. Et ils parlent de nous comme … du pays le plus touché par le fondamentalisme islamique et le terrorisme. Si on se souvient qu’Alain Finkielkraut, lui, parla de la laideur de la France périphérique, de la tristesse de cette classe ouvrière qui a perdu non seulement son niveau de vie, mais également ses références culturelles, on a … le blues. Et plus encore.

Hassen Chalghoumi, L’imam de Drancy, se retrouve menacé de mort pour être allé en Israël.

Accompagné d’une délégation de 40 responsables musulmans curieux de découvrir l’Etat hébreu et de rencontrer des Israéliens. S’habitue-t-on aux menaces. Hassen accuse la chaîne Al Jazeera, qui l’a qualifié de traître, de vendu. Il dénonce ce tsunami de haine. La mascarade des islamistes. Il dépose une plainte. Pour menace de mort. Vous rendez-vous compte ? Il est allé en Israël. Avec d’autres courageux.

Lev Tal-Or, chercheur de l’Université de Tel-Aviv, et Aviv Ophir de l’Institut Weizman, participent à la découverte de deux planètes semblables à la terre.

Le Docteur fait partie d’un consortium d’astronomes d’Espagne, d’Allemagne et d’Israël qui viennent de découvrir deux planètes semblables à la terre, à seulement 12,5 années-lumière de notre système solaire, et qui présentent des conditions potentielles similaires adaptées au développement de la vie[3]. La découverte est le résultat de 3 années d’observation. Il s’agit de deux planètes en orbite autour de l’étoile Teegarden, l’une des 30 étoiles les plus proches de la Terre. Les deux planètes sont surnommées Teegarden b et Teegarden c.

Saisie par une mère de famille, la justice reconnaît une faute de l’Etat dans la lutte contre la pollution en Ile-de-France. Cette mère de famille avait assigné l’Etat en justice pour carence fautive face à la pollution de l’air.

Le Tribunal a jugé que l’Etat avait commis une faute du fait de l’insuffisance des mesures prises en matière de qualité de l’air pour remédier au dépassement, entre 2012 et 2016, dans la région Ile-de-France, des valeurs limites de concentration de certains gaz polluants.

J’voulais finir sur une note gaie. J’ai pas trouvé. Pas ce soir. Ah Si ! Save the date : le traditionnel rendez-vous de l’été. L’université d’été du Medef. Fin août à Longchamp. Y aura du beau linge, dirait Xavière :

voilà Marion Maréchal que tous désormais se disputent. Après LR, le Medef. L’ex-députée FN devrait débattre lors d’une table ronde intitulée La grande peur des mal pensants, pourquoi les populistes sont populaires[4]. Sont attendus … la philosophe Monique Canto-Sperber. Bernard Tapie. Des Gilets. Jaunes. Et puis … Ludivine herself. Ludivine de La Rochère de la Manif pour tous.

Sarah Cattan

[1] Source : Le Figaro.fr Langue française. Ces mots de l’arabe que vous prononcez au quotidien.

[2] Albin Michel. Avril 2019.

[3] Astrophysics & Astronomy. 19 juin 2019.

[4] Le 28 aout.

Tagués avec : , ,
Publié dans société
2 commentaires pour “Sarah Cattan. En Diagonale. Qui va garder tout ça Si on part tous à la mer
  1. Nelson Melody dit :

    Trois remarques complémentaires :
    Si certaines féministes ont un problème avec le decolleté, cela prouve qu’elles sont comme les talibans. La kalachnikov en moins. Du moins pour l’instant.
    Ensuite, l’atttitude lamentable, lâche et honteuse du maire écolo de Grenoble confirme l’antirépublicanisme de EELV. Cela n’est d’ailleurs pas un scoop.
    Enfin, il est intéressant de noter que les « journaux », je veux dire les tochons qui utilisent régulièrement le mot « islamophobie » sont souvent ceux dont les dérives indigénistes (donc d’ultra extrême droite) sont les plus flagrantes : en France Les Inrocks, Télérama, Le Monde, Libé, Courrier international…

  2. Christian Rayet dit :

    Bonjour Sarah Catan,
    Je suis croyant, attentif à l’Ecriture mais je ne suis pas religieux. A l’attention de ceux-ci je voudrais, si je ne me trompe pas, signaler que dans la Genèse, D.ieu crée la femme pour qu’elle soit « en face »de l’homme, pour lui tenir tête et garder le pot droit. Pour qu’elle accomplisse ce travail gigantesque, D.ieu crée la femme magnifique, merveilleuse, convaincante, attendrissante…
    Personnellement, lorsque je suis au restaurant avec mon épouse, elle connaît mon plaisir à ce qu’elle découvre un peu son décolleté. C’est extraordinaire, la soirée est bonne, détendue. Et rien dans ma vie ne montre que je sois un pervert. Régis Debray écrit quelque part dans « Civilisation » que l’industrie du cinéma américain ne serait pas ce qu’il est s’il n’y avait eu le décolleté de Marilyn Monroe…
    Bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter