Sarah Cattan : Abel Chennouf assassiné par Merah, son père attaque l’État

Hier, Albert Chennouf-Meyer, père d’Abel, militaire assassiné par Merah, me promettait que ça allait saigner. Ces parents, après avoir connu le pire, venaient de vivre l’épreuve que pouvaient constituer les commémorations de l’attentat commis par ce misérable il y a 5 ans.

Albert-Chennouf-Meyer_pics_390

Depuis qu’un islamiste lui prit son fils, Albert ne fit pas, comme d’autres, le tour des media pour se répandre en lamentations, questionnements et accusations stériles. Lui, entouré de 3 avocats hommes et femmes de cœur, décida d’attaquer l’Etat, qu’il accusait de la mort de son fils : si l’Etat avait fait son boulot et surveillé cet assassin en puissance, aujourd’hui Abel serait en vie et Eden aurait un papa.

Il nous avait dit cet imbroglio judiciaire que sa famille et lui vivaient. Certes, le 12 juillet 2016, le Tribunal Administratif avait rendu son verdict, condamnant l’État pour défaillances dans la surveillance de l’assassin nazislamiste Merah. C’est ainsi, oui, qu’il qualifie le terroriste, Albert, qui se refuse à mettre une majuscule lorsqu’il écrit ce nom.

Il nous avait confié que le Rapporteur public s’était appuyé substantiellement sur le témoignage et les déclarations de Manuel Valls, ministre de l’intérieur puis Premier Ministre jusqu’au 06 décembre 2016, et nous avait dit sa stupéfaction, son écœurement définitif, lorsqu’il apprit que le même Manuel Valls, soudainement, et pour des considérations sans doute politiques, avait reconsidéré sa position et interjeté appel, en août 2016.

Ecoeuré, mais à moitié surpris, avait-il ajouté, tant il savait combien les hommes politiques pouvaient bafouer la parole de l’État. Et de nous rappeler à titre d’exemple comment François Hollande avait violé la signature de la France en livrant les navires Mistral à l’Arabie saoudite en lieu et place de la Russie qui les avait commandés et … payés. De nous rappeler encore le revirement du même Manuel Valls qui refusa de soutenir Hamon alors qu’il s’était engagé publiquement à le faire, et de nous préciser qu’hélas la liste n’était pas exhaustive.

Vous savez quoi ? Voilà que la date d’appel arrive, arrive déjà, et comment ne pas s’étonner de cette rapidité dans le traitement de ce qu’il faut bien appeler L’Affaire Merah dans le procès Merah. Ce père et ses avocats s’interrogent sur cette urgence à vouloir en finir avec ce jugement du 12 juillet 2016. Bien évidemment, ils en viennent à conclure que les raisons sont politiques et seulement politiques. N’allez pas leur dire à ceux-là que la justice est indépendante : ils ne vous croiront pas. Ils ne vous croiront plus : pour eux, cette précipitation est un aveu d’échec de la caste politique, socialiste principalement.

Albert Chennouf-Meyer nous confie qu’en dépit des demandes de report, par écrit et oralement, cette Justice socialiste a poursuivi sa route, piétinant, dit-il, relayé par ses avocats, jusqu’à leurs droits les plus élémentaires : l’avocate d’Albert Chennouf -Meyer a été informée par Avis d’Audience qu’une nouvelle date leur avait été imposée, le 22 mars 2017 à 15h00, au Tribunal Administratif de Marseille. La lettre l’en informant est datée du … 10 mars. ..

albert chennouf

 

Et vous savez quoi ? Malgré un long entretien téléphonique entre Maître Béatrice Dubreuil et la Présidente du Tribunal Administratif, aucun report n’aura pu être accordée, aucune solution n’aura su être trouvée, et un refus catégorique à accepter un report qui puisse convenir à toutes les parties a été opposé alors que Maître Dubreuil, qui plaide le même jour à Paris, ne pourra être présente. Tous les avocats savent que les reports sont de règle dans ce cas de figure mais ici, non. Comme dit Albert Chennouf-Meyer, c’est  Circulez, il y a rien à voir.

Comme lui, comme ses avocats, vous vous interrogerez forcément sur les raisons de cette urgence soudaine. Pourquoi cette précipitation, demande le père d’Abel ? Pourquoi la Justice ne démontre-t-elle pas autant de détermination à arrêter une date pour le procès Merah ?

Et vous savez ce qu’il conclut, ce père à qui un islamiste a pris son enfant ? Il me dit : J’en suis arrivé à regretter que ce ne soit pas François Fillon l’assassin de mon fils !

La présidente du Tribunal Administratif de Marseille leur a expliqué les raisons, entre autres, de cette envie d’aller vite : ce serait pour des questions juridiques de principe, au regard des saisines consécutives aux attentes des autres juridictions, pour voir comment trancher. Voilà, conclut Monsieur Chennouf-Meyer, ce que cette magistrate nous a donné en guise d’explication.

Trouverez-vous étonnant qu’il nous crie qu’alors que des centaines de plaintes attendent à travers la France, le pouvoir socialiste agit avec pression sur le Tribunal Administratif de Marseille afin qu’il déjuge et désapprouve la décision du verdict du Tribunal Administratif de Nîmes, datant du 12/07/2016.

Il est déterminé, ce père, il est prêt à tout, cet homme, et il nous prévient que si, si il était débouté, eh bien il a d’ores et déjà donné carte blanche à ses avocats, carte blanche et quasi obligation d’aller au Conseil d’État, voire à la Cour de Justice de l’Union Européenne. Et il nous prévient qu’il ne se laissera pas intimider par une caste politique à l’agonie et prête à tout pour exister politiquement.

Et puis, il nous rappelle qu’en 2012, il avait dit que cette affaire Merah était l’affaire Dreyfus de l’État Français, gauche et droite confondues :

cassation

Le 12 juillet 1906, a été rétabli dans son honneur Alfred Dreyfus !

Le 12 juillet 2016, 110 ans après, l’État a été condamné pour défaillances dans l’affaire Merah.

Albert Chennouf-Meyer, nous serons là, le 22 mars 2017, à 15 heures.

cour appel

 

Sarah Cattan

Soutenez Tribunejuive.info

Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur "Faire un don", et d'avance MERCI à vous.


Powered by WPNewsman

Tagués avec : , , ,
Publié dans société
15 commentaires pour “Sarah Cattan : Abel Chennouf assassiné par Merah, son père attaque l’État
  1. GUIBORAT dit :

    C’est tout simplement écoeurant.
    Que pouvons nous faire pour aider Mr Chennouf-Meyer ?
    Une pétition nationale, à lancer par internet, demandant le report d’appel et l’envoyer au Tribunal Administratif de Marseille ?

  2. Sarah dit :

    Bonjour Guiborat. Vous sauriez lancer la pétition? Ou en rédiger le texte? Je m’y colle? On s’y colle ensemble? Merah n’a pas été surveillé. Il allait venait et même en Israël. L’Etat a été condamné à raison.et là, cette façon d’intimer une date aussi rapide est plus que suspect.

  3. Sarah dit :

    Petitions24.net

    Merci de faire connaître cette pétition à autant de personnes que possible. En effet, plus il y aura de signatures, plus cette pétition retiendra l’attention des médias et des décideurs.

    Signer cette petition sur http://www.petition24.net

    Condamnation de l’Etat: Exigeons un report de la date d’appel.

    Affaire Merah dans l’affaire Merah:

    Monsieur Albert Chennouf-Meyer, père d’Abel, une des victimes de Merah, a obtenu le 12 juillet 2016, grâce à ses 3 avocats, « condamnation du dit État pour défaillances dans la surveillance  » de l’assassin de son fils.

    L’Etat, bien sûr, a interjeté appel.

    La date de l’appel arrive dans une lettre datée du 10 mars 2017, pour une convocation au 22 mars à 15 h, rendant impossible la présence d’un de ses avocats, et témoignant surtout d’une précipitation à tout le moins suspecte.

    Signez cette pétition pour obtenir un report de l’Appel. Pour soutenir cette lutte. Pour dire que la Justice est décidément inique.

    Soutien à Albert Chennouf-Meyer, père d’Abel, assassiné par Merah Contacter l’auteur de la pétition

    Merci d’avoir signé cette pétition.
    Voir votre signature Modifier votre signature Supprimer votre signature

  4. NO COMMENT dit :

    En ce moment, tout est fait pour sauver le soldat Hamon.
    Cette video est une réponse aux questionnements de cet homme qui pleure son fils, mais aussi, qui éclaire sur le phénomène de soudoiement de nos élus.
    Les costumes de Fillon disent la même chose!! Qui est cet avocat libanais, et quels sont ses liens?
    https://youtu.be/cImH3p1vztc

  5. NO COMMENT dit :

    Voila pour le costume si bien taillé de M. Fillon. A ce prix, il doit bien parler l’anglais, car son tailleur est vraiment riche, mais lui qui se remplit les poches.
    http://www.20minutes.fr/elections/presidentielle/2032927-20170317-robert-bourgi-avocat-francafrique-paye-costumes-francois-fillon

    • NO COMMENT dit :

      Un monsieur qui a fait « remplaçer  » un secrétaire d’état à la coopération sous le règne de Sarkosy. Il se positionne déjà pour pouvoir tirer les rênes du cheval Fillon.
      À part ca, il a tout à fait le droit de se faire offrir des costumes par un ami, bien sûr !
      Dupont-Aignan, écarté du débat sur TF1 me laisse espérer qu’il retienne la propagande islamiste, sans homophobie et sans vouloir sortir de l’Europe. De plus, il semble avoir la tête sur les épaules et être probe. Une qualité oubliée mais tant recherchée. D’ailleurs, il a denoncé un cadeau d’une montre, à un prix faramineux, qu’il a sû refuser.
      Je comprends qu’on veuille défendre le soldat Fillon, seul rempart aux extravagances, mais pour le 1er tour, il y a d’autres choix.

  6. GUIBORAT dit :

    @ Sarah : j’ai trouvé la pétition 24.net que j’ai signé et vais faire suivre.
    Je souhaite qu’elle aide Mr Chennouf-Meyer.

    • NO COMMENT dit :

      Je l’ai signée aussi, car ça peut attendre d’être sous un autre règne, moins soudoyé.
      Car enfin, ne pas défendre la France contre l’islamisme, sur le territoire, ne me semble justifié que par des cadeaux faits pour ne pas agir et occulter le sujet. Orly, encore, n’y fera rien!

    • Sarah dit :

      Merci infiniment . Si la surveillance de
      Merah n’avait pas été « levee », alors qu’il rentrait du Pakistan, eh bien il n’aurait eu le temps de ne faire qu’une victime. La condamnation de l’Etat porte sur des défaillanceS.
      Encore merci.

  7. Sarah dit :

    Oui Abraham, en effet « ça » peut attendre un règne moins soudoyé . Moins corrompu. Merci infiniment.

  8. josaphat dit :

    Je viens de signer la pétition concernant Abel Chennouf.
    L’état français concernant l’islam radical n’est pas du tout à la hauteur du danger. Il continue à faire preuve de laxisme, d’angélisme, de gauchisme.
    Je souhaite grand courage au père d’Abel.

  9. Le nomade du desert dit :

    Merah un loup ???Non un pigeon un délinquant juvénile manipulé par Squarcini avec qui il communiquait régulièrement,comment ce jeune idiot avait obtenu tant d’argent a sa disposition,plusieurs voitures et tout un arsenal.Comment se promenait il d’Israël au Pakistan et en Afghanistan oú il se fit repérer illico par les américains.Merah aurait du faire élire Sarkozy qui a prit soin d’éliminer le terroriste et tout se qu’il savait…La presse étrangère donne beaucoup plus d’infos que la française qui elle suit la ligne officielle_Toute vérité n est pas bonne a dire…

    • André Mamou dit :

      Vous avez lu trop de livres d’espionnage avec des OSS 117 et des Malko Lingue ! Il arrive que les services de renseignement se fassent prendre la main par ceux qu’ils manipulent. Sans donner du mou à la corde, on n’obtient trop peu. Voilà tout Mais n’écrivez pas davantage …

      • Le nomade du desert dit :

        Non non ,vous et moi ne lisons décidément pas les mêmes livres. Vous gobez tous ce que la presse raconte ?Pas moi !
        Savez vous exactement pourquoi ce père attaque l’Etat.Si vous avez une conversation avec lui je pense qu’il vous éclairera et vous rendra(peut être)un peu plus intelligent et moins arrogant que vous ne l’êtes maintenant.Il y a énormément d’incohérences dans cette affaire,mais je respecte toute personne qui ne pense pas comme moi ,il ne sert a rien de rabaisser comme vous avez la mauvaise habitude de le faire Mamou,les gens qui n’ont pas une opinion similaire a la vôtre.

        • André Mamou dit :

          J’ai le droit d’avoir une opinion et de l’exprimer ! La votre me semble inspirée des idees de conspiration et de la pensée : « on ne nous dit pas tout ! » Mais vous avez raison : désormais je ne commenterai pas les délires de chacun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

SOUTENEZ TRIBUNEJUIVE.INFO


Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur "Faire un don", et d'avance MERCI à vous.


Powered by WPNewsman