Oh la! Une seconde! Y a pas le feu!! Michèle Chabelski

Bon
    Un supermarché hollandais a eu une idée intéressante …
     Ouvrir des caisses «  lentes »…
       Pas des caisses pouilleuses, hein!
     Des caisses sans urgence…

       Le concept est le suivant :
          Certaines personnes, âgées, seules ou un peu gauches font souvent gronder des queues impatientes, tandis qu’elles échangent joyeusement avec la caissière qui se trouve être la seule interlocutrice de leur journée.
     Fuite d’eau, arthrose douloureuse, éloignement des enfants, maladie du chat, émotion télévisuelle font partie de ces conversations à bâtons rompus qui font monter des envies de meurtre aux clients retardés qui trépignent…
   Sans oublier ceux et celles qui attendent tranquillement que l’ensemble des achats ait été passé au scanner pour ouvrir leur sac et y loger tranquillement leurs boites, briques et autres bouteilles . Ils organisent le paquetage avec soin puis se rendent brusquement compte qu’on peut imaginer une meilleure gestion de l’espace. 
  Ils ressortent donc leur barda et reprennent l’opération à zéro sans remarquer les grognements de ceux qui suivent. 
   Puis ils admirent le résultat de leur brillant savoir-faire et s’informent enfin du montant dû.
    Ils cherchent alors sans hâte excessive leur porte monnaie , observent de nouveau le total affiché  et sortent alors leur carte de crédit qu’ils insèrent sereinement.
Regardent.
Attendent.
Votre code! dit la caissière qui sent un vent de révolte souffler dans la queue.


   Ah oui! dit la dame
     Elle tapote..
       Mince!C’est pas ça!!
 Le code est faux.


    Mais si ce code est faux, quel est le vrai code?
    Elle regarde la caissière.  Se tape le front.
  Ah oui! C’est vrai! Elle  l’a noté sur un petit carnet..
    Fouille que je te fouille, ledit carnet, un rien joueur, s’est  glissé au fond du sac.
   Elle le cueille de deux doigts, cherche la bonne page, finit par la débusquer et un oeil sur le carnet, un oeil sur la machine, retapote.
    La machine pétarade un coup et crache le ticket. 
    Hallelouia!!

 Oh la! Une seconde! Y a pas le feu!!


 
    Elle plie soigneusement le ticket, l’insère dans le porte monnaie avec un sourire de jubilation, range le porte monnaie et au moment où la première pierre du lynchage va l’atteindre, elle saisit son sac de commissions et regarde  avec incompréhension la foule  gagnée d’une transe hystérique , puis s’en retourne au logis après avoir salué chaleureusement la caissière.
     Un directeur de supermarché, probablement mandaté pour négocier un cessez-le-feu avec une clientèle enragée, a donc eu l’idée de désolidariser d’une queue de gens pressés des consommateurs nantis de ce luxe suprême accordé aux retraités : le temps…
    Un exemple à suivre?
       Ou une ostracisation des gens seuls ou âgés diront  certains penseurs modernes qui font leurs courses  sur Internet?
     Que cette journée vous offre la bonne file au péage,au cinéma , à la pompe à essence et au supermarché..
     Car tout le temps perdu ne se rattrape plus🎶🎵🎶
     Je vous embrasse

Publié dans société
Un commentaire pour “Oh la! Une seconde! Y a pas le feu!! Michèle Chabelski
  1. Nicodème dit :

    Votre trop-plein de bonnes intentions vous honore, Michèle.
    Mais, de quoi est pavé etc…..
    Car tout ça va disparaitre bientôt vu que des caisses automatiques sans caissières sont déjà opérationnelles et seront inévitablement généralisées.
    On n’arrête pas le progrès. Hélas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Droits d’auteur des photographies
Nous respectons les droits d’auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d’auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d’utiliser cette photo. Écrivez nous ici
Montgeron
KLARSFELD
Auvergne
Les Lilas
Kavod
Montrouge
Opej
Enghien-les-Bains
MJLF